Un nouveau projet humanitaire au Venezuela mené à terme par Ayuda latinos Brest

Association basée au Relecq-Kerhuon, Ayuda latinos Brest (ALB) aide les personnes d’origine latine sur la région brestoise. Elle accomplit également des projets humanitaires au Venezuela, ce pays d’Amérique du Sud proche de la Colombie. Sa dernière action vient d’y être réalisée en redonnant le sourire à des enfants malades vénézuéliens à qui un cadeau de Noël a été offert.L’association ALB avait récolté 400 € de dons avec l’association Cultura’toi en juin dernier et s’était engagée à consacrer cette somme à un projet humanitaire.

Celui-ci s’est construit grâce à l’aide d’Henderson Paredes, correspondant de l’association ALB et étudiant en médecine à Caracas, la capitale du Venezuela, qui a pris contact avec le service de pédiatrie de l’hôpital Miguel Perez Carreno.

Source : Un nouveau projet humanitaire au Venezuela mené à terme par Ayuda latinos Brest – Le Relecq-Kerhuon – LeTelegramme.fr

La Croix-Rouge dénonce une politisation « inacceptable » de l’aide au Venezuela

Le président de la Fédération internationale de la Croix-Rouge a dénoncé lundi le manque de fonds pour aider la population au Venezuela, déplorant que l’aide soit utilisée comme un « instrument politique » pour déstabiliser le pays.

Selon Francesco Rocca, l’appel de fonds de 45,5 millions d’euros lancé en faveur du pays en septembre n’a été pour l’instant financé qu’à hauteur de 10%. »Ce n’est pas une question de ressources mais de volonté politique », a-t-il affirmé. En conséquence, de nombreux Vénézueliens « sont affamés et meurent » faute de médicaments vitaux. « En tant qu’humanitaire je trouve cela inacceptable ».

« Quelqu’un veut utiliser la population civile et son désespoir comme un instrument pour déstabiliser le pays », a-t-il affirmé, sans préciser à qui s’adressait cette accusation.

Source : La Croix-Rouge dénonce une politisation « inacceptable » de l’aide au Venezuela | Atlantico.fr

Venezuela : à Caracas, « les gens se sentent de plus en plus abandonnés »

Après de nombreuses missions avec MSF, Xili Fernández retourne en janvier 2019 dans son pays d’origine, le Venezuela, pour coordonner le projet MSF d’assistance aux victimes de violences urbaines et de violences sexuelles, mis en place à Caracas. Elle nous raconte la situation actuelle et le travail de MSF dans la capitale.

Source : Venezuela : à Caracas, « les gens se sentent de plus en plus abandonnés » | Médecins sans frontières

Venezuela : une crise humanitaire dans l’arrière-cour du Canada

La semaine prochaine donnera l’occasion au Canada de montrer son engagement auprès des Vénézuéliens dans le besoin. En effet, l’Union européenne, en partenariat avec l’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), organise une conférence internationale de solidarité. Durant la transition post-électorale, il sera important que cette solidarité s’exprime aussi par les Canadiens. Nous nous devons, en bons voisins, de répondre à la pire crise de déplacements forcés de l’histoire récente de la région.

Source : Venezuela : une crise humanitaire dans l’arrière-cour du Canada

Venezuela : un chef étoilé en guerre contre la famine

Tony Pereira, cuisinier de niveau international, prépare chaque jour des repas pour 150 convives triés sur le volet : des enfants et des vieillards, réduits à la misère, prennent souvent grâce à lui leur seul repas de la journée.

Source : Venezuela : un chef étoilé en guerre contre la famine

Venezuela: le CICR parle «d’avancées» 

Le CICR fait état «d’avancées» dans l’accès aux détenus vénézuéliens. Mais son président Peter Maurer a redouté mardi à Genève une situation où il faudra progressivement «élargir l’intervention».

Au Venezuela, le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) oeuvre en soutien à la Croix-Rouge locale sur les infrastructures médicales et du matériel. Il rend visite aussi aux détenus. Malgré des avancées, «je redoute que le Venezuela soit une de ces situations dans laquelle (…) on va élargir l’intervention», a dit Peter Maurer devant les correspondants accrédités auprès de l’ONU.

Quatre fois plus de fondsEn un an, le CICR a quadruplé son enveloppe sur place et le nombre de personnes a doublé en quelques mois. Son président attend une amélioration politique pour avoir davantage d’indications sur les défis humanitaires à plus long terme.

Source : Genève: Venezuela: le CICR parle «d’avancées» – Monde – lematin.ch