Un Américain arrêté au Venezuela dit qu’il était projeté d’enlever Maduro aux USA, selon une vidéo d’interrogatoire

Un homme arrêté au Venezuela a avoué dans une vidéo d’interrogatoire que son groupe avait été chargé de prendre le contrôle de l’aéroport de Caracas et d’emmener par avion le Président du pays aux États-Unis. La vidéo a été diffusée sur Twitter par Maduro qui affirme que parmi ces mercenaires il y avait deux membres de la sécurité de Trump.

Les individus arrêtés pour avoir tenté de pénétrer au Venezuela par voie maritime et accusés par le Président du pays d’être impliqués dans une tentative d’assassinat le visant devaient prendre le contrôle de l’aéroport et emmener Nicolas Maduro aux États-Unis, selon le témoignage de l’Américain Luke Alexander Denman, détenu pour avoir prétendument participé à cette opération. Il a fait de tels aveux dans une vidéo d’interrogatoire diffusée sur Twitter.

Source : Un Américain arrêté au Venezuela dit qu’il était projeté d’enlever Maduro aux USA, selon une vidéo d’interrogatoire – Sputnik France

Au Venezuela, une « baie des Cochons en mode stupide » ?

C’était le 17 avril 1961, dans la baie des Cochons à Cuba : la tentative ratée de débarquement d’exilés cubains soutenus et armés par les Etats-Unis. Un fiasco qui devait rester dans l’histoire comme un camouflet pour l’Amérique et ses barbouzeries latino-américaines, mais qui avait à l’époque considérablement renforcé le régime de Fidel Castro…

Eh bien, cette référence historique, elle surgit, forcément, quand on regarde ce qui s’est passé ces derniers jours au Venezuela.

Source : Au Venezuela, une « baie des Cochons en mode stupide » ?

Venezuela. Le président Maduro dit détenir deux Américains après une tentative d’« invasion »

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a déclaré, lundi 4 mai, que les autorités avaient capturé 13 terroristes, dont deux ressortissants américains qu’il a qualifiés de mercenaires, pour leur implication présumée dans une tentative ratée d’invasion par mer du Venezuela, destinée selon lui à le chasser du pouvoir.S’exprimant dans une allocution télévisée sur la chaîne publique VTV, le dirigeant socialiste a décrit les deux ressortissants américains comme des employés de Silvercorp, une société de sécurité basée en Floride dont le patron a revendiqué la tentative d’incursion.

Source : Venezuela. Le président Maduro dit détenir deux Américains après une tentative d’« invasion »

Le Venezuela inflige une nouvelle défaite à l’Empire.. et aux grands médias

Mauvais remake de la Baie des Cochons signé Trump dans son opération caraïbe pour renverser le Président élu Nicolas Maduro : une incursion de paramilitaires venus de Colombie (photo) et munis d’un imposant armement vient d’être mise en déroute par l’armée bolivarienne, le dimanche 3 mai à l’aube, sur les côtes du Venezuela.

Tout avait commencé par les habituelles opérations de “storytelling du chaos” : affrontements à l’arme lourde de la pègre dans les quartiers sous contrôle colombien de Petare dans l’est de Caracas, mutinerie probablement téléguidée dans une prison de l’intérieur du pays, à Guanare (1). Avec en aval, depuis quelques semaines, une pénurie d’essence planifiée par les Etats-Unis (2) et une nouvelle hausse délirante des prix alimentaires par le secteur privé.

Source : Le Venezuela inflige une nouvelle défaite à l’Empire.. et aux grands médias | Venezuela Infos

Venezuela : au moins 47 morts après une mutinerie dans une prison

Au moins quarante-sept détenus sont morts au cours d’une mutinerie survenue dans une prison de l’ouest du Venezuela. « Pour l’instant, nous avons pu confirmer 47 morts et 75 blessés », a déclaré samedi 2 mai à l’Agence France-Presse (AFP) Maria Beatriz Martinez, députée de l’Etat de Portuguesa où se trouve la prison qui a été le théâtre de la mutinerie vendredi après-midi.

Source : Venezuela : au moins 47 morts après une mutinerie dans une prison

Venezuela: manifestations contre la hausse du prix des produits alimentaires

Un homme de 28 ans a été tué par balle jeudi à Upata, une ville du sud du Venezuela, selon l’armée, lors d’une de ces manifestations contre « la hausse des prix des aliments et produits de première nécessité », selon un rapport de l’armée vénézuélienne dont l’Agence France-presse a pu prendre connaissance. Et c’est la police qui est à l’origine des tirs qui ont également fait deux blessés selon le gouverneur de l’État de Bolivar. Des commerces ont aussi été pillés et vandalisés et une trentaine de personnes arrêtées.

Un débordement symptomatique de la tension qui règne actuellement au Venezuela où les effets conjugués de la crise économique et du confinement commencent à rendre la vie très dure aux habitants.

Selon les médias locaux, d’autres manifestations ont eu lieu dans les États de Monagas, dans l’est, et de Portuguesa, dans l’ouest. Mercredi, sept personnes avaient été blessées lors de manifestations qui elles aussi ont tourné aux pillages dans l’État de Sucre, dans l’est, selon un député de l’opposition.

Source : Venezuela: manifestations contre la hausse du prix des produits alimentaires