Réouverture de passages frontaliers entre le Venezuela et la Colombie : quels enjeux ?

Contacté par RT France au sujet de l’annonce de Nicolas Maduro, le journaliste Romain Migus estime que la décision s’inscrit aujourd’hui dans «une dynamique économique frontalière» qui touche les deux pays : «50% des commerces colombiens situés à la frontière ont fermé, car les Vénézuéliens venaient s’y approvisionner, et dans la zone frontalière située du côté du Venezuela, il y a beaucoup de marchandises qui viennent de la Colombie : des produits manufacturés et d’alimentation, bref des produits de commerce de base». Côté colombien, «c’est l’essence qui constitue le gros des importations».

Le journaliste parle d’«un bol d’air», alors que la fermeture des passages frontaliers de la région avait des répercussions pesantes à presque 400 km à la ronde. «Bol d’air» qui sera inévitablement suivi des problématiques propres aux frontières, nuance Romain Migus, qui évoque notamment le phénomène de la contrebande.

Source : Réouverture de passages frontaliers entre le Venezuela et la Colombie : quels enjeux ? — RT en français

Au Venezuela : l’essence du populisme

 

On a déjà cité dans cette lettre la vieille blague soviétique : «Le Parti communiste prend le pouvoir au Sahara ; au bout d’un an, il ne se passe rien ; au bout de deux ans, pénurie de sable.» Ce n’est plus une blague au Venezuela, qui détient les plus grandes réserves de pétrole au monde : «Maduro prend le pouvoir ; au bout de trois ans, pénurie de pétrole.»

Source : Au Venezuela : l’essence du populisme – Libération

Armée des ombres : paramilitaires, mercenaires et forces spéciales au Venezuela

Mercenaires, forces spéciales étrangères… à qui Washington essaie-t-il d’avoir recours pour arriver à ses fins au Venezuela? Romain Migus poursuit son analyse.

Source : Armée des ombres : paramilitaires, mercenaires et forces spéciales au Venezuela — RT en français

«La guerre a déjà commencé au Venezuela»

Ecrivain et journaliste, Romain Migus était invité en Suisse par «Gauchebdo» pour une conférence sur le Venezuela, pays où il a vécu dix ans. Le spécialiste des révolutions latino-américaines et de la guerre médiatique a répondu à nos questions.

Source : «La guerre a déjà commencé au Venezuela» – Gauchebdo

Qui combat au Venezuela ?

Dans la troisième partie de son analyse de la crise au Venezuela, le journaliste Romain Migus se penche sur le rôle et l’influence que peuvent avoir au sein du pays les bandes criminelles qui font régner la terreur dans les zones qu’elles contrôlent.

Le storytelling occidental laisse entrevoir la situation au Venezuela comme un conflit interne où s’opposent deux armées, deux légitimités, deux présidents. D’un coté, les «défenseurs de la démocratie» de l’autre, les tenants de la «dictature maduriste», défendue par une armée en lambeaux et une garde prétorienne russo-cubaine. Ce récit médiatique permet de passer sous silence la robustesse des forces armées bolivariennes et le soutien non négligeable dont bénéficie le chavisme au sein de la population. Qui plus est, il élude complètement les enjeux géopolitiques et les ingérences prédatrices des Etats-Unis et de leurs complices internationaux.

Source : Qui combat au Venezuela, par Romain Migus — RT en français

[Vidéo] Paula Vasquez – Venezuela : la chute sans fin ?

Le Venezuela qui était encore, en 2001, le pays plus riche d’Amérique du Sud, se débat aujourd’hui dans une situation catastrophique. Depuis le début de la crise économique, en 2012, chaque habitant aurait, en moyenne, perdu 8 kilos. Ce désastre qui semble général a poussé à la  fuite environ 10 % de la population dans les Etats voisins et a amené le  pays dans une situation sanitaire de plus en plus tragique alors que le  pays fait également face aussi de médicaments. C’est sur cette toile de  fond que se joue actuellement une crise politique particulièrement aiguë entre deux pouvoirs qui se revendiquent chacun de la légitimité du  pouvoir. Une situation politique qui résonne bien au-delà des  frontières du pays.

Paula Vasquez est anthropologue et sociologue, chargée de recherche au CNRS, spécialiste du Venezuela

Conférence captée en avril 2019 à l’Université de Nantes

Source : Paula Vasquez – Venezuela : la chute sans fin ?