L’Iran annonce qu’il va soutenir le gouvernement  » légal » du Venezuela face aux  » interférences illégales » des États-Unis

Samedi, le ministère iranien des Affaires étrangères a annoncé que le pays va soutenir le gouvernement  »légal » du Venezuela face à l' »ingérence illégale » des États-Unis, a rapporté la chaîne de télévision publique.

« La République islamique d’Iran soutient le gouvernement légal du Venezuela ainsi que sa nation face aux interférences illégales de Washington, » a dit le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Qasemi.

Source : L’Iran annonce qu’il va soutenir le gouvernement  »légal » du Venezuela face aux  »interférences illégales » des États-Unis_French.news.cn

Les conséquences du vote d’Haïti commencent à se faire sentir

C’est un vote qui fait mal à toute la communauté haïtienne. En essayant de défendre leur intérêt, les hommes au pouvoir en place ont mis le pays dans une mauvaise posture. Le Venezuela a toujours été le principal fournisseur d’Haïti en matière de carburant.

Source : Les conséquences du vote d’Haïti commencent à se faire sentir

Venezuela : l’Union européenne rencontre Maduro et son opposant

Convoqués par M. Maduro, les diplomates se sont rendus vendredi au palais présidentiel de Miraflores, et ils se sont entretenus samedi avec M. Guaido et avec d’autres députés d’opposition à l’Assemblée nationale, a indiqué l’UE dans un communiqué.

Comme l’opposition vénézuélienne, l’UE considère comme non légitime le second mandat pour lequel M. Maduro a été investi le 10 janvier à la suite d’une élection présidentielle qu’elle ne reconnaît pas.

Dans leurs discussions avec le président Maduro et avec l’opposition, les diplomates se sont prononcés pour « la tenue de nouvelles élections libres », a indiqué l’UE.

M. Maduro a déclaré pour sa part que son entrevue avec les diplomates européens avait eu pour objet de « défendre la vérité du Venezuela ».

Source : Venezuela : l’Union européenne rencontre Maduro et son opposant | ICI.Radio-Canada.ca

Le Venezuela aurait bloqué Wikipedia suite à « l’éviction » de Maduro d’un article au profit du leader de l’opposition Guaidó, d’après NetBlocks

Selon NetBlocks, l’interdiction a probablement été imposée après qu’un article de Wikipédia a énuméré le président de l’Assemblée nationale Juan Guaidó nouvellement nommé « président numéro 51 de la République bolivarienne du Venezuela », évinçant Maduro de son statut présidentiel sur Wikipedia.

Deux jours après l’annonce de la fermeture de Wikipedia faite par Haaretz, Access Now, un groupe d’activistes des droits de l’homme qui défend et étend les droits numériques des utilisateurs en danger dans le monde entier, a reçu des nouvelles au sujet d’un projet de loi sur la cybersécurité au Venezuela qui, selon eux, mettrait en péril les droits numériques des Vénézuéliens.

En effet, le gouvernement vénézuélien s’apprêtait à présenter un projet de loi à l’Assemblée nationale constituante, un organe législatif organisé par le gouvernement de Maduro et dont la légitimité reste contestée. La proposition, appelée loi constitutionnelle sur le cyberespace de la République bolivarienne du Venezuela, énonce la souveraineté du Venezuela sur le cyberespace. Selon le groupe, les règles annoncées par le projet de loi violent clairement les droits de la personne.

Selon une première règle, les fournisseurs de services de messagerie devraient censurer le contenu sans ordre judiciaire préalable ni respect des garanties minimales pour une procédure régulière. Une autre règle introduit, selon le groupe, le concept dangereux de « sécurité du contenu » pour légitimer des outils, des politiques, des règles et des « actions préventives » pour « lutter contre la haine » sur Internet, ouvrant ainsi la voie à de nouveaux abus.

Source : Developpez.com