Venezuela: Maduro qualifie de « show » l’arrestation du président du Parlement

Le président vénézuélien Nicolas Maduro a qualifié lundi de « show médiatique » l’arrestation la veille pendant près d’une heure du président du Parlement, l’opposant Juan Guaido, l’attribuant à des agents des services de renseignements souhaitant déstabiliser le gouvernement.

Juan Guaido, 35 ans, a été arrêté dimanche par des hommes du Service bolivarien de renseignement national (Sebin), alors qu’il circulait sur l’autoroute pour se rendre à une réunion publique à 40 km de la capitale.

Pour Nicolas Maduro, qui s’exprimait devant l’Assemblée constituante, composée uniquement de ses partisans, cet incident s’est produit à cause de la « participation d’un groupe de fonctionnaires » du Sebin, qualifiés de « corrompus » et de « traîtres ».

Source : Venezuela: Maduro qualifie de « show » l’arrestation du président du Parlement – Le Point

Venezuela : pourquoi ce pays pétrolier est-il obligé d’importer du carburant ?

C’est un pays qui vit un paradoxe tragique. Le Venezuela possède les plus grandes réserves de pétrole du monde, mais pourrait bientôt ne plus pouvoir exporter sa production. Pire, les files d’attente s’allongent devant les stations-service à cause d’une pénurie d’essence. Le secteur pétrolier s’est effondré dans le pays. La production de barils est passée de 3,2 millions par jour en 2008 à 1,5 million en 2018. Et ce à cause d’une politique menée par Hugo Chavez, l’ancien président.

Source : Venezuela : pourquoi ce pays pétrolier est-il obligé d’importer du carburant ?

Venezuela : Maduro quadruple le salaire minimum

L’année 2019 risque, pour les Vénézuéliens, de ressembler fortement à 2018. Le président réélu Nicolás Maduro, qui vient de prêter serment , a en effet quadruplé lundi le salaire minimum, au cours du premier réajustement économique de l’année. Objectif : tenter d’endiguer l’inflation galopante qui frappe ce pays en crise.

Il s’agit du premier réajustement de l’année et sans doute pas du dernier. En 2018, le salaire minimum a en effet été réévalué six fois.

Source : Venezuela : Maduro quadruple le salaire minimum

Venezuela : Maduro présente son plan pour l’économie

Pour Nicolas Maduro, l’inflation est un outil des Etats-Unis pour livrer une guerre économique au Venezuela. Pour y faire face, il a donc décrété une énième augmentation du salaire minimum : « J’ai décidé, pour dynamiser la terrible lutte contre les causes de la guerre économique, d’augmenter le salaire minimum national, qui représente un demi petro, à 18 000 bolivars souverains pour la classe des travailleurs du Venezuela. »

C’est donc une multiplication par quatre du salaire minimum fixé le 29 novembre dernier. Mais cela représente toujours moins de 10 euros au taux de change parallèle considéré comme étant la norme par de nombreux experts économiques.

Nicolas Maduro a aussi annoncé que les entreprises publiques allaient devoir réaliser 15% de leurs ventes en petro. Mais cette cryptomonnaie, devenue l’unité de compte de la République bolivarienne, reste inexistante dans le quotidien des Vénézuéliens.

Source : Venezuela: Maduro présente son plan pour l’économie – Amériques – RFI