Venezuela: l’opposition, menée par Guaido, défile pour convaincre l’armée

L’opposition vénézuélienne, menée par le président autoproclamé Juan Guaido, défilait mercredi pour convaincre l’armée de tourner le dos au président Nicolas Maduro, qui tente de serrer les rangs.

« Forces armées, retrouvez votre dignité », « Maduro usurpateur », « Je veux seulement que parte Nicolas », « Guaido président », « Plus de dictature », exhortaient les pancartes brandies par des milliers de personnes en différents points du pays, tapant sur des casseroles ou faisant sonner des cornes de brume.

« Aide humanitaire, crise sanitaire », criaient les manifestants, alors que le pays pétrolier est en plein naufrage économique.

Que les militaires « laissent entrer l’aide humanitaire et se mettent du côté du peuple », plaidait auprès de l’AFP Jaime Regalado, venu avec un drapeau vénézuélien sur la place Altamira, à Caracas.

Peu avant cette mobilisation, Juan Guaido, député de 35 ans et chef du Parlement contrôlé par l’opposition, a reçu les encouragements par téléphone de Donald Trump.

Selon la Maison Blanche, les deux hommes « se sont mis d’accord pour rester en contact régulier afin de soutenir le retour vers la stabilité du Venezuela ».

De quoi prêter le flanc aux accusations de Nicolas Maduro, qui crie au coup d’Etat orchestré par Washington.

Supervisant des manœuvres militaires à Caracas, le dirigeant socialiste a appelé l’armée à l’unité et à « une grande révolution militaire de la morale », face aux appels à la rébellion des Etats-Unis et de Juan Guaido, qui leur a promis l’amnistie.

« Vous voulez que gouverne une marionnette des gringos au Venezuela? », a-t-il lancé ensuite dans un meeting face à des jeunes Vénézuéliens, qui lui ont répondu en chœur: « Nooooooon! »

Source : Venezuela: l’opposition, menée par Guaido, défile pour convaincre l’armée

Les réseaux sociaux, porte-voix de l’opposition vénézuélienne

Le 23 janvier, quand Juan Guaido s’est autoproclamé président, les télévisions vénézuéliennes n’ont rien retransmis en direct. Mais des centaines de milliers d’internautes ont pu le voir sur Youtube, Facebook et Twitter, porte-voix de l’opposition. »

Aujourd’hui au Venezuela, les radios et les télévisions, si elles veulent rester à l’antenne, ne peuvent pas parler de Guaido », confirme Andrés Cañizalez, chercheur en sciences politiques de l’université catholique Andrés Bello.

Du coup, le jeune chef du Parlement, 35 ans, « est actuellement un leader 3.0, un leader dont l’unique manière de communiquer avec la société en ce moment passe par la maîtrise des réseaux sociaux ».

Encore inconnu du grand public avant son coup d’éclat, il est depuis devenu la coqueluche des opposants à Nicolas Maduro, dans les rues du pays comme sur Twitter, où il a franchi mardi la barre du million d’abonnés, et Instagram, où il en compte 2,2 millions.

Source : Les réseaux sociaux, porte-voix de l’opposition vénézuélienne

Venezuela : le chantage au raffinage de Washington

Pour asphyxier Maduro et hâter le transfert du pouvoir à Guaidó, les Américains ont mis sous séquestre les bénéfices de la compagnie pétrolière d’Etat, qui raffine une grande partie de son brut aux Etats-Unis.

Source : (1) Venezuela : le chantage au raffinage de Washington – Libération

Venezuela : « Le commerce du pétrole est indispensable à la survie du régime »

Élodie Brun, spécialiste du Venezuela au Colegio de Mexico, explique les objectifs et les conséquences des sanctions pétrolières prises par les États-Unis à l’encontre du régime de Nicolas Maduro en pleine crise politique, économique et sociale.

Source : Venezuela : « Le commerce du pétrole est indispensable à la survie du régime » – La Croix

Deux journalistes français de l’émission Quotidien arrêtés au Venezuela

Deux journalistes français de l’émission Quotidien de TMC, Pierre Caillet et Baptiste des Monstiers, ainsi que leur producteur dans le pays, Rolando Rodriguez, ont été arrêtés au Venezuela près du palais présidentiel de Miraflores à Caracas alors qu’ils couvraient un rassemblement de soutien au Président Nicolas Maduro.

Source : Deux journalistes français de l’émission Quotidien arrêtés au Venezuela – Sputnik France

Venezuela : nouvelle manifestation à Caracas, à l’appel de l’opposant pro-américain Juan Guaido

Des partisans de l’opposition vénézuélienne sont descendus ce 30 janvier dans les rues de Caracas pour protester contre Nicolas Maduro, après que la Cour constitutionnelle a interdit à l’opposant pro-américain Juan Guaido, de quitter le pays.

Source : Venezuela : nouvelle manifestation à Caracas, à l’appel de l’opposant pro-américain Juan Guaido — RT en français