Coiffeuse, tireuse d’élite et « prête à mourir » pour le Venezuela

« Je suis prête à mourir pour mon pays ». Coiffeuse à Caracas, Ismaira Figueroa, 43 ans, est aussi tireuse d’élite dans la Milice bolivarienne, un corps composé de civils rattaché à l’armée vénézuélienne.

« J’ai la conviction d’être née pour ça et si je dois en mourir, que ça arrive vite, d’un coup ! », lance-t-elle, fusil calé entre la joue et l’épaule, visage peint avec de la boue, lors d’exercices militaires près de Caracas simulant une « invasion armée ».

Lorsqu’elle ne s’exerce pas au tir de précision, cette mère célibataire de quatre enfants travaille dans un salon de coiffure. Elle est aussi bénévole au sein de son quartier et fait partie d’un groupe de motards. Pendant son temps libre, la sergent-chef dit également aimer tricoter.

Source : Coiffeuse, tireuse d’élite et « prête à mourir » pour le Venezuela – Le Point

« Etre un jeune leader dans une révolution »  : la réflexion de Jesus Garcia

« Leadership, ô leadership ! Cette chose que beaucoup de gens veulent pratiquer à leur façon et parfois sont capables de tout pour y parvenir, et quand ils y parviennent, deviennent un « désastre ».

Ce n’est pas facile (si on veut bien faire les choses), il y a beaucoup de regards sur toi tout le temps, tu es censé être l’exemple de la façon de faire les choses, donc tout le monde ne te regarde pas de la même façon, il y a ceux qui veulent qu’on pousse les choses dans une direction, à leur façon, et d’autres qui défendent une autre voie… et il faut trouver le chemin qui marche à partir de toutes les visions. On ne fait presque jamais plaisir à tout le monde, mais quand la majorité est d’accord, c’est une victoire particulièrement tranquillisante.

Source : « Etre un jeune leader dans une révolution  : la réflexion de Jesus Garcia | «Venezuela Infos

Pouvoir citoyen et cités communales au Venezuela

« En tant que membres d’une communauté, nous avons la pratique sur notre territoire de semer et produire des connaissances et de construire un auto-gouvernement émancipateur » : l’étudiante en master, María Angélica Corredor résume l’esprit de la transformation en cours au Venezuela.

Sur la base des débats et des propositions qui ont émergé lors du Congrès national des Communes, le président Nicolás Maduro a remis au Parlement en février 2021 deux projets de loi qui répondent à une vieille revendication communard(e), la Loi des cités communales et la Loi du parlement communal : « je demande le soutien de l’Assemblée nationale pour transférer le pouvoir économique et le pouvoir des services publics concrets au peuple communard et aux Conseils communaux. J’ai approuvé l’octroi de 26.283 Petros pour 1000 banques communales et 29.663 Petros pour des projets de filière textile des communes. L’objectif est d’impulser la nouvelle architecture financière du pouvoir citoyen. La commune est le nouvel État » a-t-il précisé.

Source : Pouvoir citoyen et cités communales au Venezuela | Venezuela Infos

[Vidéo] Le Venezuela que les médias ne vous montrent pas

Au-delà des formes politiques classiques (personnalités, partis..) peu de médias parlent de ce qui fait depuis 20 ans la singularité, l’or du chavisme : l’organisation communale, le pouvoir de décider collectivement, le vaste tissu féminin qui soutient la révolution. C’est pour empêcher les citoyens du monde entier de s’identifier avec ceux du Venezuela qu’on occulte la plus grande démocratie participative du monde. Les équipes de TERRA TV vivent sur place et vont vous la montrer.

Source : Le Venezuela que les médias ne vous montrent pas | Venezuela Infos

​​​​​​​Venezuela. Une géographie des féminicides contre les violences sexistes

Alors que les statistiques officielles ne recensent plus les assassinats liés aux violences de genre depuis 2016, des militantes ont mis au point une cartographie des féminicides. Le but : frapper les esprits et bousculer les politiques publiques.

Source : ​​​​​​​Venezuela. Une géographie des féminicides contre les violences sexistes | L’Humanité

Le gouvernement Maduro inaugure 100 bases de missions socialistes

« Aujourd’hui, nous inaugurons 100 bases de missions socialistes dans 100 localités où vivent les familles populaires, pour servir des milliers d’entre elles, afin que la population sache qu’elle est protégée. Malgré le blocus états-unien nous l’avons réorganisé ce réseau avec le soutien de la communauté » a expliqué le président Maduro lors d’une évaluation générale avec l’ensemble des ministres concernés, le 10 novembre 2020. « Nous devons gouverner avec le peuple, par le peuple, pour le peuple, c’est ainsi que Chávez l’a conçu « .

Pour accélérer le mouvement face à la détérioration des conditions socio-économiques sous la pression, depuis plusieurs années, de la guerre économique états-unienne, Maduro a également approuvé le budget qui permettra de mener à bien de nouveaux chantiers avec les conseils communaux et les communes avant le 31 décembre.

Source : Le gouvernement Maduro inaugure 100 bases de missions socialistes | Venezuela Infos