Venezuela : pourquoi Nicolas Maduro est sorti renforcé des tentatives de renversement

En janvier, l’administration Trump avait prédit la chute imminente du président vénézuélien. Nicolas Maduro luttait alors contre une opposition pleine d’énergie, des sanctions pétrolières américaines qui l’affaiblissait et un isolement international après que des dizaines de nations avaient proclamé son leadership illégal.

Aujourd’hui, M. Maduro semble fermement tenir la situation en mains. L’opposition est aux prises avec un scandale de corruption et ses tentatives pour relancer les manifestations de rue se sont révélées vaines. L’économie vénézuélienne, en crise, montre, elle, de légers signes d’amélioration. Et, en Amérique latine, les gouvernements font face à des troubles politiques internes, détournant l’attention des tentatives internationales, il y a quelques mois dynamiques, visant à chasser du pouvoir l’homme fort vénézuélien.

Source : Venezuela : pourquoi Nicolas Maduro est sorti renforcé des tentatives de renversement – International | L’Opinion

Chili, Bolivie, Venezuela, Colombie : l’Amérique Latine est en colère et ça pourrait très mal finir!

Dans les quatre cas de figure (Chili, Venezuela, Bolivie et Colombie), il y a tout de même un point commun : l’entrée en lice de l’armée pour résoudre des problèmes purement politiques, même s’il faut bien préciser que, sauf dans le cas de la Bolivie, l’armée a été sollicitée par les dirigeants politiques pour réprimer dans le sang toute tentative de défier le pouvoir. Au Venezuela, Maduro a besoin de l’armée pour assurer sa continuité au pouvoir, en Chili, Pinera a fait appel à l’armée afin de sauver son pouvoir et en Colombie, le pouvoir dit avoir alerté l’armée en cas de débordement.

Certains verront dans ces différentes crises qui secouent l’Amérique Latine la main des Etats-Unis, le gendarme du continent, la puissance politique et militaire qui, depuis la Doctrine Monroe de 1823, avait fait de l’Amérique sa chasse gardée. Dans le cas de la Bolivie et du Venezuela, l’ingérence des Etats-Unis pour faire tomber des régimes qui ne sont pas à leur goût a été claire et nette. Pour ce qui est du Chili et de la Colombie, j’ai encore des doutes.

Source : Chili, Bolivie, Venezuela, Colombie : l’Amérique Latine est en colère et ça pourrait très mal finir! – Le courrier du soir

Cynisme et géopolitique: le Venezuela au Conseil des Droits de l’Homme

C’est un succès pour Nicolas Maduro que d’être resté au gouvernement aussi longtemps et d’avoir gagné la lutte pour le pouvoir contre le président opposant Juan Guaidó, dont les possibilités de renverser le régime sont de plus en plus faibles. Guaidó compte certes sur le soutien de plus de 50 pays, mais le temps joue en la faveur du régime de Maduro qui est incapable de régler le moindre des problèmes gravissimes qui affligent son pays, mais est efficace dans sa politique diplomatique à l’ONU aux côtés des pays du Sud contre les États-Unis et contre son rival Guaidó.

Source : Cynisme et géopolitique: le Venezuela au Conseil des Droits de l’Homme – Telos

Venezuela: l’opposant Guaidó mobilise plusieurs milliers de manifestants contre Maduro

Au Venezuela, l’opposition voudrait pousser à la démission le président socialiste Nicolas Maduro. Plusieurs milliers de Vénézuéliens ont manifesté samedi à l’appel de l’opposant Juan Guaidó, à Caracas et mais aussi dans plusieurs autres grandes villes du pays. Quelques milliers de personnes se sont mobilisées, c’était tout de même la plus grande manifestation depuis le 1er mai, au lendemain du soulèvement militaire avorté.

Source : Venezuela: l’opposant Guaidó mobilise plusieurs milliers de manifestants contre Maduro

Venezuela: mobilisation en demi-teinte pour l’opposant Juan Guaido

Plusieurs milliers de Vénézuéliens ont répondu à l’appel de Juan Guaido à Caracas et dans plusieurs autres grandes villes du pays samedi 16 novembre. On est encore loin des grandes manifestations du début de l’année, mais ce n’est pas un échec total pour l’opposant qui a bénéficié d’un léger regain d’espoir lié à la démission d’Evo Morales en Bolivie.

Source : [Reportage] Venezuela: mobilisation en demi-teinte pour l’opposant Juan Guaido – Amériques – RFI

Pourquoi Juan Guaidó, au Venezuela, peine à remobiliser dans la rue

Bien qu’il ait appelé à suivre l’exemple de la Bolivie, l’opposant Juan Guaidó qui tente depuis janvier dernier de faire partir le dirigeant Nicolás Maduro n’a pas réussi à mobiliser dans la rue des foules considérables comme par le passé. Le résultat d’une grande lassitude, de la peur et de l’épuisement, analyse BBC Mundo.

Source : Pourquoi Juan Guaidó, au Venezuela, peine à remobiliser dans la rue