Venezuela: le numéro deux du régime annonce avoir le Covid-19

Le numéro deux du régime vénézuélien, Diosdado Cabello, a annoncé jeudi avoir été testé positif au nouveau coronavirus et s’être placé en isolement. «Je tiens à vous informer qu’après avoir constaté les symptômes correspondants, j’ai été testé positif au Covid-19, par conséquent je me suis déjà placé à l’isolement en concordance avec les recommandations», a tweeté le président de l’Assemblée nationale constituante, entièrement acquise au pouvoir chaviste. Il avait interrompu mercredi son émission hebdomadaire, précisant être «en train de lutter contre une forte allergie».

Source : Venezuela: le numéro deux du régime annonce avoir le Covid-19

Coronavirus : en Bolivie, au Brésil et au Venezuela, des dirigeants testés positifs

Après Jair Bolsonaro en début de semaine, la présidente de la Bolivie et le numéro 2 du régime vénézuélien ont annoncé avoir été infectés.

La crise sanitaire frappe avec force sur l’Amérique du Sud, jusqu’aux plus hautes sphères du pouvoir. La présidente par intérim de la Bolivie Jeanine Añez a annoncé jeudi qu’elle avait été testée positive au coronavirus et qu’elle allait bien. « Je suis positive au Covid-19, je vais bien, je travaillerai à l’isolement. Ensemble, nous allons aller de l’avant », a écrit Jeanine Añez sur son compte Twitter. « Je serai en quarantaine pendant quatorze jours et ferai un autre test. Je me sens bien », a ajouté la dirigeante de droite de 53 ans, dans une vidéo publiée sur le même compte.

Cas similaire au Venezuela, où le numéro deux du régime, Diosdado Cabello, a annoncé jeudi avoir été testé positif au nouveau coronavirus et s’être placé en isolement. « Je tiens à vous informer qu’après avoir constaté les symptômes correspondants, j’ai été testé positif au Covid-19, par conséquent je me suis déjà placé à l’isolement en concordance avec les recommandations », a tweeté le président de l’Assemblée nationale constituante, entièrement acquise au pouvoir chaviste. Il avait interrompu mercredi son émission hebdomadaire, précisant être « en train de lutter contre une forte allergie ». Diosdado Cabello est le numéro deux du parti présidentiel, le PSUV. L’Assemblée constituante qu’il dirige s’est attribué pour l’essentiel les pouvoirs de l’Assemblée nationale, le parlement unicaméral du Venezuela, seule institution du pays actuellement contrôlée par l’opposition.

Source : Coronavirus : en Bolivie, au Brésil et au Venezuela, des dirigeants testés positifs – Le Point

Au Venezuela, la Covid-19 exacerbe la crise socio-économique (ONU)

Dans un rapport rendu public le 2 juillet, la Haute-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme, Michelle Bachelet, note que les médecins et les infirmières au Venezuela ont fait état de mauvaises conditions dans les hôpitaux publics, avec notamment un manque de médicaments et de fournitures médicales, des pénuries d’eau et des coupures d’électricité. « Les obstacles à l’importation de carburant et de diluants imposés par les sanctions ont aggravé les pénuries de carburant, ce qui a perturbé la production et la distribution de denrées alimentaires et restreint l’accès aux transports et aux services de santé, compliquant encore la réponse à la Covid-19 », précise le rapport présenté au Conseil des droits de l’homme des Nations Unies.

Devant l’organe onusien, Mme Bachelet s’est toutefois félicitée de l’accord conclu entre le gouvernement et une partie de l’opposition pour s’associer à l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS) afin de faire face à la pandémie.

Mais de façon générale, les Venezueliens continuent de subir de graves violations de leurs droits socio-économiques en raison des bas salaires, du prix élevé des denrées alimentaires, des carences persistantes des services publics tels que l’électricité, les pénuries d’eau et de carburant, et de l’accès précaire aux soins de santé.

Source : Au Venezuela, la Covid-19 exacerbe la crise socio-économique (ONU) | ONU Info

Venezuela : hausse des cas de Covid-19 dans la province de Maracaïbo

En raison de la situation sanitaire qui ne tend pas à s’améliorer, les évêques de cette province vénézuélienne maintiennent la fermeture des églises et la suspension des messes publiques. Ils s’en expliquent dans un communiqué.

Source : Venezuela : hausse des cas de Covid-19 dans la province de Maracaïbo – Vatican News

Coronavirus: face à une augmentation des cas, le Venezuela renforce les restrictions

C’est une sorte de retour de flammes pour les autorités vénézuéliennes. Depuis le 1er juin, les restrictions mises en place pour lutter contre le Covid-19 étaient en passe d’être levées, via un système de roulement avec une semaine de « flexibilisation » suivie d’une semaine de confinement total.

Mais depuis le 1er juin, la propagation du virus s’est considérablement accélérée. Le nombre de personnes contaminées par le coronavirus a fortement augmenté, passant d’à peine plus de 1 600 personnes infectées pour 17 décès à près de 4 000 cas diagnostiqués dont 33 sont morts. Des chiffres qui sont d’ailleurs contestés par l’opposition et des organisations comme Human Rights Watch selon qui le virus est bien plus présent au Venezuela que n’ose l’admettre le gouvernement.

Toujours est-il qu’à partir de ce lundi 22 juin, les autorités entendent resserrer la vis. La circulation par les principaux axes routiers va être limitée dans dix États et des « barrières spéciales de contention » vont être mises en place dans plusieurs endroits, en particulier à Caracas et dans les zones frontalières. Seuls les travailleurs des secteurs essentiels pourront donc se déplacer, et les Vénézuéliens, qui ont largement investi les rues ces dernières semaines, vont devoir à nouveau se cloîtrer chez eux.

Source : Coronavirus: face à une augmentation des cas, le Venezuela renforce les restrictions

Washington demande la libération d’Américains « en danger de mort » au Venezuela

Les États-Unis ont de nouveau appelé mercredi le Venezuela à libérer six anciens cadres de l’industrie pétrolière vénézuélienne, dont cinq ont la nationalité américaine, en « danger de mort » selon eux en raison du nouveau coronavirus.

Roger Carstens, émissaire des États-Unis pour les affaires d’otages, a dit que Washington était « extrêmement préoccupé » par de nouvelles informations sur leur état de santé. Les six hommes sont « désormais en danger de mort, plusieurs d’entre eux présentant des symptômes de la COVID-19 et plusieurs autres infections graves », a-t-il écrit sur Twitter. « Nous appelons à leur libération immédiate et à ce qu’ils reçoivent au plus vite les traitements dont ils ont besoin ».

Source : Washington demande la libération d’Américains « en danger de mort » au Venezuela | JDQ