L’ex-chef du renseignement militaire du Venezuela toujours recherché en Espagne

L’ancien chef du renseignement militaire vénézuélien sous Hugo Chavez, réfugié depuis plusieurs mois en Espagne, est en cavale, il est accusé de trafic de drogue. Il y a une semaine, la justice espagnole a donné son feu vert à son extradition vers les États-Unis, mais depuis l’homme est introuvable.

Source : L’ex-chef du renseignement militaire du Venezuela toujours recherché en Espagne – Amériques – RFI

Le trafic de drogue en nette augmentation au Venezuela sous Maduro

Le trafic de drogue provenant et transitant par le Venezuela a augmenté de 50 % depuis le début de la présidence de Nicolas Maduro, en 2013, ont assuré jeudi les États-Unis, accusant le président socialiste de personnellement s’enrichir en collaborant avec le crime organisé.

Source : Le trafic de drogue en nette augmentation au Venezuela sous Maduro

Venezuela : l’actuel ministre des Industries, considéré comme « fugitif de la justice américaine » est sur la liste des personnes les plus recherchées par les Etats-Unis

Le Service de l’immigration et des douanes (ICE) a publié sur son site web officiel que « Tareck el Aissami avait été sanctionné par le Département du Trésor en février 2017 pour des liens présumés avec le trafic de drogue «.

Selon le communiqué, « il a coordonné les envois de stupéfiants aux USA depuis le Venezuela, en ayant le contrôle des avions qui décollaient d’une base aérienne du pays et d’autres itinéraires de trafic de drogue à partir des ports maritimes du Venezuela «.

Il convient de noter que Tareck el Aissami est vice-président exécutif du Venezuela depuis janvier 2017 et a été, de 2012 à 2017, gouverneur de l’état d’Aragua. En outre, il a été nommé ministre des Relations internes et de la Justice en 2008.

Source : Venezuela : l’actuel ministre des Industries, considéré comme « fugitif de la justice américaine » est sur la liste des personnes les plus recherchées par les Etats-Unis | Rezo Nòdwès

Venezuela : «Un commando armé a fait sauter le mur de la prison»

Trois trafiquants de drogue mexicains, membres du cartel de Sinaloa, se sont évadés d’une prison ultraviolente de Caracas.

Source : Venezuela : «Un commando armé a fait sauter le mur de la prison» – Monde – 24heures.ch

Tareck El Aissami, un fidèle du chavisme dans le collimateur de la justice américaine

L’étau se resserre autour de Tareck El Aissami. Compagnon de la première heure d’Hugo Chavez qui a gravi tous les échelons du pouvoir pour se hisser à la vice-présidence (2017-2018) du Venezuela sous Nicolas Maduro, Tareck El Aissami, 44 ans, est accusé dans un article du New York Times daté du 2 mai de liens présumés avec le narcotrafic, mais aussi avec le Hezbollah.

« Monsieur El Aissami et sa famille ont aidé des militants du Hezbollah à entrer dans le pays », écrit Nicholas Casey, responsable du bureau Amérique latine pour le quotidien américain et auteur de l’article. Son enquête, qui s’appuie sur des documents fournis par des anciens agents des services secrets vénézuéliens, précise que l’actuel ministre de l’Industrie et son père recrutent au sein de la milice libanaise – considérée comme une organisation terroriste par les États-Unis – « afin de développer des réseaux de renseignement et de trafic de drogue au Venezuela ».

Source : Tareck El Aissami, un fidèle du chavisme dans le collimateur de la justice américaine

Trafic de drogue : le Venezuela, un narco-Etat ?

Après la condamnation des neveux du couple Maduro et l’arrestation d’un compagnon de route de Chavez pour trafic de cocaïne, l’étau se resserre sur les connexions entre le plus haut niveau de l’Etat et le trafic de drogue.

L’interpellation d’Hugo Carvajal, homme clé des gouvernements Chavez et Maduro, le 12 avril, en Espagne, accrédite un peu plus les accusations des États-Unis d’un narcotrafic érigé en système d’État au Venezuela. Réclamé en extradition par la DEA – le service américain en charge de lutter contre le trafic de stupéfiants – « El Pollo » n’est plus protégé par son immunité parlementaire comme lors de sa précédente arrestation à Aruba (une petite île des Antilles néerlandaises) en 2014 alors qu’il était ambassadeur.

Source : Trafic de drogue : le Venezuela, un narco-Etat ? – Le Parisien