Au Venezuela, une nouvelle semaine de confinement “radical”

Les semaines se suivent et se ressemblent au Venezuela, où les semaines de confinement “radical” succèdent aux semaines d’“assouplissement”. Le dirigeant Nicolás Maduro a annoncé une nouvelle semaine de quarantaine générale pour contrer l’arrivée du variant Delta sur le territoire, raconte El Nacional.

Malgré de récentes annonces du gouvernement chaviste qui laissaient espérer aux Vénézuéliens un assouplissement des mesures sanitaires, en vigueur dans le pays depuis plus d’un an et demi, le dirigeant Nicolás Maduro a annoncé, dimanche 25 juillet, que le Venezuela entrait ce lundi dans une nouvelle semaine de confinement “radical”, rapporte le quotidien El Nacional.

À cette semaine de stricte quarantaine, où seuls certains secteurs essentiels de l’économie sont autorisés à fonctionner, succédera une nouvelle semaine d’assouplissement générale des restrictions, selon le principe du système “7 + 7”, présenté comme la clé de voûte de la stratégie sanitaire du gouvernement vénézuélien. Un cycle toujours recommencé, cette fois au nom de la lutte contre le variant Delta du Covid-19.

Source : Au Venezuela, une nouvelle semaine de confinement “radical”

Le Venezuela vaccine cubain

Le Covid-19 avance lentement au Venezuela, la vaccination aussi. Alors que le nombre de décès augmente plus rapidement depuis fin mars et que les doses du système multilatéral Covax – mis en place pour garantir un accès équitable aux vaccins – se font attendre, le gouvernement de Nicolas Maduro fait le pari du vaccin Abdala.

Le 24 juin, Caracas annonçait en effet avoir signé un contrat pour la fourniture de 12 millions de doses du vaccin cubain, dont l’efficacité est de 92 % au bout de trois doses, selon le laboratoire qui l’a mis au point. L’opposition, une partie du corps médical et la communauté scientifique critiquent ce choix du gouvernement chaviste.

Source : Le Venezuela vaccine cubain

Covid-19 : Nicolas Maduro lance un ultimatum à Covax pour la livraison de vaccins au Venezuela

Nicolas Maduro est furieux contre Covax. Le président vénézuélien a donc décidé de jouer dimanche la carte de l’ultimatum contre ce programme qui vise à garantir un accès équitable aux vaccins contre le Covid 19. Il assure en effet que le Venezuela a payé ces vaccins mais ne les a toujours pas reçus.

« Le système Covax a échoué. Nous avons rempli notre part (…) On a dû jouer, faire de la magie pour débloquer des fonds qui avaient été gelés », a déclaré Nicolas Maduro à la télévision nationale, précisant que son pays avait payé 120 millions de dollars au système de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) sans rien recevoir. « J’ai donné des instructions précises (…) pour qu’on agisse cette semaine et lancer un ultimatum au système Covax : ou on nous envoie les vaccins ou on nous rend l’argent ». « Si on nous rend l’argent on sait où en acheter. On a déjà discuté avec des institutions internationales. Assez de tromperies », a-t-il précisé.

Une controverse dure depuis plusieurs mois autour de vaccins que le Venezuela dit avoir achetés à travers le programme Covax. Selon des précédentes déclarations du président Maduro, les Etats-Unis​ ont bloqué 10 millions de dollars, dernier paiement de son pays pour bénéficier de Covax, en raison des sanctions notamment américaines prises contre le Venezuela pour l’évincer du pouvoir.

Dans un contexte de pénurie de vaccins, le Venezuela, qui a pour objectif de vacciner 70 % de ses 30 millions d’habitants avant la fin 2021, administre depuis février les vaccins russes Spoutnik V et chinois Sinopharm. Il a aussi lancé début juillet une campagne de vaccination avec le candidat-vaccin Abdala. Fin juin, le gouvernement vénézuélien avait annoncé la signature d’un « contrat pour la fourniture » de 12 millions de doses de ce vaccin cubain. En attendant, le pays connaît une forte hausse du nombre de personnes touchées depuis mars, avec 275.000 cas pour plus de 3.200 morts, selon les chiffres officiels, mis en doute par l’opposition.

