Pour une solution démocratique, par et pour le peuple vénézuélien

120 universitaires et intellectuels latino-américains et européens signent cet appel international pour arrêter l’escalade du conflit politique au Venezuela. Ils rejettent à la fois «l’autoritarisme du gouvernement de Maduro», l’auto-proclamation de Juan Guaido comme président par intérim et «l’interventionnisme américain».

Source : Pour une solution démocratique, par et pour le peuple vénézuélien | Le Club de Mediapart

Venezuela en direct : « Seule des élections libres permettraient une sortie de crise pacifique »

La situation se dégrade entre le président en place Nicolas Maduro et le président autoproclamé Juan Guaido. Réponse à vos questions de Marie Delcas, correspondante du « Monde » en Amérique du Sud.

Source : Venezuela en direct : « Seule des élections libres permettraient une sortie de crise pacifique »

Etats-Unis: Des informations militaires sensibles sur le bloc-notes du monsieur sécurité de Trump

Nouvelle bourde de l’équipe Trump ou communication intentionnelle ? Lors d’une réunion à la Maison-Blanche lundi, le conseiller à la Sécurité de Donald Trump a révélé une information militaire stratégique… écrite sur le bloc-notes qu’il portait sous le bras.

John Bolton attend son tour de parole à la Maison-Blanche, alors que le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin s’exprime devant des journalistes. Sous le bras, il tient son bloc-notes, format A4 avec deux bouts de phrases manuscrits. « Afghanistan -> Welcome the Talks », une référence aux négociations de paix en cours avec les Talibans. En dessous, la mention « 5,000 troops to Colombia », « 5.000 troupes en Colombie », a suscité la curiosité des journalistes présents sur place, les Etats-Unis n’ayant pas actuellement de tel dispositif.

Pour l’instant, on ne sait pas encore si cette communication était intentionnelle ou pas de la part de John Bolton. L’information a pourtant déjà provoqué de nombreuses réactions. Des officiels du Pentagone, interrogés par le Washington Post, ont affirmé que le département de la Défense n’avait pas reçu d’ordre en ce sens.

La Colombie étant frontalière avec le Venezuela, il pourrait s’agir d’une stratégie américaine dans la crise politique que traversent le pays de Nicolas Maduro et les Etats-Unis. « Toutes les options sont sur la table » sur le Venezuela, a déclaré la Maison-Blanche dans un communiqué, ne fermant pas la porte à un déploiement de troupes. Même si le rôle de ces soldats reste encore à éclaircir, un envoi de 5.000 soldats en Colombie serait considéré comme une escalade majeure de l’implication des Etats-Unis en Amérique du Sud.

Source : Etats-Unis: Des informations militaires sensibles sur le bloc-notes du monsieur sécurité de Trump

[Vidéo] Venezuela : le président autoproclamé « remercie Emmanuel Macron pour son soutien à la démocratie »

Au Venezuela, le bras-de-fer continue entre le président Nicolas Maduro et son opposant Juan Guaido, président du Parlement qui s’est autoproclamé chef de l’État par intérim. Ce dernier a répondu aux questions des envoyés spéciaux de franceinfo dans le pays, mardi 29 janvier, alors qu’il se rendait dans l’hémicyle. Pour la première fois, Juan Guaido a « remercié Emmanuel Macron pour son soutien à la Constitution, à la lutte pour la liberté et la démocratie au Venezuela », alors que le président français avait déclaré le 24 janvier que l’Europe « soutenait la restauration de la démocratie » après « l’élection illégitime de Nicolas Maduro en mai 2018 ».

Source : DOCUMENT FRANCEINFO. Venezuela : le président autoproclamé « remercie Emmanuel Macron pour son soutien à la démocratie »

Venezuela : Maduro confronté à une pression croissante des Etats-Unis

« La stratégie des Etats-Unis est de provoquer l’effondrement du système économique du Venezuela pour forcer la sortie » de Maduro, estime pour l’AFP l’économiste Luis Vicente Leon. Le département d’Etat américain a en outre annoncé mardi que les Etats-Unis avaient formellement donné à l’opposant vénézuélien Juan Guaido, autoproclamé président et dont ils ont reconnu l’autorité, le contrôle des comptes bancaires de son pays sur leur territoire.

Furieux des sanctions américaines, Nicolas Maduro a réagi en lançant : « Le sang qui peut couler au Venezuela sera sur vos mains, Donald Trump ».

Impuissant face au géant américain, le régime de Maduro a choisi de s’attaquer à Juan Guaido. Le procureur général Tarek William Saab a ainsi annoncé l’ouverture d' »une enquête préliminaire » et demandé l’application de « mesures de précaution » contre M. Guaido, dont « l’interdiction de sortir du pays » et « le blocage de ses comptes ».

Source : Venezuela : Maduro confronté à une pression croissante des Etats-Unis – L’Express

Venezuela : la tête de liste LFI Manon Aubry se démarque de Mélenchon

Pour répondre à la crise politique, Manon Aubry soutient l’idée d’un retour «devant les urnes», contrairement au chef de LFI qui souhaite que le président Maduro «tienne».

Si elle considère comme Jean-Luc Mélenchon qu’il s’agit bien d’un «coup d’état», la dernière arrivée dans la maison Insoumise tempère: «Il y a eu des élections au Venezuela contestées par l’opposition. Je pense sincèrement qu’il faut une sortie par le haut et un apaisement sur la situation. (…) Il faut revenir devant les urnes si nécessaire mais il faut le faire dans les conditions sereines de la démocratie», a-t-elle indiqué, tout en estimant qu’elle n’avait «pas de position à avoir sur la politique nationale au Venezuela». «Par contre, je suis sensible au drame humain qui se passe en ce moment et qui peut conduire à une guerre civile», a-t-elle ajouté.

Reste à savoir comment les dirigeants de La France Insoumise, à commencer par le chef des troupes, accueilleront cette divergence rendue publique.

Source : Venezuela : la tête de liste LFI Manon Aubry se démarque de Mélenchon