Politique de sanctions des USA envers Cuba et le Venezuela : l’histoire se répète-t-elle vraiment ?

Le blocus de Cuba instauré par les États-Unis en 1960 et les sanctions imposées au Venezuela par Donald Trump le 5 août dernier ont certains traits communs, bien que plus d’un demi-siècle sépare ces deux événements. Un politologue cubain a fait part à Sputnik de ses idées sur ce point.

La principale ressemblance entre la politique américaine à l’égard de Cuba et celle que les États-Unis pratiquent envers le Venezuela réside dans le fait que toutes les deux violent le droit international, a déclaré à Sputnik Arturo Lopez-Levy, professeur à l’Université Holy Names, à Oakland (Californie).

Source : Politique de sanctions des USA envers Cuba et le Venezuela: l’histoire se répète-t-elle vraiment? – Sputnik France

Venezuela: sanctions américaines contre une compagnie pétrolière à Cuba

Les Etats-Unis ont imposé mercredi de nouvelles sanctions sur l’industrie pétrolière de Cuba, plaçant la société étatique d’importations et exportations de pétrole, Cubametales, sur leur liste noire pour ses importations en provenance du Venezuela, a annoncé le Trésor américain.

« En échange de ce pétrole, Cuba continue de fournir un soutien, y compris dans les secteurs de la défense, du renseignement et de l’assistance sécuritaire, au régime illégitime de l’ex-président Maduro », affirme le Trésor dans un communiqué.

« Maduro s’accroche à Cuba pour rester au pouvoir, achetant des militaires et des responsables du renseignement en échange de pétrole », a dénoncé le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

« Les sanctions imposées par le Trésor à Cubametales vont perturber les tentatives de Maduro d’utiliser le pétrole vénézuélien comme outil de négociation pour aider ses partisans à acheter la protection de Cuba et d’autres protagonistes étrangers mal intentionnés », a-t-il ajouté.

Source : Le Nouvelliste – Venezuela: sanctions américaines contre une compagnie pétrolière à Cuba

Freeland compte sur le rôle de Cuba dans la sortie de crise au Venezuela

La ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, a rencontré vendredi à Toronto son homologue cubain, Bruno Rodriguez, pour discuter du rôle « positif » que pourrait jouer Cuba dans le dénouement de la crise politique qui secoue le Venezuela ainsi que de la fermeture des services d’immigration canadiens dans l’île des Antilles.

Cette rencontre suit une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays membres du Groupe de Lima, qui s’est tenue au Guatemala jeudi, la quatorzième du genre portant sur le Venezuela.

Le Canada, qui parle en son nom et au nom du Groupe de Lima, aimerait que Cuba devienne un partenaire « dans la résolution pacifique de la crise au Venezuela » et aide au rétablissement « des droits démocratiques et humains » des Vénézuéliens, ce qui passe, a affirmé Mme Freeland en conférence de presse, par la tenue d’élections « justes et libres ».

Source : Freeland compte sur le rôle de Cuba dans la sortie de crise au Venezuela | ICI Radio-Canada.ca

Venezuela: Washington sanctionne des navires de deux compagnies en réponse à l’arrestation de députés

Les Etats-Unis ont annoncé vendredi de nouvelles sanctions contre deux compagnies qui opèrent dans le secteur pétrolier vénézuélien ainsi que deux de leurs navires, en réponse à l’arrestation de parlementaires d’opposition par le pouvoir de Nicolas Maduro. Deux compagnies de transport maritime, Monsoon Navigation Corporation, dont le siège est aux îles Marshall, et Serenity Maritime Limited, basée au Liberia, sont ajoutées à la liste noire américaine.

Leurs navires respectifs Ocean Elegance et Leon Dias sont également visés car accusés d’avoir « transporté du pétrole du Venezuela vers Cuba », a affirmé le Trésor américain.

« Les Etats-Unis prendront d’autres mesures si Cuba continue de recevoir du pétrole vénézuélien en échange de soutien militaire », a prévenu le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Source : Venezuela: Washington sanctionne des navires de deux compagnies en réponse à l’arrestation de députés – La Libre

Cuba et ses combattants pour la vie au Venezuela

Dans le camp de ceux qui aiment se trouvent les troupes pour la vie, nos médecins qui, d’un bout à l’autre du pays, travaillent au Venezuela, du côté du devoir. En République bolivarienne, des milliers de spécialistes cubains de la santé, du sport, de la culture, de l’éducation, de la communication, de l’agriculture, de l’alimentation, de l’industrie, des sciences, de l’énergie et des transports apportent eux aussi leur solidarité.La Révolution bolivarienne a placé l’être humain au centre de tout, pour la première fois des millions d’oubliés et de marginalisés ont eu accès aux programmes de protection sociale d’un gouvernement qui a consacré 73 % de son PIB à l’investissement au profit de la majorité.

Source : Cuba et ses combattants pour la vie au Venezuela | Investig’Action

Cuba doit «faire partie de la solution» au Venezuela, dit Freeland

La ministre canadienne des Affaires étrangères, Chrystia Freeland, a appelé mardi Cuba à s’aligner avec les pays du Groupe de Lima et à mettre fin à son appui au président vénézuélien, Nicolas Maduro.

«Cuba ne doit pas faire partie du problème au Venezuela, mais faire partie de la solution», a indiqué aux journalistes Mme Freeland lors d’une téléconférence.

«C’est une chose pour laquelle nous insistons très fortement auprès des Cubains», a-t-elle poursuivi, précisant espérer «qu’ils verront qu’il s’agit de la bonne approche pour le peuple vénézuélien, pour l’hémisphère et pour Cuba».

Vendredi, le premier ministre Justin Trudeau s’était entretenu avec le président cubain Miguel Diaz-Canel au sujet du Venezuela, évoquant notamment «la façon dont ils pourraient travailler ensemble pour trouver une solution pacifique à la crise» dans ce pays, selon les services du dirigeant libéral canadien.

Source : Cuba doit «faire partie de la solution» au Venezuela, dit Freeland | TVA Nouvelles