Colombie: arrestation d’un espion présumé à la solde du Venezuela

Les autorités colombiennes ont annoncé jeudi l’arrestation d’un militaire vénézuélien, qui s’était fait passer pour un déserteur du régime de Nicolas Maduro, et est soupçonné de s’être installé en Colombie pour en espionner l’armée de terre. Gerardo Rojas Castillo a été interpellé mercredi sur la route de Valledupar, dans le département du César (nord), frontalier du Venezuela, a déclaré le général Gerardo Melo Barrera, commandant de la première division de l’armée de terre colombienne.

Source : Colombie: arrestation d’un espion présumé à la solde du Venezuela

Des milliers de migrants rentrent au Venezuela à cause du coronavirus

Des milliers de migrants vénézuéliens sont rentrés au pays ces derniers jours en passant par la Colombie et une « avalanche » de milliers d’autres devrait suivre, poussés par l’urgence sanitaire liée au coronavirus, ont indiqué les autorités vénézuéliennes.

Malgré la fermeture de la frontière mi-mars et malgré le confinement général du pays, les autorités colombiennes ont mis en place un corridor humanitaire pour permettre aux migrants qui le souhaitent de rentrer au Venezuela. Ils sont plus de 1,5 million dans le pays, selon l’ONU.

Plus de 2000 Vénézuéliens sont déjà rentrés, alors qu’entre 3000 et 5000 autres ont quitté le Pérou et l’Equateur pour traverser la Colombie et rentrer au Venezuela. De son côté, le président Nicolas Maduro a récemment indiqué qu’il s’attendait au retour de 15’000 Vénézuéliens dans les prochaines semaines.

Une fois au Venezuela, toute personne qui arrive de Colombie en traversant la frontière terrestre « se rend en quarantaine pendant 15 jours », a indiqué en début de semaine un responsable vénézuélien. »Nous sommes en train de nous préparer à l’arrivée de cette avalanche humaine avec une infrastructure complète », a-t-il assuré.

Source : Des milliers de migrants rentrent au Venezuela à cause du coronavirus – rts.ch – Monde

Couvre-feu dans deux villes du Venezuela frontalières de la Colombie

Le président Nicolas Maduro a décrété un couvre-feu à San Antonio et Urena, affirmant que des groupes violents tentent de se mêler au flot de Vénézuéliens de retour chez eux en raison du coronavirus.

Dans ces deux villes, le couvre-feu sera en vigueur de 16h00 à 10h00 (20h00-14h00 GMT) et la frontière sera fermée à ces heures, a précisé le ministre de la Communication Jorge Rodriguez.

« Certains éléments au pouvoir au sein du gouvernement colombien profitent » du retour de Vénézuéliens dans leur pays pour « faire passer des paramilitaires, des déserteurs, des mercenaires qui viennent semer la violence » au Venezuela, a ajouté M. Rodriguez, indiquant que quatre personnes ont été arrêtées lundi.

Source : Couvre-feu dans deux villes du Venezuela frontalières de la Colombie

Des Vénézuéliens défient virus et confinement pour s’approvisionner en Colombie

La police lance parfois des grenades assourdissantes pour les effrayer. Mais des centaines de Vénézuéliens se risquent quand même à franchir clandestinement la frontière avec la Colombie. Ils craignent plus de mourir de faim que de la COVID-19.

Source : Des Vénézuéliens défient virus et confinement pour s’approvisionner en Colombie | JDM

Coronavirus : la Colombie ferme ses frontières, le Venezuela en « quarantaine totale »

En Amérique latine, où l’on dénombre 819 cas de contaminations au coronavirus et sept morts, des mesures rapides sont prises pour lutter contre la propagation du Covid-19. « J’ai pris la décision de fermer, à partir de minuit, toutes les frontières terrestres, maritimes et fluviales du pays, du 17 mars 2020 jusqu’au 30 mai prochain », a tweeté le président de la Colombie, Ivan Duque.

Au Venezuela, Nicolas Maduro a déclaré à la radio et à la télévision : « A partir de demain mardi (…), le Venezuela entrera en quarantaine totale ». Le chef de l’Etat a précisé que cette « mesure drastique nécessaire » s’appliquerait à « tout le pays ».

Source : Coronavirus : la Colombie ferme ses frontières, le Venezuela en « quarantaine totale »

L’Amérique latine multiplie les mesures contre le coronavirus

De nombreux pays d’Amérique latine ont pris samedi de nouvelles mesures pour résister à l’expansion de la pandémie de coronavirus sur leurs territoires. Au Venezuela, où deux cas de contamination ont été confirmés, tous les voyageurs arrivés d’Europe en mars devront se soumettre à une « quarantaine obligatoire de deux semaines », a annoncé la vice-présidente Delcy Rodriguez.

« Cette mesure va permettre, comme l’a dit le président (Nicolas) Maduro, de rompre la chaîne de transmission (du virus) au bon moment », a déclaré Mme Rodriguez lors d’une allocution télévisée.La veille, la vice-présidente avait annoncé que deux premiers cas du nouveau coronavirus avaient été confirmés dans le pays. Le Venezuela est placé depuis vendredi en « état d’alerte ». Les liaisons aériennes avec l’Europe et la Colombie ont été suspendues pendant un mois et les établissements d’enseignement –de la maternelle à l’université– vont fermer leurs portes à partir de lundi.

La décision du président de la Colombie voisine, Ivan Duque, de fermer les sept postes-frontières terrestres avec le Venezuela a été qualifiée de « grotesque » samedi par la vice-présidente vénézuélienne, selon laquelle elle « encourage la traversée par d’autres chemins (…) où n’existe aucun contrôle épidémiologique ».

Source : L’Amérique latine multiplie les mesures contre le coronavirus