[Audio] Au Venezuela, Juan Guaido est-il encore le visage de l’opposition ?

A quelques semaines des élections législatives du 6 décembre au Vénézuela, qui soutient Juan Guaido, président autoproclamé en janvier 2019 et reconnu comme tel par une soixantaine de pays? Entretien avec le chercheur Thomas Posado.

Source : Au Venezuela, Juan Guaido est-il encore le visage de l’opposition ?

Venezuela – Capriles allègue qu’il ne sait pas s’il votera en décembre, mais appelle à « ne pas abandonner sans s’être battu »

L’opposant vénézuélien Henrique Capriles a assuré qu’il ne savait pas encore s’il votera aux élections législatives du 6 décembre, boycottées par la plupart de l’opposition, mais il a une nouvelle fois revendiqué la nécessité de « ne pas abandonner sans avoir combattu », rappelant que l’unité « Ce n’est pas pour apparaître sur une photo. »

Capriles s’est prononcé sur les dernières polémiques qui l’entourent dans une interview au média Efecto Cocuyo dans laquelle il a insisté sur le fait que « le pays en ce moment ne pense pas aux femmes parlementaires », entre autres raisons de la pandémie de coronavirus. « Je ne sais pas si je vais voter le 6 décembre », a-t-il précisé.

« Ce que je demande au peuple, c’est de ne pas se rapprocher de ces discussions, ce que j’invite, c’est de ne pas abandonner sans avoir combattu. Je ne propose pas que les gens aillent voter, ce que je propose, c’est qu’il y ait un combat », a déclaré Capriles , soulignant également que « personne ne peut ignorer que l’Assemblée nationale est la seule puissance légitime » au Venezuela.

Ainsi, il a appelé l’opposition à ne pas se rendre et à « se battre » pour les conditions d’élections justes. Capriles a déjà exhorté dans une lettre récente que l’Union européenne envoie des observateurs, après la main tendue par le gouvernement Maduro à la fois à ce bloc et aux Nations Unies.

Source : Venezuela.- Capriles allègue qu’il ne sait pas s’il votera en décembre, mais appelle à « ne pas abandonner sans s’être battu » – Marseille News .net

Venezuela: le front commun autour de Juan Guaido se fissure

L’opposant Henrique Capriles accepte désormais de négocier avec le gouvernement de Nicolas Maduro.

Source : Venezuela: le front commun autour de Juan Guaido se fissure

Venezuela : la grâce de Maduro pour «une réconciliation nationale»

En libérant des figures de l’opposition, le président vénézuélien veut se montrer magnanime en vue de la prochaine présidentielle, alors que l’opposant Juan Guaidó a déjà annoncé boycotter le scrutin.

Source : Venezuela : la grâce de Maduro pour «une réconciliation nationale» – Libération

Venezuela : Maduro amnistie 110 prisonniers politiques, l’opposition se divise

Le président Nicolas Maduro a signé lundi 31 août un « décret d’amnistie » pour 110 prisonniers politiques dont 26 députés de l’Assemblée nationale. Sur les 110 personnes amnistiées, 50 étaient en prison. Les autres sont soit en exil, soit réfugiés dans des ambassades à Caracas, soit assignés à résidence. 26 sont députés.

Parmi eux, on note Freddy Guevara, réfugié à l’ambassade du Chili depuis novembre 2017, Roberto Marrero, le bras droit de Juan Guaido, le président intérimaire reconnu par une cinquantaine de pays, Americo De Grazia, réfugié en Italie, Ricardo Blanco, en exil en Argentine.

Source : Venezuela : Maduro amnistie 110 prisonniers politiques, l’opposition se divise

Venezuela: résidence surveillée pour un député accusé dans un attentat

Le député d’opposition vénézuélien Juan Requesens, accusé d’implication dans un attentat manqué commis en 2018 contre le président Nicolas Maduro et emprisonné depuis, a été placé vendredi en résidence surveillée, a annoncé sa défense.

Juan Requesens, qui était détenu au siège du service de renseignement vénézuélien (SEBIN), est désormais assigné à résidence à son domicile dans l’est de Caracas. Son procès, qui est en cours, devrait reprendre lundi, selon l’un de ses avocats, Joel Garcia.

Source : Venezuela: résidence surveillée pour un député accusé dans un attentat | JDM