Hugo Chávez à la tête du Venezuela (1/2)

A la fin du XXème siècle, Hugo Chávez (1954-2013) parvient à la tête de l’État Vénézuélien en remportant les élections de 1998. Une nouvelle page s’est ouverte et l’on a assisté à un engouement populaire pour ce que l’on appelle le chavisme.

Au cours de cet article, nous aborderons le Venezuela sous la présidence de Chávez, et ce, de manière chronologique. Étant donné la concentration d’événements sur une période restreinte, nous scinderons le sujet en deux articles. Avant d’entrer pleinement dans ses années au pouvoir, il convient d’accorder quelques lignes à son ascension politique.

Source : Hugo Chávez à la tête du Venezuela (1/2) – Les Yeux du Monde

« Le Venezuela est maintenant occupé de facto par Cuba »

«Trois aspects de la crise au Venezuela restent peu visibles dans les principaux médias. Premièrement, l’exode des réfugiés vénézuéliens est maintenant plus important que la crise en Syrie. Deuxièmement, le pays est maintenant occupé de facto par Cuba. Enfin, le pays connaît actuellement le plus grand effondrement économique de l’histoire. »

Cette déclaration, c’est celle de Moisés Naím, ancien ministre vénézuélien du Commerce et de l’Industrie à l’époque antérieure à Chavez, et aujourd’hui chroniqueur de renommée internationale pour le journal espagnol El País. Naím a également été directeur de la Banque centrale du Venezuela et directeur de la Banque mondiale. Il était interviewé par Ian Bremmer de Eurasia Group.

Selon Naím, la capacité de production du Venezuela a été complètement détruite et l’industrie nationale est devenue marginale. Ce qui était autrefois la plus grande économie d’Amérique du Sud, un pays doté des plus grandes réserves de pétrole prouvées au monde, n’a plus que l’importance économique d’une petite république d’Amérique centrale.

Source : « Le Venezuela est maintenant occupé de facto par Cuba » – Express

« Venezuela, récit d’un désastre » de Jean-Marie Beuzelin

Le Venezuela fait de nouveau tristement parler de lui dans l’actualité de ces derniers mois, même si cela reste relativement discret ou noyé dans le flux des informations diffusées au quotidien dans les médias ici en France. Contrepoints s’y intéresse quant à lui depuis longtemps et très régulièrement, à travers des articles de fond nombreux et fréquents, révélant l’ampleur du désastre et du désespoir causé par une gauche radicale dont les velléités révolutionnaires se transforment comme souvent en cauchemar absolu.

C’est dans ce contexte que l’on appréciera la lecture de ce petit ouvrage synthétique écrit par Jean-Marie Beuzelin, ancien journaliste, conférencier et spécialiste du monde hispanique et des Caraïbes, auteur de nombreux ouvrages et articles, qui permet de revenir en arrière et se remémorer les grandes phases qui ont mené à la situation actuelle.

Source : « Venezuela, récit d’un désastre » de Jean-Marie Beuzelin | Contrepoints

Venezuela, cette terrible dictature

Le premier jour, la terrible dictature que nous attendions s’est présentée à nos yeux comme ceci : métro gratuit, wifi (pas toujours actif) sur les places publiques (au moins du centre ville) et livres vendus à 0,5€ grâce aux subsides de l’État (5000 bolivars, l’équivalent d’un pain bon marché) sur les étals d’un salon littéraire à ciel ouvert. Dans le métro, pas une publicité, mais de nombreuses campagnes de sensibilisation comme celle-ci, jamais vue ailleurs : une campagne pour la participation des pères à l’allaitement, en partenariat avec l’UNICEF. A l’entrée du musée d’histoire naturelle (gratuit) une enseigne montre un sans-abri avec une plaque « bienvenue au peuple ». De la poudre aux yeux diront certains. Qu’importe. Des gestes éminemment nécessaires qu’on est loin de voir dans les démocraties libérales d’Occident.

Source : Venezuela, cette terrible dictature | Le Club de Mediapart

« Les sanctions américaines radicalisent tous les camps » au Venezuela

Christophe Ventura, directeur de recherche à l’Institut de Relations Internationales et Stratégiques (Iris), spécialiste de l’Amérique latine, ne pense pas que les récentes pressions américaines conduiront à une chute rapide du régime de Nicolas Maduro

Source : « Les sanctions américaines radicalisent tous les camps » au Venezuela

[Vidéo] Comprendre la situation au Venezuela avec Romain Migus

Romain Migus est l’un des Français qui connaît le mieux la situation au Venezuela. Il y a vécu durant 15 ans au cours de la révolution bolivarienne et est l’auteur de trois livres sur la question, parmi lesquels un best-seller dont Hugo Chavez a fait largement la promotion. Il explique ici les enjeux derrière la guerre de 4ème génération qui est menée contre le Venezuela.

Source : Comprendre la situation au Venezuela avec Romain Migus [Vidéo]