Pour tout comprendre à la nouvelle offensive contre le Venezuela

L’investiture de Nicolas Maduro, ce 10 janvier, provoque déjà des remous politiques et médiatiques. Élu le 20 mai 2018, le président vénézuélien doit faire face à une opération concertée et planifiée des États-Unis et de leurs alliés. Prenant pour prétexte initiale les conditions électorales qui ont permis la victoire de Maduro, une poignée de gouvernements, très minoritaires par rapport aux gouvernements qui reconnaissent le verdict des urnes au Venezuela, a été repeinte par les médias occidentaux en «communauté internationale».

Le journaliste Romain Migus décortique ce qui est, pour lui, une énième tentative de déstabilisation de Caracas par Washington.

Source : Pour tout comprendre à la nouvelle offensive contre le Venezuela | Venezuela infos

Venezuela : le Parlement déclare nuls les accords entre gouvernement et compagnies pétrolières internationales

Le parlement vénézuélien, seule institution contrôlée par l’opposition, a déclaré mardi nuls les contrats signés, sans son accord, entre le gouvernement et les compagnies pétrolières internationales, au lendemain de l’annonce de l’investissement dans un champ pétrolifère du groupe français Maurel et Prom.

Le Parlement « déclare nuls les contrats (…) impliquant des entreprises privées » qu’il n’a « pas approuvés », a indiqué l’Assemblée nationale à l’issue d’un accord adopté en session plénière.

Cette mesure intervient après l’annonce lundi, par le président vénézuélien Nicolas Maduro, d’un investissement de 400 millions de dollars du groupe pétrolier français Maurel et Prom dans un champ pétrolifère de l’Etat de Zulia (nord-ouest).

En 2018, le président a conclu des accords dans les domaines des hydrocarbures et des mines avec des sociétés à capitaux américains et chinois, sans l’autorisation du Parlement, contrairement à ce qu’exige la loi.

Source : Venezuela : le Parlement déclare nuls les accords entre gouvernement et compagnies pétrolières internationales

Venezuela : La fraude au grand jour

En août 2017, l’une des premières initiatives de l’Assemblée nationale constituante (ANC) est de convoquer les élections régionales. Ce scrutin postposé, reprogrammé puis avancé avant d’être amputé sera finalement ponctué par une fraude grossière.

Quatrième épisode de notre série sur l’injustice électorale : la fraude au grand jour.

Source : Venezuela. La fraude au grand jour – Barril.info

Venezuela. La souveraineté populaire usurpée

Au printemps 2017, acculé par la pression internationale et les mobilisations de rue de l’opposition suite à la mise hors-jeu de l’Assemblée nationale, Nicolas Maduro tente une manœuvre pour reprendre la situation en main. Il convoque avec succès une Assemblée nationale constituante qui fait imploser une opposition qui ne s’en est pas encore remise.

Troisième épisode de notre série sur l’injustice électorale : la souveraineté populaire usurpée.

Source : Venezuela. La souveraineté populaire usurpée – Barril.info

Deux ONG dénoncent la torture contre des soldats au Venezuela

Des dizaines de militaires vénézueliens accusés de conspirer contre le gouvernement du président Nicolas Maduro ont été arrêtés et torturés ces dernières années, écrivent deux organisations de défense des droits de l’homme dans un rapport publié mercredi. Certains de leurs proches ont également été victimes d’abus, ajoutent l’ONG américaine Human Rights Watch et sa consoeur vénézuelienne Foro Penal dans ce document.

Cinq Etats latino-américains et le Canada ont annoncé en septembre avoir demandé à la Cour pénale internationale (CPI) d’enquêter sur des accusations de crimes contre l’humanité visant les autorités de Caracas.

Le rapport de HRW et Foro Penal, qui rend compte de plusieurs incidents survenus en 2018, explique que le président Maduro, ébranlé par les tensions politiques, une grave crise économique l’hostilité de pays voisins, est préoccupé par le degré de loyauté des forces armées.

Les deux ONG détaillent 32 dossiers dans lequel des soldats accusés de complot et interpellés par les agents des Services de renseignement nationaux bolivariens (Sebin) et de la Direction générale du contre-espionnage militaire (DGCIM) ont été frappés, asphyxiés et électrocutés.

Source : Deux ONG dénoncent la torture contre des soldats au Venezuela – Boursorama

Le Venezuela défie les sanctions américaines auprès de l’OMC

« Le Venezuela dépose une plainte dans le cadre de l’OMC, visant les mesures imposées par les États-Unis aux marchandises et aux services », a annoncé l’OMC sur son site internet.

Comme le stipulent les règles de fonctionnement de l’organe de règlement des différends de l’OMC, Caracas a concrètement demandé mardi l’ouverture de consultations avec les États-Unis au sujet des mesures affectant les marchandises et les services d’origine vénézuélienne.

La demande de consultations constitue le point de départ formel de la procédure de règlement des différends dans le cadre de l’OMC.

Les consultations donnent aux parties l’occasion d’examiner la question et de trouver, si possible, une solution satisfaisante. Au bout de 60 jours, si les consultations n’ont pas permis de résoudre le différend, le Venezuela pourra demander que la question soit soumise au processus juridictionnel d’un groupe spécial au sein de l’OMC.

Source : Le Venezuela défie les sanctions américaines auprès de l’OMC | International