Le sucre vénézuélien et une politique stratégique à la frontière avec la Colombie

Une sucrerie emblématique du Venezuela a rouvert ses portes dans l’un des points les plus critiques de la frontière colombienne. À l’intérieur, 300 employés travaillent, dont un tiers sont des prisonniers. Sputnik était présent lors de l’inauguration et raconte l’histoire d’un territoire marqué par la contrebande et le paramilitarisme.

Source : Le sucre vénézuélien et une politique stratégique à la frontière avec la Colombie | Venezuela infos

Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie

Musiciens et choristes accordent une dernière fois voix et instruments. Vénézuéliens ou Colombiens, ils jouent le jour dans les rues et les bus de Bogota, sont livreurs ou étudiants. Le soir, peu importe leurs origines, ils sont tous concertistes.

Hautbois, violons, percussions… les notes s’envolent et réchauffent l’atmosphère de la salle de répétition. Pour les uns, jouer avec l’Orchestre symphonique de la jeunesse, récemment formé, est une opportunité de renouer avec l’harmonie perdue en fuyant leur pays en crise. Pour les autres, c’est l’occasion d’apprendre de musiciens plus expérimentés.

« Nous avons créé cette fondation pour aider à la formation musicale des jeunes migrants vénézuéliens et d’étudiants colombiens qui ne bénéficiaient pas d’un espace où s’exercer », explique Eduardo Ortiz, 29 ans, président de la Fondation de Colombie pour l’intégration musicale.

Source : Un « orchestre d’intégration » pour les migrants du Venezuela en Colombie – L’Express

La Colombie remet à l’ONU de fausses informations sur des guerilleros au Venezuela

Le président colombien Ivan Duque a remis au secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, un dossier avec des «preuves» de la présence de guérilleros de l’ELN au Venezuela, mais contenant de fausses informations pour au moins deux des photos présentées, a vérifié l’AFP.»

Le chef de l’Etat a posté un tweet accompagné d’images de rebelles présumés de l’ELN au Venezuela, qu’il a remises jeudi à Antonio Guterres, dont une montrant des guérilleros procédant à l’«endoctrinement» d’élèves d’«écoles rurales» de l’Etat vénézuélien de Tachira, selon lui en avril 2018.

Sur la photo apparaissent des hommes et des femmes en tenue de camouflage, armés, portant des brassards aux couleurs rouge et noir de l’Armée de libération nationale (ELN) et faisant la ronde avec au moins onze enfants.

Mais le quotidien El Colombiano de Medellin (nord-ouest) a précisé que cette image lui avait été remise en 2015 par des membres du renseignement militaire, selon lesquels il s’agissait de guérilleros de l’ELN en train de recruter des enfants à El Tambo, dans le département du Cauca, sur la côte Pacifique colombienne, à près de 1200 km de Tachira. Le journal a publié la photo le 7 juin 2015 avec un reportage sur le recrutement de mineurs par les rebelles, selon son site web.

Source : La Colombie remet à l’ONU de fausses informations sur des guerilleros au Venezuela

Duque réclame des sanctions internationales contre le Venezuela pour protéger sa région

Le président colombien Ivan Duque a appelé samedi à l’adoption de sanctions internationales coordonnées visant le Venezuela afin d’empêcher le soutien du président Nicolas Maduro aux rebelles colombiens et aux trafiquants de drogue de déstabiliser l’Amérique latine.

Duque, qui accuse Maduro de fournir un refuge sûr aux combattants rebelles colombiens du groupe de guérilla des FARC maintenant démobilisé et aux rebelles toujours actifs de l’ELN, a comparé le dirigeant vénézuélien à l’ancien président serbe Slobodan Milosevic, jugé pour crimes de guerre présumés. dans des conflits qui ont déstabilisé les Balkans.

« Nous devrions examiner les sanctions et actions communes afin que la menace de (Venezuela) protéger le terrorisme sur son territoire prenne fin », a déclaré Duque à Reuters avant de se rendre à l’Assemblée générale des Nations Unies réunie à New York.

Source : Duque colombien réclame des sanctions internationales contre le Venezuela pour protéger sa région – News 24

Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens

L’information fait grand bruit actuellement au Venezuela, elle est révélée par la presse locale. Il s’agit d’une photo montrant Juan Guaido reconnu président par « intérim » du Venezuela par les USA et d’autres pays du monde. Sur la photo l’opposant politique a Maduro pose avec les dirigeants de Los Rastrojos, une des plus des pires bandes de narco-paramilitaires colombiens.

Source : Venezuela : les très gênantes photos de Guaidó en compagnie des narco-paramilitaires colombiens

Manœuvres militaires du Venezuela à la frontière avec la Colombie

L’appel au dialogue du secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, n’a pas suffi, mercredi 11 septembre, à calmer la tension entre Caracas et Bogota. Le président colombien, Ivan Duque, a refusé le principe même d’un échange avec « la dictature de Nicolas Maduro ». Bogota, qui accuse le Venezuela de soutenir le terrorisme, tente désormais d’obtenir de l’Organisation des Etats américains la mise en œuvre du Traité interaméricain d’assistance réciproque pour faire face à « la menace que constitue la crise vénézuélienne ». Caracas a qualifié la démarche « d’infâme ».

En accusant « le gouvernement militariste de Colombie de menacer le Venezuela », M. Maduro avait déclaré, la semaine dernière, en « alerte orange » les 2 219 kilomètres qui séparent les deux pays et annoncé la mobilisation à la frontière de 150 000 soldats. Les manœuvres militaires ont démarré mardi. Baptisée « Paix et souveraineté 2019 », l’opération se veut défensive. « Nous n’avons jamais agressé personne, mais nous ne nous laisserons pas faire », a précisé M. Maduro.

Source : Manœuvres militaires du Venezuela à la frontière avec la Colombie