[Vidéo] Venezuela : une lutte par concerts interposés

Vendredi, un concert international aura lieu à la frontière, coté colombien, organisé par le milliardaire britannique Richard Branson afin de recueillir des dons. Face à l’événement, le régime de Nicolas Maduro réplique en organisant un concert les vendredi 22 et samedi 23 février sur le pont international Simón Bolívar, du côté vénézuélien.

Le slogan du concert est déjà défini : « Rien pour la guerre, pas touche au Venezuela ». Un message envoyé par Nicolas Maduro, qui estime que l’entrée de l’aide humanitaire américaine serait une première étape avant une intervention armée contre son pays.

Source : Venezuela : une lutte par concerts interposés | Euronews

Crise au Venezuela: Maduro annonce l’arrivée de 300 tonnes d’aide depuis la Russie

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé lundi l’arrivée de 300 tonnes d’aide humanitaire expédiée depuis la Russie, tout en réitérant son opposition à l’entrée dans le pays de vivres et médicaments américains qu’exige l’opposition.

« Celle-là, nous l’avons payée avec dignité« , a assuré Nicolas Maduro, affirmant que les biens proviennent de Russie, de Chine, de Turquie, d’autres pays, ainsi que de l’ONU.

« Nous avons une assistance technique de la part de toutes les agences de l’ONU« , a-t-il déclaré.

Le président vénézuelien a ajouté qu’une arrivée des médicaments ou de matières premières permettant de produire des médicaments sera annoncée dans les prochains jours. Cette aide, accordée par divers pays, a été obtenue « par l’intermédiaire des Nations unies« , a-t-il expliqué.

Source : Crise au Venezuela: Maduro annonce l’arrivée de 300 tonnes d’aide depuis la Russie

[Vidéo] Venezuela : l’aide humanitaire s’accumule aux frontières

Plusieurs dizaines de tonnes d’aide humanitaire américaine destinées au Venezuela sont arrivées ce week-end à la frontière en Colombie. Juan Guaido compte réunir un million de volontaires pour l’acheminer dans le pays samedi prochain.

[Vidéo] Juan Guaido :  » Maduro est de plus en plus isolé « 

 » Il est président et il en vaut deux !  » Pour les sympathisants de Juan Guaido, encore inconnu de la plupart des Vénézuéliens il y a un mois, c’est l’homme providentiel. L’opposant tente toujours de rallier l’armée à sa cause pour faire chuter Nicolas Maduro qui, de son côté, espère un essoufflement du mouvement.

Source : Juan Guaido :  » Maduro est de plus en plus isolé  » | Euronews

[Vidéo] Venezuela : Juan Guaido appelle à une grande mobilisation pour débloquer l’aide humanitaire

La tension monte au Venezuela autour de l’aide humanitaire bloquée depuis le 7 février à Cucuta, à la frontière colombienne. Alors que le président Nicolás Maduro menace de déployer l’armée pour empêcher l’arrivée de vivres et de médicaments dans le pays, l’opposant vénézuélien Juan Guaido a appelé à une grande mobilisation pour soutenir les volontaires qui vont réceptionner l’aide qu’il a réclamée aux États-Unis.

« Tout un pays va être mobilisé (…) pour dire au monde que nous allons rester dans la rue jusqu’à ce que cesse l’usurpation, que soient mis en oeuvre un gouvernement de transition et des élections libres », a lancé le chef du Parlement de 35 ans qui s’est proclamé président par intérim.600 000 volontaires ».

C’est un coup médiatique de la part de Juan Guaido pour montrer à Nicolás Maduro que la population le soutient », commente Benjamin Delille, correspondant de France 24 à Caracas. Selon l’opposant vénézuélien, 600 000 personnes se sont déjà portés volontaires. Il a indiqué que les « caravanes » se rendraient non seulement jusqu’à la ville frontalière colombienne de Cucuta, mais aussi à la frontière avec le Brésil, où deux centres de stockage sont installés dans l’État du Roraima, et au point d’arrivée de l’aide qui sera envoyée depuis l’île néerlandaise de Curaçao.

Source : Venezuela : Juan Guaido appelle à une grande mobilisation pour débloquer l’aide humanitaire

Au Venezuela, Juan Guaido mise sur le pétrole

Les réserves de pétrole du Venezuela sont une opportunité pour le changement. C’est ce qu’a déclaré Juan Guaido, le président autoproclamé. L’exil des travailleurs du pétrole menace la production de brut dans le pays qui pourrait avoir du mal à repartir à la hausse.

« Le pétrole doit être utilisé comme un moyen d’émancipation pour le Venezuela, son développement et pour créer des opportunités pour la société, a déclaré le président par intérim. C’est le véritable défi de la production de pétrole de notre pays. »

Source : Au Venezuela, Juan Guaido mise sur le pétrole | Euronews