Quand Donald Trump et Juan Guaido espèrent profiter du Covid-19 pour réaliser le rêve de l’extrême droite au Venezuela

Alors que de nouveaux camps d’entraînement de paramilitaires armés jusqu’aux dents pour attaquer le Venezuela, sont découverts en Colombie, Donald Trump offre 15 millions de dollars pour la tête du président Maduro accusé d’être un « trafiquant de drogue » et « sponsor du terrorisme »…

Comme l’explique le politologue William Serafino, « Les États-Unis financent une opération militaire clandestine et extra-légale pour assassiner ou enlever Maduro et décapiter la direction de l’État vénézuélien. La fausse accusation du « Département de la justice n’est que la couverture « institutionnelle » qui la « justifie ».

Maryu Alejandra, infirmière et journaliste indigène Warao, résume le sentiment populaire face a cette énième agression : « Ils offrent une récompense pour la capture de Nicolas Maduro comme si la dignité de ce peuple reposait sur lui seul. Ils ne nous connaissent pas, ils nous sous-estiment, c’est notre avantage. »

Ce nouveau plan a échoué pour le moment par la saisie, le 23 mars 2020 sur la route de Santa Marta, d’une cargaison d’armes d’une valeur de 500.000 dollars, destinée à entrer illégalement au Venezuela par l’État de Zulia afin d’y commettre des actions terroristes, et selon les aveux du leader de l’opération, d’éliminer le président élu Nicolas Maduro. Pour le gouvernement colombien l’heure est venue de s’expliquer sur les graves révélations de ceux qui s’entraînent sur son territoire. Par exemple : comment l’énorme financement octroyé à Juan Guaido par le gouvernement états-unien sert-il à acheter des armes en Colombie pour attaquer le Venezuela ?

Source : Quand Donald Trump et Juan Guaido espèrent profiter du Covid-19 pour réaliser le rêve de l’extrême droite au Venezuela | Venezuela infos

Au Venezuela des prisonniers se font tuer alors qu’ils tentent se s’échapper

Dix détenus ont été tués par les forces de sécurité après des évasions depuis une prison du Venezuela, où la suspension des parloirs en raison de l’épidémie de coronavirus a suscité la colère.

Sur 518 détenus, 84 ont réussi à s’enfuir de la prison de San Carlos dans l’Etat de Zulia, à la frontière avec la Colombie, a indiqué un responsable local, Blagdimir Labrador. «Jusqu’à présent, 10 détenus ont été tués et six ont été capturés (…) Les 68 détenus toujours en cavale sont activement recherchés» a déclaré le responsable sur Twitter.

Source : Au Venezuela des prisonniers se font tuer alors qu’ils tentent se s’échapper | www.cnews.fr

Venezuela : des forces spéciales de la police sèment la terreur dans les quartiers populaires

Dans les quartiers populaires, certaines troupes d’élite de la police vénézuélienne sèment la terreur sous prétexte de la lutte contre la délinquance. Une fondation de mère de victimes tente comme elle peut d’obtenir une réponse auprès de la justice, sans succès.

Source : Venezuela : des forces spéciales de la police sèment la terreur dans les quartiers populaires – Reportage international

Le Venezuela dénonce une « attaque terroriste » contre des sociétés de communication

Le vice-président vénézuélien Delcy Rodriguez a dénoncé dimanche une « attaque terroriste » contre un entrepôt dans l’État du nord de Carabobo appartenant à deux sociétés de communication publiques.

« Une attaque terroriste a provoqué un incendie dans l’entrepôt CANTV et Movilnet Flor Amarillo, entraînant la perte totale de matériel de télécommunications stratégique », a déclaré Rodriguez via son compte Twitter.

Source : Le Venezuela dénonce une « attaque terroriste » contre des sociétés de communication | Rezo Nòdwès

Venezuela : Violents abus dans des mines d’or illégales

Dans l’État du Bolivar au Venezuela, des groupes armés exploitent illégalement des mines d’or, parfois avec la complicité du gouvernement. Ils soumettent les habitants locaux à de graves abus, dénoncés par HRW.

Source : Venezuela : Violents abus dans des mines d’or illégales | Human Rights Watch

Venezuela : 67 personnes sont mortes lors de manifestations en 2019

Soixante-sept personnes sont mortes au cours des nombreuses manifestations qui ont eu lieu au Venezuela l’an dernier, dont 59 ont été tuées par les forces de l’ordre et des groupes civils armés soutenant le gouvernement Maduro, a annoncé une ONG vendredi.

Source : Venezuela : 67 personnes sont mortes lors de manifestations en 2019