Yelitza et Mireya, femmes, paysannes du Venezuela, vies et voix de Terra TV

Ce mercredi 12 décembre sera projeté à Bruxelles le documentaire « Marche » produit par Terra TV. L’occasion de se solidariser avec cette télévision paysanne en train de naitre en Amérique Latine, et qui n’est pas un média de plus mais un nouveau type de média. Si on comprend que « la forme, c’est le fond qui monte à la surface » (Victor Hugo) on comprend pourquoi Terra TV est née d’une assemblée paysanne, pourquoi chaque point du territoire, chaque voix y ont valeur égale. Pas de studio, pas de journalistes, pas de politologues, pas de maquillage : Terra TV est une école permanente qui forme les paysan(ne)s à transmettre leur regard. Celui des femmes, comme dans toute la révolution bolivarienne, y est particulièrement important.

Source : Yelitza et Mireya, femmes, paysannes du Venezuela, vies et voix de Terra TV | Venezuela infos

[Vidéo] Teaser de “Commune”, nouveau documentaire sur la révolution bolivarienne de TERRA TV

“Commune”, qui sort en janvier 2019, est un nouveau documentaire sur la révolution bolivarienne produit par TERRA TV et et par l’Ecole Populaire et Latinoaméricaine de Cinéma, Télévision et Théâtre (EPLACITE).

Il y a un grain de folie à vouloir montrer au monde ce qui se passe au Venezuela hors du champ médiatique, à l’heure où le gouvernement mondial s’exerce par les médias et où jamais ne s’est creusé un abîme aussi profond entre la réalité d’un pays et son image à l’extérieur. ¨Commune¨ nous fait entrer au coeur des contradictions qui font avancer une démocratie participative, celle que les médias ont occultée depuis vingt ans pour la transformer aujourd’hui en ¨dictature de Maduro¨.

Source : Teaser de “Commune”, nouveau documentaire sur la révolution bolivarienne de TERRA TV | Venezuela infos

Venezuela : «  Les Résistants  », paroles d’exilés

Pendant un temps, on a pu douter. On a pu croire que, peut-être, la révolution chaviste, le fameux « socialisme du XXIe siècle », allait sauver les pauvres. Soigner les indigents, les nourrir, les loger, alphabétiser ceux qui n’avaient pas eu la chance d’aller à l’école sous le précédent régime élitiste, rendre sa dignité à un peuple indigène longtemps méprisé, tout cela, grâce à la manne pétrolière… l’idée du charismatique président Hugo Chávez, arrivé au pouvoir en 1998, avait de quoi séduire.

Au début des années 2000, quand François-Xavier Freland, réalisateur du documentaire Les Résistants, le combat des exilés vénézuéliens, est arrivé comme correspondant au Venezuela, le pays pouvait encore passer pour un intéressant laboratoire. Mais 20 ans de chavisme ont montré que l’idée qui prévaut encore chez certains, selon laquelle Maduro aurait perverti l’idéal des débuts, est absolument fausse.

Source : Venezuela : «  Les Résistants  », paroles d’exilés – Le Point

Terra TV, révolution dans la télévision (II)

Pas de studio, ni de politologue, ni de journaliste, ni de maquillage. Pourquoi faudrait-il recycler le formatage universitaire ou commercial des ¨communicants¨? Ici nul ne doit demander la parole, ni attendre qu’on la lui donne et encore moins dire merci. On ne demande pas l’autorisation de faire la révolution. Terra TV est une télévision hors de la télévision, hors de Caracas, où chaque territoire a voix égale. C’est une école permanente qui transmet par la base l’expérience populaire et forme techniquement de nouveaux regards paysans. ¨Ce n’est que d’une technique que l’on peut déduire une idéologie¨ (Louis Althusser). Cent ans d’expérience et de philosophie révolutionnaires de la communication ne sont pas restés tout à fait vains.

Source : Terra TV, révolution dans la télévision (II) | Venezuela infos

[Vidéo] Terra TV, un média pour faire la révolution

Depuis quatre mois, avec peu de moyens, les militant(e)s de Terra TV ont relevé le défi de créer une télévision paysanne, et n’ont pas ménagé leurs efforts.

Des collectifs de paysan(ne)s en lutte comme ceux de Guayabo Payara (état de Portuguesa), ou les dirigeants de la Plate-Forme paysanne nationale, confirment que la production et la diffusion de 16 reportages ont permis de renforcer le pouvoir de négocier avec le gouvernement, et dans certains cas d’accélérer la remise de titres de propriété.

Les paysan(ne)s considèrent déjà Terra Tv comme leur média, organisent des assemblées sur le terrain pour visionner ces vidéos et mobiliser la base, et nous demandent de former partout dans le pays des noyaux paysans de production audiovisuelle.

Source : Terra TV, un média pour faire la révolution | Venezuela infos

Photographie : Un émeutier qui brûle ou le Venezuela en feu ?

Une image tout droit sortie de la fournaise de l’enfer. À première vue, la photographie de Ronaldo Schemidt, Prix World Press Photo 2018 actuellement exposé au château de Prangins, évoque l’impact d’un remake de «Mad Max», option guérilla urbaine.

L’instantané n’est pourtant pas issu de la dernière production hollywoodienne postapocalyptique, mais a été saisi le 3 mai 2017 à Caracas, capitale du Venezuela, lors de violentes altercations entre contestataires et forces de l’ordre. La légende qui l’accompagne le plus souvent décrit la scène ainsi: «Un manifestant qui a pris feu lors d’affrontements avec la police antiémeute durant une manifestation contre le président vénézuélien Nicolaás Maduro à Caracas.» Il n’est dès lors pas difficile d’imaginer que, lors de ces émeutes, les cocktails Molotov volaient très bas, ou alors que les policiers avaient troqué les bonnes vieilles matraques contre des lance-flammes…

Les faits ne se présentent pas tout à fait ainsi, et c’est tout à l’honneur de World Press d’avoir attribué le 3e prix Spots d’information à Juan Baretto (voir la photo ci-dessous), collègue de Ronaldo Schemidt également sur les lieux ce jour-là. La comparaison de leurs travaux permet de soulever un cas de figure intéressant de tension entre impact allégorique et précision de l’information.

Source : Photographie: Un émeutier qui brûle ou le Venezuela en feu? – News Culture: Arts visuels – 24heures.ch