Venezuela. La transe de Donald Trump sur le sentier de la guerre

Devant les Vénézuéliens de Miami, le président des États-Unis a confirmé qu’il était prêt à actionner une « option » militaire pour « dégager » Maduro et éradiquer par la même occasion le socialisme de la région.

Donald Trump s’est lancé dans une danse effrénée à la manière des Indiens d’Amérique célébrant un prochain recours à la force. Il s’est fait plus martial que jamais lundi à Miami devant une foule enthousiaste de « bons » immigrés. Pas de ces exilés, on l’aura compris, qui assaillent aujourd’hui la frontière Sud des États-Unis, mais de personnes dont les parents ou-eux-mêmes ont fui le Venezuela chaviste ou Cuba communiste pour trouver refuge en Floride.

Source : Venezuela. La transe de Donald Trump sur le sentier de la guerre | L’Humanité

Venezuela: Moscou appelle Guaido à négocier avec Maduro

La Russie a appelé mercredi Juan Guaido, reconnu président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays, à négocier avec Nicolas Maduro, dans un contexte de bras de fer sur la livraison d’une aide humanitaire.

« Il y a des propositions sur la table des négociations dans le cadre du mécanisme de Montevideo qui suggèrent un dialogue inclusif entre toutes les forces politiques du Venezuela. Nous espérons vraiment que le chef de l’opposition Guaido va y répondre », a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

« Des résultats ne peuvent être obtenus qu’à travers un dialogue inclusif et des compromis. Toute utilisation de la force ne fera qu’aggraver le problème », a-t-il poursuivi, ajoutant espérer que « la prudence l’emportera ».

Source : Venezuela: Moscou appelle Guaido à négocier avec Maduro

Moscou pose une condition quant à l’élection présidentielle anticipée au Venezuela

La Russie ne s’opposera pas aux résultats d’une élection présidentielle anticipée au Venezuela à la condition que ce soit Nicolas Maduro qui en annonce la tenue, a déclaré l’ambassadeur de Russie à Caracas, Vladimir Zaemski, à qui se réfèrent des médias russes.

Source : Moscou pose une condition quant à l’élection présidentielle anticipée au Venezuela – Sputnik France

Crise au Venezuela : Air France annule des vols vers Caracas

Les vols de la compagnie en direction de Caracas sont annulés au moins jusqu’à lundi.

Air France a indiqué mercredi avoir suspendu au moins jusqu’à lundi ses vols à destination de Caracas, alors que l’opposition vénézuélienne veut se porter au frontières pour faire entrer l’aide humanitaire, malgré l’opposition de l’armée. « En raison de la situation au Venezuela, certains vols ont été annulés, pour des raisons de sécurité », a indiqué une porte-parole à l’AFP. C’est une « mesure ponctuelle », a-t-elle assuré, citant les allers-retours des 23, 24 et 25 février (de samedi à lundi).

Source : Crise au Venezuela : Air France annule des vols vers Caracas

Venezuela: fermeture de la frontière maritime avec Curaçao

Les autorités vénézuéliennes ont ordonné mardi la fermeture de la frontière maritime avec l’île néerlandaise de Curaçao, au nord du Venezuela, où l’opposant Juan Guaido attend la livraison d’une aide humanitaire américaine, a indiqué un responsable militaire.

Source : Venezuela: fermeture de la frontière maritime avec Curaçao

Cuba monte au front pour défendre le Venezuela, son plus proche allié

Inquiet de « l’ingérence » des États-Unis au Venezuela, Cuba tente de mobiliser la communauté internationale. Le pays s’inquiète de « perdre un allié majeur » et son principal fournisseur de pétrole si Nicolás Maduro quitte le pouvoir.

« Ne touchez pas au Venezuela » : inquiet pour le gouvernement de Nicolás Maduro, son plus proche allié, Cuba a lancé une vaste mobilisation pour tenter de rallier la communauté internationale contre les pressions « brutales » de Washington.

Partout dans le pays, ces derniers jours, militaires, travailleurs, élèves et étudiants cubains ont été appelés à signer des déclarations de soutien au dirigeant socialiste, selon des images retransmises à la télévision d’État.

Source : Cuba monte au front pour défendre le Venezuela, son plus proche allié