Source : Covid-19 : Nicolas Maduro lance un ultimatum à Covax pour la livraison de vaccins au Venezuela

Venezuela : Deuxième dose des vaccins Sinovac Biotech inoculée aux membres de l’équipe nationale

Les joueurs et entraîneurs de Vinotinto ont reçu la deuxième dose des vaccins Sinovac Biotech dans l’après-midi du mardi 29 juin. Cela a lieu à Quinta Chirimena au siège de la Ligue FUTVE, à Caracas. Les vaccins sont offerts par la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL).

Source : Venezuela : Deuxième dose des vaccins Sinovac Biotech inoculée aux membres de l’équipe nationale | Africa Foot United

Urgences humanitaires : la Fondation Sanofi Espoir prend de nouveaux engagements en France et en Amérique latine

En Amérique latine, la Fondation Sanofi Espoir s’implique en Colombie aux côtés de Medical Teams dans un projet associant les personnes migrantes aux actions de santé de leur communauté (« médiateurs pairs »). L’objectif est de développer un programme global (soins de base, santé maternelle, lien avec les structures de santé existantes) destiné aux Vénézuéliens ayant trouvé refuge dans la région de Santa Marta, au nord de la Colombie. L’aide apportée devrait bénéficier à près de 6000 personnes.

Enfin, au Venezuela, la Fondation poursuit son partenariat avec AVESSOC dans le domaine des soins médicaux et des consultations de santé primaire et de santé mentale. Après douze journées de santé organisées l’an dernier au profit de dix communautés, AVESSOC vise cette année quinze journées au bénéfice de quinze communautés vivant dans les Etats de Miranda, District Capital, Táchira et Zulia.

Source : Urgences humanitaires : la Fondation Sanofi Espoir prend de nouveaux engagements en France et en Amérique latine | FONDATION SANOFI ESPOIR

COVID-19: le Venezuela commande 12 millions de doses du vaccin cubain Abdala

Le gouvernement vénézuélien a annoncé jeudi la signature d’un «contrat pour la fourniture» de 12 millions de doses d’Abdala, un candidat-vaccin cubain contre la COVID-19 qui, selon le laboratoire qui l’a mis au point, a une efficacité de 92%.

«Ce vaccin va s’intégrer dans le processus d’immunisation et le plan de vaccination du Venezuela, et nous avons signé un contrat pour la fourniture de 12 millions de doses du vaccins Abdala que nous recevrons dans les prochains mois», a déclaré la vice-présidente Delcy Rodriguez à l’aéroport international de Caracas où elle prenait livraison d’un premier lot de vaccin Abdala, sans en préciser la quantité.

«Des millions de doses supplémentaires vont arriver», a déclaré l’ambassadeur de Cuba à Caracas, Dagoberto Rodriguez, qui l’accompagnait.

Le 21 juin, le groupe pharmaceutique d’Etat BioCubaFarma a annoncé que le candidat-vaccin Abdala, le premier élaboré en Amérique latine, affichait une efficacité de 92,28% contre le Covid-19, au bout de trois doses.

Abdala, en phase finale d’essais cliniques, doit recevoir l’autorisation officielle des autorités cubaines fin juin ou début juillet. Il n’est pas encore approuvé par l’OMS.

Un autre candidat-vaccin développé à Cuba, le Soberana 2, a montré une efficacité de 62% après l’injection de deux de ses trois doses, avait annoncé plus tôt l’institut Finlay de vaccination.

Le Venezuela, qui a pour objectif de vacciner 70% de ses 30 millions d’habitants avant la fin 2021, administre depuis février les vaccins russe Spoutnik V et chinois Sinopharm.

Source : COVID-19: le Venezuela commande 12 millions de doses du vaccin cubain Abdala | JDM