Venezuela  | Rentrée en présentiel après 19 mois d’interruption due à la COVID-19

Les écoles vénézuéliennes ont rouvert leurs portes lundi après 19 mois de suspension des cours en présentiel en raison de la pandémie de COVID-19, mais la fréquentation était faible.

Quelque 8,7 millions d’élèves doivent retourner dans les écoles et lycées du pays, mais certains établissements n’avaient pas encore ouvert lundi pour mieux s’organiser alors que d’autres n’avaient prévu d’accueillir qu’une partie des élèves.

Le retour en classes coïncide avec le début de la vaccination des enfants de plus de 12 ans, annoncée vendredi par les autorités. Le président Nicolas Maduro a promis dimanche soir que les établissements scolaires allaient accueillir des centres de vaccination.

Source : Venezuela  | Rentrée en présentiel après 19 mois d’interruption due à la COVID-19 | La Presse

Venezuela | Du spiritisme pour en finir avec la COVID-19

La cérémonie fait partie d’un rituel de « spiritisme » sur la montagne « sacrée » de Sorte où se regroupent tous les ans le 12 octobre (jour de la résistance indigène) des milliers d’adeptes. Certains pratiquent « Santeria », le culte des saints proche du vaudou haïtien ou du candomblé brésilien.

Selon les croyances, c’est à Sorte qu’est apparue Maria Lionza, la figure centrale et déesse de cette religion syncrétique, mélangeant des éléments des religions indigènes, africaines et du catholicisme, la religion dominante du pays.

Cette année, la pandémie de COVID-19, qui avait empêché la tenue du rassemblement en 2020, est au cœur des cérémonies.

Torse nu, Victor continue sa transe et tourne autour du feu tandis qu’un autre adepte, Jeancarlos Liscano, le poursuit en crachant de l’eau de vie.

Les tambours résonnent. « Qu’ils viennent ! Qu’ils viennent ! Je n’ai pas peur », crient ensemble devant quatre feux des spectateurs, dont la plupart disent être vaccinés contre la COVID-19.

Source : Venezuela | Du spiritisme pour en finir avec la COVID-19 | La Presse

Vaccination : le Venezuela veut installer des «feux tricolores» dans les restaurants

Le Venezuela va installer, à l’entrée des lieux publics et restaurants, des «feux de circulation» contrôlant l’état de vaccination des clients, a annoncé le président Nicolas Maduro vendredi à la télévision publique.

«On prépare des feux de circulation (…) pour les restaurants et lieux publics (…) Vert quand la personne est vaccinée. Orange quand elle n’est pas vaccinée mais ‘saine’. Rouge quand la personne n’est pas vaccinée et a eu un test positif dans les 21 jours», a annoncé le président, évoquant une mise en place fin octobre.

La vice-présidente Delcy Rodriguez a de son côté précisé que ce système fonctionnerait avec une base de données qui permettrait de savoir si la personne est vaccinée simplement avec son numéro de carte d’identité.

Source : Vaccination : le Venezuela veut installer des «feux tricolores» dans les restaurants | CNEWS

Cas de fièvre jaune signalés dans l’Etat de Monagas

Au Venezuela, selon l’ONG Médicos Unidos Vzla, à ce jour, 7 cas de fièvre jaune confirmés par PCR ont été signalés dans la municipalité de Maturín dans l’État de Monagas ; parallèlement des cas de FJ ont été identifiés chez des singes :

  • à Caratal del Tigre : 1 cas humain et 2 singes positifs,
  • Le Merey de Amana : 6 cas humains et 2 singes positifs.

A ce jour ces cas n’ont pas fait l’objet de signalement par l’Organisation Mondiale de la Santé.

La mort d’araguatos, ou singes hurleurs, a été précédemment signalée dans les États de Monagas et Anzoátegui. Dix épizooties confirmées de primates non humains (singes araguatos) ont été signalées au Venezuela – 7 à Monagas et 3 à Anzoátegui. La couverture vaccinale contre la fièvre jaune au Venezuela est de 75 %, et de 78 % à Monagas.

Il s’agit des premiers cas qui ont été signalés depuis novembre 2019, lorsqu’un indigène Pemón a été infecté dans l’État de Bolívar

Source : Cas de fièvre jaune signalés dans l’Etat de Monaga… – MesVaccins.net

Le Venezuela reçoit 900.000 doses de vaccin cubain

Le Venezuela a reçu dimanche 900.000 doses d’un vaccin cubain contre le Covid-19, dont le pays attend au total 15 millions de doses, a annoncé le président Nicolas Maduro, avant même son approbation par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«Aujourd’hui, 900.000 vaccins Abdala sont arrivés au Venezuela», s’est félicité le président Maduro. Cette annonce intervient alors que le président a annoncé le retour des cours en présentiel à tous les niveaux d’enseignement le 25 octobre. Il a évoqué la livraison de «pas moins de 15 millions de doses pour cinq millions de compatriotes qui doivent être vaccinés», a-t-il dit, évoquant ce vaccin qui nécessite trois doses par personne.

Source : Le Venezuela reçoit 900.000 doses de vaccin cubain | lexpress.mu

177 scientifiques, professeur(e)s et agent(e)s de santé de terrain répondent aux fake-news de Luke Taylor (« Nature ) sur la gestion du Covid au Venezuela

Dès le début de la pandémie au Venezuela (13 mars 2020), le gouvernement bolivarien a mis en place une politique intensive de biosécurité, masques, désinfection d’espaces, confinement, dépistage massif, campagnes d’éducation et actuellement, une campagne intensive de vaccination gratuite. Nous avons publié une dizaine d’articles sur ce thème.

En septembre 2021 – nouvelle victoire sur le blocus occidental -, le Venezuela a pu acheter 700.000 doses du vaccin chinois Sinovac, libérées du verrou bancaire suisse après une longue bataille, grâce à l’appui de l’OMS/COVAX qui enverra au total 11 millions de doses. Vient d’arriver également la neuvième cargaison du vaccin russe Sputnik-V.

Le Venezuela est à présent en tête des pays pour la vitesse de vaccination (graphique) et continue comme depuis le début de la pandémie à écraser la courbe du Covid (https://covid19.who.int/region/amro/country/ve), ce qui explique que l’ONU ait demandé au Venezuela l’autorisation d’étudier le succès de sa politique anti-Covid. Une politique qui contraste avec les politiques « trumpo-darwinistes », ultra-néolibérales, qui ont provoqué des hécatombes en Equateur, au Brésil ou en Colombie.

Source : 177 scientifiques, professeur(e)s et agent(e)s de santé de terrain répondent aux fake-news de Luke Taylor (« Nature ) sur la gestion du Covid au Venezuela | «Venezuela Infos