[Audio / Vidéo] Venezuela : sans opposition, le régime chaviste est-il en roue libre ?

Nicolas Maduro sera absent du sommet ibéro-américain qui s’ouvre aujourd’hui au Guatemala mais la crise au Venezuela sera bien un des sujets centraux. Alors que la pression internationale s’accroît, des figures de l’opposition continuent d’agir en exil : certains préparent-ils un retour ?

Source : Venezuela : sans opposition, le régime chaviste est-il en roue libre ?

Venezuela : Création d’un réseau de communication international pour défendre la Révolution Bolivarienne

Le président du Venezuela, Nicolás Maduro, a annoncé vendredi la création d’un nouveau réseau de communication international destiné à défendre la vérité des faits, des réussites et des travaux de la Révolution Bolivarienne.

Il a expliqué que le but de ce réseau est de montrer à la communauté internationale la réalité de la situation du peuple au Venezuela qui a été déformée par les médias étrangers qui « attaquent constamment le pays. »

« Nous devons armer une puissante plateforme de communication pour défendre la vérité de la Révolution Bolivarienne dans le monde entier, » a déclaré Maduro à la clôture du II° Congrès Vénézuélien des Femmes qui a eu lieu à Caracas (la capitale). « La Révolution Bolivarienne est victime d’un plan de harcèlement des grandes oligarchies du monde (…) Il y a une guerre mondiale contre le Venezuela, » a déclaré le chef de l’Etat.

Il a souligné l’importance de la participation du peuple organisé à ce travail qui a pour but d’affaiblir « les attaques médiatiques internationales » qui affectent le pays.

Source : Venezuela : Création d’un réseau de communication international pour défendre la Révolution Bolivarienne – CCN – Caraib Creole News / L’actualité de Guadeloupe, Martinique et de la Caraïbe

Pour sortir de l’impasse au Venezuela, par Temir Porras Ponceleón

Phare dans la nuit néolibérale des années 2000, le Venezuela traverse une crise aiguë. Plus de deux millions de personnes auraient quitté le pays, sur une population totale de trente et un millions. D’abord internes, les convulsions ont pris une dimension internationale à la suite de sanctions américaines. Celles-ci compliquent l’identification de solutions aux difficultés du pays. La stratégie du gouvernement Maduro vue par un ancien conseiller d’Hugo Chávez.

Source : Pour sortir de l’impasse au Venezuela, par Temir Porras Ponceleón (Le Monde diplomatique, novembre 2018)

Congrès des Communes : comment passer des engagements aux actes ?

Une première phase du Congrès national des communes vient de s’achever. Comme l’a annoncé le président Maduro, celui-ci sera prolongé durant soixante jours pour élaborer et développer les propositions de manière plus détaillée. Après des jours de débats, lors de la réunion de clôture avec le Président de la République, Nicolás Maduro lui-même a fait siennes et approuvé les propositions présentées par les congressistes. C’est sans aucun doute de la plus haute importance, surtout si l’on considère que le discours officiel acte la décentralisation de la question des communes et l’approfondissement du pouvoir populaire.

Source : Congrès des Communes : comment passer des engagements aux actes ? | Venezuela infos

Révolution bolivarienne 2014-2018 : le « long virage »

Le « Programme pour la relance, la croissance et la prospérité économique », présenté récemment (août 2018) par le gouvernement vénézuélien, a été critiqué par certains comme un « train de mesures néolibérales ». Le problème, c’est que de tels trains de mesures sont historiquement liés aux recettes orthodoxes du Consensus de Washington (surtout élaborées par le FMI), appliquées par le truchement de la « thérapie du choc ».

Nous sommes confrontés ici à une facette différente du néolibéralisme, hétérodoxe, hybride, stratégique et flexible, faite de réajustements, ajustements et mutations permanents, où coexistent des mécanismes de flexibilisation et de dérégulation, des formes de marchandisation et de financiarisation, de commercialisation (orientation vers les exportations et le marché mondial), de corporatisation (organisation selon le modèle de l’entreprise), et même de formes partielles de privatisation de facto avec des interventions de l’État, certaines tonalités de gauche et des mécanismes sélectifs de distribution sociale de la rente pétrolière.

Source : Révolution bolivarienne 2014-2018 : le « long virage » – Barril.info

Lire le chavisme. Continuités et ruptures avec l’histoire vénézuélienne

Depuis l’irruption, il y a vingt ans, de Hugo Chávez sur la scène latino-américaine, définir l’idéologie du chavisme n’a cessé d’être un motif de polémiques. Les opinions sont contrastées : certains ne voient aucune idéologie dans ce mouvement mais uniquement un mélange éclectique dont le seul objectif est de justifier la prise du pouvoir et sa conservation, d’autres le conçoivent comme une forme novatrice et créative de réactualiser le socialisme (« le socialisme du XXIe siècle ») et de radicaliser la démocratie, les derniers y voient tout simplement une imitation de Cuba (« socialisme du XXe siècle »).

Source : Lire le chavisme. Continuités et ruptures avec l’histoire vénézuélienne – Barril.info