[Vidéo] L’école de communication des mouvements sociaux « Hugo Chavez »  forme les communicatrice(eur)s de la Commune El Maizal, de la Commune « Altos de Lidice »  et les étudiant(e)s en agroécologie de l’IALA

Le deuxième atelier intégral de l’École de Communication des Mouvements Sociaux « Hugo Chavez » dans la Commune El Maizal a eu pour principal objectif de soutenir et de renforcer l’équipe de communication de cette commune et des communes voisines (« cité communale »), du 10 au 22 octobre 2021.

Parmi les sujets abordés figuraient les concepts de la communication participative, la photographie, le son, le reportage, le documentaire, avec une devise claire : « Le nouveau ne peut être une copie de l’ancien. Il faut que ce soit autre chose » (Simón Rodríguez).

Grâce à la révolution bolivarienne, la commune a créé sa propre radio communautaire, d’où, au cours de l’atelier, la réalisation de plusieurs exercices de création sonore. Dans le cadre des 12 journées/assemblées de construction du plan du gouvernement municipal, le formateur Victor Hugo Rivera a également formé l’équipe de communicateurs sur « Comment filmer une assemblée populaire ».

Source : (Photos et vidéos 🙂 L’école de communication des mouvements sociaux « Hugo Chavez  forme les communicatrice(eur)s de la Commune El Maizal, de la Commune « Altos de Lidice  et les étudiant(e)s en agroécologie de l’IALA. | «Venezuela Infos

Nos chantiers au Venezuela et comment nous aider

Beaucoup d’entre vous déplorent la désinformation « impressionnante » (Rafael Correa) sur le Venezuela, nous remercient pour nos vingt et un ans de travail et nous demandent comment nous aider. Pour accélérer nos formations en communication pour les mouvements sociaux et pour multiplier la production d’articles, de reportages, de documentaires qui montrent une révolution citoyenne occultée par les médias, vous pouvez faire un don à ce compte :

  • Compte Crédit Mutuel 00020487902
  • Titulaire: LABORATOIRE INTERNATIONAL POUR L’HABITAT POPULAIRE DURABLE, 25 RUE JEAN JAURES, 93200 ST DENIS
  • Code IBAN: FR76 1027 8061 4100 0204 8790 256
  • Code BIC: CMCIFR2A
  • SVP ne mentionner que : « Soutien Terra TV »

Votre solidarité aidera à couvrir les frais de nos formations, productions et diffusions – nourriture, déplacements (vaste territoire que le Venezuela !), hébergements des équipes de formateurs(trices), matériels audiovisuels de prises de vues, de son, de montage et informatiques. Toute somme est la bienvenue pour continuer à réaliser ces trois objectifs et au nom de toute l’équipe de formation et de production des militant(e)s sociaux, nous vous en remercions d’avance.

Source : Nos chantiers au Venezuela et comment nous aider | Venezuela Infos

[Vidéo] “85% de nouveaux visages au primaires chavistes, un renouveau révolutionnaire”

Le jeune Jesus Garcia, organisateur et formateur communal dans les quartiers populaires de l’Ouest de Caracas, est candidat conseiller municipal aux primaires du PSUV (parti du chavisme) qui auront lieu le 8 août 2021. A travers des assemblées dans tout le pays les militant(e)s de base y choisiront leurs candidat(e)s pour les élections régionales et municipales de novembre 2021.

Quels sont les rapports entre révolution et transformation de l’espace de vie ? Révolution démocratique ou démocratie révolutionnaire ? Comment articuler démocratie directe, communale et représentative ? Quelle est l’importance du débat et de la pluralité d’opinions dans une révolution ? D’où vient cette capacité du chavisme à organiser de telles primaires, au vote secret et avec parité de genre, alors que dans les autres partis, de gauche ou de droite, les bases militantes n’y ont pas droit ?

Autant de questions posées par Thierry Deronne à Jesus Garcia, dans cette interview réalisée en juillet 2021 dans le commune populaire Altos de Lidice.

Source : “85% de nouveaux visages au primaires chavistes, un renouveau révolutionnaire” | Venezuela Infos

[Vidéo] Venezuela, autoconstruction d’un peuple 

Depuis 11 ans, un groupe d’habitants du quartier populaire d’Antímano, secteur « El Algodonal » (Caracas), construit ses propres maisons en autogestion. L’urbanisme « Jorge Rodriguez Padre » est une école intégrale d’architectes et de travailleur(se)s de la construction, en grande majorité des femmes. C’est une des nombreuses écoles de pouvoir populaire si caractéristiques de la révolution bolivarienne où le gouvernement conseille ou fournit des ressources aux organisations populaires pour qu’elles puissent réaliser leurs propres projets.

VO ESP sous-titres français. Image : Ruben Paredes. Son : Victor Hugo Rivera. Réalisation : Thierry Deronne. Production : Terra TV. République bolivarienne du Venezuela, juillet 2021.

Pour découvrir les nombreux visages de la démocratie participative vénézuélienne, suivez la chaîne Youtube de Terra TV, télévision des mouvements sociaux : http://terratve.com

Source : Venezuela, autoconstruction d’un peuple (www.terratve.com) | Venezuela Infos

Venezuela : le très long voyage d’Argelia Laya

« Si tu veux marcher vite, marche tout seul; si tu veux marcher loin, marche avec les autres ». S’il est un peuple à laquelle peut s’appliquer ce proverbe africain c’est bien celui du Venezuela. L’intensité de la guerre médiatique est évidemment liée à ce potentiel illimité d’expériences à partager avec le reste du monde et dont il faut à tout prix empêcher la transmission. Nous avons souvent expliqué, lorsque les médias transformèrent les violences de l’extrême droite en « révolte populaire » et la plus grande démocratie participative du monde en « dictature », que la gauche ne pouvait plus se passer de démocratiser le champ médiatique, si elle voulait rester connectée au monde. En attendant…

La révolution bolivarienne, féminine et populaire, a 22 ans et sa force créatrice ne s’étiole pas. Le 4 juin 2021, les communard(e)s de la Commune El Maizal et de l’Union Comunera débattent avec une commission de l’Assemblée Nationale du projet de Loi sur les Cités Communales.

Source : Le très long voyage d’Argelia Laya | Venezuela Infos

[Vidéo] « Communardes, architectes du Droit à la Santé , le nouveau documentaire sur les autogouvernements populaires du Venezuela

Quand on considère les trois ans d’autogouvernement populaire mis en place par la Commune Socialiste d’Altos de Lidice, organisée dans les quartiers populaires de l’Ouest de Caracas, on voit combien est crucial le rôle des femmes des équipes de santé. En plein blocus états-unien et ses conséquences terribles sur l’accès aux médicaments et aux matériels sanitaires, elles sont devenues ces « architectes ».

Ce sont aussi des femmes, responsables du Conseil Communal « Coromoto de Dios » qui ont réussi à peindre l’entrée principale de la Commune socialiste « Altos de Lidice » (Caracas) avec l’aide de la brigade de nettoyage « Che Guevara ».

Grâce au salaire collecté de porte à porte, et aujourd’hui aux cotisations des habitant.e.s à la banque communale, cette brigade d’entretien « Ernesto Che Guevara » composée de de sept habitant.e.s, autogérée et dirigée par deux femmes, entretient les rues des conseils communaux et prépare un projet de recyclage intégral.

Source : « Communardes, architectes du Droit à la Santé , le nouveau documentaire sur les autogouvernements populaires du Venezuela | «Venezuela Infos