Selon un chercheur, un séisme majeur pourrait bientôt se produire dans le nord du Venezuela

Un puissant tremblement de terre pourrait bientôt se produire le long des failles de la plaque tectonique Caraïbes-Amérique du Sud, selon une déclaration publiée par la Pennsylvania State University qui s’appuie sur les recherches menées par le doctorant Machel Higgins et certains de ses collègues. Higgins explique clairement dans sa déclaration qu’il a découvert qu’”une partie importante de la limite de la plaque Caraïbes-Amérique du Sud est verrouillée et capable de produire un séisme de magnitude 8″.

Source : Selon un chercheur, un séisme majeur pourrait bientôt se produire dans le nord du Venezuela | MLActu

Luisito Comunica a été arrêté au Venezuela pour être entré dans une “zone dangereuse”

Luisito Comunica a été arrêté au Venezuela et c’est lui-même qui a expliqué ce qui s’est passé dans le pays d’Amérique du Sud dans sa dernière vidéo publiée sur sa chaîne YouTube, où il compte plus de 37 millions de followers.

“Je me suis mis en danger et les autorités ont agi pour prendre soin de moi, me garder en sécurité et je suis entièrement responsable d’être allé à l’endroit où j’étais détenu et c’était de ma faute si je n’avais pas suffisamment enquêté.”

Le youtubeur a expliqué s’être rendu dans une zone de “risques” et de “mystères”, appelée Cota 905, où il a été interpellé. Selon les médias, c’est un endroit où l’armée et la police affrontent à plusieurs reprises les gangs du crime organisé.

Source : Luisito Comunica a été arrêté au Venezuela pour être entré dans une “zone dangereuse” – Las Noticias de Chihuahua – Entrelíneas – Marseille News

Venezuela. Le nouveau rapport de la mission d’établissement des faits des Nations unies confirme une impunité systémique

Après la publication du deuxième rapport de la mission d’établissement des faits des Nations unies sur le Venezuela, Erika Guevara, directrice pour la région des Amériques à Amnesty International, a déclaré :

« La mission d’établissement des faits sur le Venezuela confirme que les crimes contre l’humanité commis dans ce pays resteront impunis, à moins que des méthodes alternatives d’accès à la justice, ne passant pas par les institutions nationales, ne soient employées, ainsi qu’Amnesty International et une grande partie de la société civile vénézuélienne et mondiale l’ont souligné. Le gouvernement de Nicolás Maduro utilise depuis des années le système de justice afin de sanctionner les personnes dont l’opinion diffère de la position du gouvernement. Il est donc peu probable que ce système puisse véritablement apporter justice, vérité et réparations aux victimes et à leur famille. »

Source : Venezuela. Le nouveau rapport de la mission d’établissement des faits des Nations unies confirme une impunité systémique – Amnesty International

Venezuela: des policiers arrêtés après l’exécution filmée d’un jeune

Deux policiers vénézuéliens ont été arrêtés et six autres sont recherchés dans le cadre d’une enquête sur l’exécution d’un jeune homme par des forces de l’ordre qui a été filmée et dont la vidéo circule sur les réseaux sociaux, a annoncé vendredi 1er octobre le procureur général Tarek William Saab.

«Sont détenus Willians Ortega et Cesar Freitas, fonctionnaires de la PNB (Police nationale bolivarienne) de Miranda, responsables de l’exécution du citoyen Dimilson Rafael Guzman Santaella», écrit le procureur général de la République sur Twitter. L’État de Miranda (nord) englobe une partie de Caracas.

Source : Venezuela: des policiers arrêtés après l’exécution filmée d’un jeune

Venezuela : il prétend avoir été kidnappé et s’enfuit avec 1 million de dollars en Bitcoin (BTC)

Une comédie qui rapporte gros. Un conseiller financier de 23 ans aurait dérobé plus d’un million de dollars en Bitcoin (BTC) à ses clients, en prétendant avoir été kidnappé.

Source : Venezuela : il prétend avoir été kidnappé et s’enfuit avec 1 million de dollars en Bitcoin (BTC)

ONU / Ambassadeur du Venezuela : « Il existe un lien entre l’assassinat de Jovenel Moise et le complot déjoué visant à assassiner Nicolas Maduro en mai 2020 »

Pour l’ambassadeur vénézuélien auprès de l’ONU, « il est impossible de souscrire naïvement » à la thèse selon laquelle une opération d’une telle ampleur, à des fins politiques, impliquant le transfert de grandes quantités d’argent et le trafic d’armes, qui a impliqué du personnel formé pour les opérations spéciales, « aurait pu être réalisée à l’insu des agences de sécurité et de renseignement des gouvernements de Colombie et des États-Unis d’Amérique« .

L’ambassadeur du Venezuela aux Nations Unies, Samuel Moncada, a déclaré dans une lettre qu’« il existait un lien entre l’assassinat du président haïtien et le complot déjoué visant à assassiner Nicolás Maduro ». Dans un document adressé au secretariat, le fonctionnaire vénézuélien qui siège en permanence aux Nations unies (ONU) a appelé l’organisation à enquêter sur les opérations mercenaires qui ont eu lieu en Amérique latine ces derniers mois.

Pour l’ambassadeur vénézuélien, il est clair que, à la lumière des dispositions juridiques de l’organisation, l’assassinat du président de la République d’Haïti, Jovenel Moïse, « remplit toutes les conditions établies par le droit international pour être défini comme un ‘acte d’agression‘ ».

Dans son document de 45 pages, Samuel Moncada décrit ce type de crime comme étant lié à « un réseau de criminalité transnationale organisée » qui serait composé de mercenaires des États-Unis et de Colombie. En outre, selon le même schéma, elle serait liée à l’opération Gideon, qui visait à mettre fin à la vie du président vénézuélien Nicolás Maduro.

Source : ONU|Ambassadeur du Venezuela : « Il existe un lien entre l’assassinat de Jovenel Moise et le complot déjoué visant à assassiner Nicolas Maduro en mai 2020 » | Rezo Nòdwès