Le Venezuela donne soixante-douze heures à l’ambassadrice de l’Union européenne pour quitter le pays

La réponse à la nouvelle salve de sanctions de l’Union européenne (UE) n’a pas tardé. Mercredi 24 février, le Venezuela a décidé l’expulsion de l’ambassadrice de l’UE à Caracas, a annoncé le ministre des affaires étrangères, Jorge Arreaza.

« Aujourd’hui, sur décision du président Nicolas Maduro nous avons remis en mains propres à Mme Isabel Brilhante (…) une déclaration de persona non grata », a déclaré M. Arreaza à la presse, après une réunion avec la diplomate. « Il lui a été donné un délai de soixante-douze heures pour quitter le territoire vénézuélien », a-t-il ajouté.

L’UE a sanctionné lundi 19 hauts fonctionnaires du régime de Nicolas Maduro pour leur rôle dans des actes et décisions portant, selon elle, atteinte à la démocratie et à l’Etat de droit au Venezuela. La décision, validée par les ministres des affaires étrangères des Vingt-Sept, porte à 55 le nombre total de responsables et hauts fonctionnaires du gouvernement vénézuéliens sanctionnés par l’UE (interdiction de voyager et gel des avoirs sur le territoire de l’Union).

Source : Le Venezuela donne soixante-douze heures à l’ambassadrice de l’Union européenne pour quitter le pays

Le Venezuela soutient le Polisario

À la veille du 45e anniversaire de la proclamation de la République arabe sahraouie, l’ambassade de la République du Venezuela à Alger tient à réaffirmer son soutien à la cause sahraouie. À cet effet, une visioconférence sera organisée par l’Institut Simón Bolívar de Solidarité avec les peuples (ISB), la brigade vénézuélienne de solidarité avec le peuple sahraoui et les organisations de solidarité d’Amérique latine et des Caraïbes. L’événement aura lieu ce jeudi 25 février à 15 heures, via la chaîne YouTube suivante: ISB_VE OU REDALBATV

Source : L’Expression: De Quoi j’me Mêle – Le Venezuela soutient le Polisario

Venezuela : sanctions de l’UE contre 19 hauts fonctionnaires du régime Maduro

L’Union européenne a sanctionné lundi 19 hauts fonctionnaires du régime de Nicolás Maduro pour leur rôle dans des actes et décisions portant atteinte à la démocratie et à l’État de droit au Venezuela, a annoncé un communiqué officiel.

La décision, validée par les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept réunis lundi 22 février, porte à 55 le nombre total de responsables et hauts fonctionnaires du gouvernement de Nicolás Maduro sanctionnés par l’UE – avec interdiction de voyager et gel des avoirs sur le territoire de l’Union.

Source : Venezuela : sanctions de l’UE contre 19 hauts fonctionnaires du régime Maduro

Comment et quand le Venezuela a « perdu » l’île de Trinidad

Ces dernières années, les relations entre le Venezuela et Trinidad ont été marquées par des tensions migratoires.

Si, au cours des dernières décennies, ce sont principalement les Trinitaires qui ont émigré au Venezuela à la recherche d’opportunités, maintenant, ce sont les Vénézuéliens qui se tournent vers cette petite île de 1,3 million d’habitants, pour échapper à la crise économique, politique et sociale que connaît leur pays.

Et des deux côtés des 11 kilomètres à peine qui séparent la République bolivarienne du Venezuela de Trinidad, beaucoup ignorent l’histoire qu’ils partagent.

Source : Comment et quand le Venezuela a « perdu » l’île de Trinidad – BBC News Afrique

Venezuela : Maduro menace de «répondre avec force» au commando colombien

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a promis mercredi 17 février de «répondre avec force» à la création par la Colombie voisine d’un commando pour lutter contre les guérilleros dissidents et les trafiquants de drogue qui, selon Bogota, trouvent refuge dans son pays.

Lors d’une conférence de presse à Caracas, Nicolas Maduro a déclaré avoir ordonné aux forces armées du pays «de répondre avec force aux déclarations imprudentes du président colombien Ivan Duque sur le Venezuela» et de «nettoyer les barils de nos fusils (…) si Ivan Duque ose violer la souveraineté du Venezuela».

Le 8 février, le président de droite colombien a annoncé la création d’une force d’élite pour combattre les guérilleros dissidents des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) et ceux de l’Armée de libération nationale (ELN), ainsi que les narco-trafiquants qui, selon le gouvernement, ont trouvé refuge au Venezuela voisin. «L’objectif pour cette année est de frapper les têtes du narcoterrorisme», a-t-il déclaré, affirmant que «beaucoup d’entre eux sont protégés au Venezuela».

Source : Venezuela : Maduro menace de «répondre avec force» au commando colombien

Rapporteur de l’ONU : les sanctions contre le Venezuela «affectent considérablement» le peuple

Après un séjour au Venezuela, le Rapporteur spécial des Nations unies sur l’impact négatif des sanctions sur les droits humains a appelé les Etats-Unis et l’UE à la levée des sanctions qui «affectent considérablement la population», selon elle.

«Les sanctions unilatérales contre le Venezuela affectent considérablement les droits du peuple vénézuélien et devront être levées» : c’est le constat sans appel dressé par Alena Douhan, rapporteur spécial sur les effets négatifs des mesures coercitives unilatérales sur l’exercice des droits de l’homme.

A l’issue d’une visite du pays latino-américain du 1er au 12 février, l’envoyée de l’ONU a déclaré que les sanctions des Etats-Unis et de l’Union européenne contre le Venezuela aggravaient la crise humanitaire. Alena Douhan recommande en conséquence aux Etats-Unis de lever les mesures coercitives unilatérales, un argument que l’opposition du pays menée par Juan Guaido a qualifié de «propagande du régime».

Source : Rapporteur de l’ONU : les sanctions contre le Venezuela «affectent considérablement» le peuple — RT en français