Venezuela : reportage dans la clinique d’El Vidoño

Le Venezuela traverse une crise économique, politique et sociale profonde qui affecte l’accès aux soins de la population. Dans l’État d’Anzoátegui, dans le nord du pays, les équipes de MSF soignent les communautés les plus vulnérables, avec une attention particulière donnée aux enfants et aux adolescents.

Source : Venezuela : reportage dans la clinique d’El Vidoño | Médecins sans frontières

Deux cadres de Citgo détenus au Venezuela ont été assignés à résidence, selon un diplomate américain

Deux des six anciens dirigeants de Citgo Petroleum Corp détenus au Venezuela ont été assignés à résidence, a déclaré jeudi soir le diplomate américain vétéran Bill Richardson, des semaines après sa visite dans le pays pour demander leur libération.

L’ancien gouverneur du Nouveau-Mexique et ambassadeur américain aux Nations Unies s’est rendu à Caracas et a rencontré le président socialiste Nicolas Maduro au début du mois dans le cadre d’une mission humanitaire privée au nom des familles de prisonniers américains au Venezuela.

Les deux prisonniers placés en résidence surveillée, Gustavo Cardenas et Jorge Toledo, figuraient parmi les six arrêtés en 2017 pour détournement de fonds que le gouvernement américain et leurs avocats jugent sans fondement. Cinq des dirigeants de Citgo, l’unité de raffinage américaine de la compagnie pétrolière nationale du Venezuela, ont la citoyenneté américaine.

« C’est une première étape positive et importante », a écrit Richardson sur Twitter. « Nous remercions le président Nicolas Maduro et le vice-président Jorge Rodriguez pour ce geste et pour continuer à engager un dialogue productif sur les détenus américains … »

Source : Deux cadres de Citgo détenus au Venezuela ont été assignés à résidence, selon un diplomate américain – News 24

Venezuela : 10 millions de dollars contre le coronavirus après un accord pouvoir-opposition

Selon les chiffres officiels que des experts indépendants mettent en doute, le Venezuela s’approche des 18 000 contaminations et recense 158 décès. Pour aider à lutter contre le Covid-19, les autorités pourront compter sur l’aide de l’Organisation panaméricaine de santé, la branche régionale de l’OMS. Dix millions de dollars seront débloqués suite à un accord entre le gouvernement et l’opposition.

En juin dernier, le président Nicolas Maduro et l’opposition menée par le président par intérim autoproclamé Juan Guaido avaient négocié un accord humanitaire. La Norvège a joué les intermédiaires entre les deux parties qui pour l’instant n’ont pas trouvé de terrain d’entente sur le plan politique.

Selon la vice-présidente Delcy Rodriguez, le gouvernement chaviste présentera une liste de besoins humanitaires à l’Organisation panaméricaine de santé. La députée d’opposition Manuela Bolivar a précisé que ces fonds seraient notamment dirigés vers les Etats où se trouvent des foyers d’infection au Covid-19. Des Etats comme ceux de Zulia, d’Apure, de Bolivar, de Tachira et la capitale Caracas.

Le déblocage des fonds de l’Organisation panaméricaine de santé a pu se faire aussi parce que le département du Trésor du gouvernement américain a donné son aval.

Source : Venezuela: 10 millions de dollars contre le coronavirus après un accord pouvoir-opposition

Vénézuéla : la Fondation Sanofi Espoir répond à l’urgence sanitaire

La Fondation Sanofi Espoir s’engage au Vénézuéla. Face aux situations d’urgence sanitaire que connaît actuellement le pays, la Fondation a décidé d’apporter son aide à l’Association Vénézuélienne de Services de Santé (AVESSOC), une ONG locale active dans le domaine de la solidarité en santé. Concrètement, la Fondation soutient financièrement un projet ciblant dix communautés réparties dans quatre centres de santé du réseau AVESSOC.

Source : Vénézuéla : la Fondation Sanofi Espoir répond à l’urgence sanitaire | Carenews

Le Venezuela en tête de la paupérisation en Amérique du Sud

Le Venezuela compte 65% de ménages vivant dans la pauvreté, son profil nutritionnel et de revenus est comparable à celui des pays africains, et il est de loin le pire d’Amérique du Sud, selon la version 2020 d’une étude sur sa population menée par des universités depuis 2014.

Dans ce pays producteur de pétrole, «il n’y a jamais eu de niveaux de pauvreté comme ceux que nous connaissons actuellement et dans plusieurs de ses indicateurs, il se compare aux plus pauvres et aux plus inégaux d’Afrique, d’Amérique centrale ou des Caraïbes. Nous ne ressemblons plus aux Sud-Américains», a déclaré le sociologue Luis Pedro España lors de la présentation des principaux résultats de l’étude, mardi 7 juillet.

L’«Enquête nationale sur les conditions de vie 2019-2020» (Encuesta Nacional de Condiciones de Vida 2019-2019-Encovi) a été menée par l’Université catholique Andrés Bello de Santiago au Chili, sur un échantillon de 16’000 ménages dans 21 des 23 États du pays et le district fédéral, bien que la quarantaine imposée par le Covid-19 ait interrompu le travail de terrain en mars et que seuls 9900 questionnaires aient été remplis.L’étude relève que la «pauvreté multidimensionnelle», qui combine revenu, accès aux services publics, emploi, logement et qualité de vie, a atteint 64,8% des 6,5 millions de ménages en 2019, soit un bond de plus de 24 points par rapport aux 39,3% de ménages en situation de pauvreté constatés en 2014.

Source : Le Venezuela en tête de la paupérisation en Amérique du Sud | A l’encontre

L’aide humanitaire au Venezuela est devenue un négoce multimillionnaire

Le gouvernement américain a envoyé 656 millions de dollars au Venezuela entre 2017 et 2019 comme « aide humanitaire« , selon des documents officiels de l’Agence américaine pour le Développement International (USAID). Mais on ne sait pas comment les ONGs qui ont reçu ces ressources les ont utilisées dans la pratique.

Après quelques rapports de corruption sortis par la presse, l’Assemblée nationale vénézuélienne (à majorité de droite) a créé une commission pour enquêter sur ce qui s’est passé. Les ONG dirigées par des militants politiques proches de Juan Guaidó sont soupçonnées de recevoir des fonds donnés pour l’aide humanitaire et d’investir dans des activités politiques, dans la formation de jeunes dirigeants, des événements, des campagnes publiques contre le gouvernement, le financement de médias d’opposition, des cours pour journalistes et d’autres activités étrangères à la fonction d’aide humanitaire.

Source : Exclusif : L’aide humanitaire au Venezuela est devenue un négoce multimillionnaire, par Fania Rodrigues | Venezuela Infos