Venezuela: l’opposition, menée par Guaido, défile pour convaincre l’armée

L’opposition vénézuélienne, menée par le président autoproclamé Juan Guaido, défilait mercredi pour convaincre l’armée de tourner le dos au président Nicolas Maduro, qui tente de serrer les rangs.

« Forces armées, retrouvez votre dignité », « Maduro usurpateur », « Je veux seulement que parte Nicolas », « Guaido président », « Plus de dictature », exhortaient les pancartes brandies par des milliers de personnes en différents points du pays, tapant sur des casseroles ou faisant sonner des cornes de brume.

« Aide humanitaire, crise sanitaire », criaient les manifestants, alors que le pays pétrolier est en plein naufrage économique.

Que les militaires « laissent entrer l’aide humanitaire et se mettent du côté du peuple », plaidait auprès de l’AFP Jaime Regalado, venu avec un drapeau vénézuélien sur la place Altamira, à Caracas.

Peu avant cette mobilisation, Juan Guaido, député de 35 ans et chef du Parlement contrôlé par l’opposition, a reçu les encouragements par téléphone de Donald Trump.

Selon la Maison Blanche, les deux hommes « se sont mis d’accord pour rester en contact régulier afin de soutenir le retour vers la stabilité du Venezuela ».

De quoi prêter le flanc aux accusations de Nicolas Maduro, qui crie au coup d’Etat orchestré par Washington.

Supervisant des manœuvres militaires à Caracas, le dirigeant socialiste a appelé l’armée à l’unité et à « une grande révolution militaire de la morale », face aux appels à la rébellion des Etats-Unis et de Juan Guaido, qui leur a promis l’amnistie.

« Vous voulez que gouverne une marionnette des gringos au Venezuela? », a-t-il lancé ensuite dans un meeting face à des jeunes Vénézuéliens, qui lui ont répondu en chœur: « Nooooooon! »

Source : Venezuela: l’opposition, menée par Guaido, défile pour convaincre l’armée