Venezuela : commémoration de la mort d’Hugo Chavez à coup d’exercices militaires

Au son d’une musique martiale, des milliers de soldats ont défilé vendredi dans les rues de Caracas dans le cadre des exercices militaires organisés dans tout le Venezuela pour l’anniversaire de la mort du président Hugo Chavez.

L’opération, baptisée « Bouclier bolivarien – Commandant suprême Hugo Rafael Chavez Frias 2021 », rend hommage au fondateur de la « révolution bolivarienne », président de 1999 à 2013 et décédé le 5 mars 2013. « Chavez vit, la patrie avance ! « , a lancé le ministre de la Défense Vladimir Padrino lors d’un rassemblement. « La patrie se défend aujourd’hui avec plus de férocité et plus de fermeté face à l’impérialisme, c’est la tâche que vous nous avez confiée, mon commandant Chavez, et que nous avons remplie », a ajouté le ministre, en tenue militaire.

Deux groupes de soldats agitant des drapeaux vénézuéliens ont formé des colonnes humaines depuis le Fort Tiuna, la caserne où repose le corps d’Hugo Chavez, et depuis l’hôpital où il est décédé il y a huit ans.

Source : Venezuela : commémoration de la mort d’Hugo Chavez à coup d’exercices militaires

Venezuela: un dirigeant de l’opposition arrêté, selon Guaido

Un dirigeant de l’opposition vénézuélienne, Gilberto Sojo, a été arrêté jeudi soir par la police, a annoncé sur Twitter le chef de l’opposition, Juan Guaido.Considéré par les États-Unis et d’autres pays comme le président par intérim du Venezuela, M. Guaido a accusé une unité spéciale de la police, les FAES, d’avoir arrêté Gilberto Sojo. «Ils ne nous arrêteront pas dans notre lutte», a-t-il affirmé.

Les autorités n’ont pas confirmé l’arrestation.

Gilberto Sojo est membre de Voluntad Popular, le parti auquel appartient M. Guaido. Il était député de l’Assemblée nationale, le parlement unicaméral du Venezuela, lorsqu’elle était la seule institution contrôlée par l’opposition, avant les élections législatives du 6 décembre dernier.

Source : Venezuela: un dirigeant de l’opposition arrêté, selon Guaido | JDM

Pouvoir citoyen et cités communales au Venezuela

« En tant que membres d’une communauté, nous avons la pratique sur notre territoire de semer et produire des connaissances et de construire un auto-gouvernement émancipateur » : l’étudiante en master, María Angélica Corredor résume l’esprit de la transformation en cours au Venezuela.

Sur la base des débats et des propositions qui ont émergé lors du Congrès national des Communes, le président Nicolás Maduro a remis au Parlement en février 2021 deux projets de loi qui répondent à une vieille revendication communard(e), la Loi des cités communales et la Loi du parlement communal : « je demande le soutien de l’Assemblée nationale pour transférer le pouvoir économique et le pouvoir des services publics concrets au peuple communard et aux Conseils communaux. J’ai approuvé l’octroi de 26.283 Petros pour 1000 banques communales et 29.663 Petros pour des projets de filière textile des communes. L’objectif est d’impulser la nouvelle architecture financière du pouvoir citoyen. La commune est le nouvel État » a-t-il précisé.

Source : Pouvoir citoyen et cités communales au Venezuela | Venezuela Infos

Venezuela : deux responsables pétroliers emprisonnés pour avoir fourni des informations aux États-Unis

Alfredo Chirinos, chargé des opérations spéciales au sein de la compagnie Petroleos de Venezuela SA (PdVSA), et Aryenis Torrealba, directeur général pour la production de brut, avaient été arrêtés l’an dernier.

Ils « ont été condamnés à cinq ans de prison pour le crime consistant à révéler et fournir des informations », selon un communiqué vendredi signé par le Procureur général de la République, Tarek William Saab. Le verdict s’appuie sur des témoignages et des « documents » présentés comme preuves, sans précision.

Selon les autorités, les deux anciens responsables disposaient d’informations sur les stocks pétroliers du pays ainsi que sur « le système de raffinage et les itinéraires des navires qui commerçaient avec la PDVSA ». « Ces responsables ont fait fuiter des informations confidentielles et sensibles sur l’industrie pétrolière, avec pour résultat l’imposition de sanctions par le gouvernement américain, qui ont causé des dégâts financiers considérables à cette industrie en réduisant la vente de ses produits dans le monde », ajoute le communiqué.

Source : Venezuela: deux responsables pétroliers emprisonnés pour avoir fourni des informations aux États-Unis | JDM

Venezuela: Les USA réaffirment leur soutien à Guaido, pas de dialogue avec Maduro

L’administration de Joe Biden a réaffirmé mercredi que les Etats-Unis reconnaissaient le chef de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, comme président légitime du pays d’Amérique latine et a exclu l’hypothèse de négociations avec Nicolas Maduro, qu’elle a qualifié de « dictateur ».

La nouvelle administration démocrate a par ailleurs appelé à la tenue d’élections libres et équitables au Venezuela, alors que la réélection de Nicolas Maduro à la présidence en 2018 a été considérée comme frauduleuse par les Etats-Unis et d’autres pays à travers le monde.

Dans ce qui constituait la principale annonce sur l’approche de Washington envers Caracas depuis l’investiture de Joe Biden le 20 janvier, le porte-parole du département d’Etat américain a déclaré que l’un des principaux objectifs serait de « cibler des représentants du régime et leurs acolytes impliqués dans des faits de corruption et des violations des droits de l’homme ».

Source : Venezuela: Les USA réaffirment leur soutien à Guaido, pas de dialogue avec Maduro

Une délégation norvégienne au Venezuela pour évaluer la situation

La Norvège a envoyé une délégation au Venezuela afin d’évaluer la situation politique et humanitaire dans le pays d’Amérique latine, a déclaré mardi un porte-parole du ministère norvégien des Affaires étrangères.

Aucun commentaire n’a été obtenu dans l’immédiat auprès du ministère vénézuélien de l’Information.

La Norvège a supervisé en 2019 des discussions entre le gouvernement du président Nicolas Maduro et l’opposition menée par Juan Guaido, qui a été reconnu par plus de 50 pays comme le chef d’Etat légitime, dans le but de trouver une issue à l’impasse politique.

Ces discussions ont pris fin sans qu’un accord ne soit conclu, alors que l’opposition demandait une nouvelle élection présidentielle après la réélection contestée de Nicolas Maduro en 2018 à l’issu d’un scrutin considéré par beaucoup comme frauduleux.

Source : Une délégation norvégienne au Venezuela pour évaluer la situation – Challenges