VENEZUELA-COLOMBIE – Des ombres sur Apure : le conflit à la frontière

Cet article d’Humberto Márquez publié sur le site de l’hebdomadaire uruguayen Brecha le 23 avril 2021 décrit les conflits en cours dans l’État d’Apure, frontalier avec la Colombie.


Militaires vénézuéliens et guérilleros colombiens s’affrontent, faisant des dizaines de morts et de prisonniers, ce à quoi il faut ajouter des dénonciations de crimes graves contre la population civile. Se dissimulant derrière ces combats, divers groupes se disputent les gains d’une économie illégale florissante.

Source : VENEZUELA-COLOMBIE – Des ombres sur Apure : le conflit à la frontière – AlterInfos – DIAL

Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde»

Deux navires de guerre iraniens transportant vraisemblablement des vedettes rapides seraient actuellement en route vers le Venezuela, au mépris des sanctions américaines. Ce qui déplaît fortement à Washington, qui dénonce une provocation irano-vénézuélienne. Maurice Lemoine y voit surtout une volonté américaine accrue de contrôler la région.

Partis de Bandar Abbas le 10 mai, deux navires de guerre iraniens, le Makran et la frégate Sahand, ont atteint l’océan Atlantique, a annoncé le 10 juin le contre-amiral Habibollah Sayyari, coordinateur adjoint de l’armée iranienne. Une première pour des vaisseaux de guerre iraniens, qui ont contourné l’Afrique et passé le cap de Bonne-Espérance avant de pénétrer dans l’océan. «Nous considérons notre présence dans les eaux internationales comme un droit stratégique inaliénable de la marine de la République islamique d’Iran, et nous continuerons à suivre cette voie avec la même détermination», a lancé le haut responsable iranien. Sauf que les États-Unis s’en sont mêlés.

Source : Navires iraniens en route vers le Venezuela? «Une provocation pour les USA, qui se prennent pour les rois du monde» – Sputnik France

Frontière colombienne: 8 soldats du Venezuela libérés

Huit soldats vénézuéliens faits prisonniers par un groupe armé d’irréguliers colombiens dans le sud-ouest du Venezuela ont été libérés par l’armée vénézuélienne lundi, selon un communiqué du ministère de la Défense.

« Le 31 mai, les huit militaires professionnels séquestrés par des groupes armés d’irréguliers colombiens depuis le début du mois ont été libérés lors de l’opération Aigle centenaire », selon le texte du communiqué, qui précise que les soldats sont « sains et saufs ». « Par ailleurs, nous rendons public que nous sommes à la recherche de deux soldats » disparus, reconnaît le communiqué qui ne donne pas d’autres précisions sur l’opération.

Source : Amérique latine – Frontière colombienne: 8 soldats du Venezuela libérés | Tribune de Genève

Le Venezuela dénonce «l’enlèvement» de huit soldats par un groupe armé colombien

Le ministre de la Défense vénézuélien a dénoncé samedi «l’enlèvement» de huit soldats par un groupe armé d’irréguliers colombiens, dans le sud-ouest du Venezuela, près de la Colombie, une zone où se déroulent des combats avec l’armée depuis le 21 mars.

«Pendant les combats, huit militaires professionnels ont été capturés. Nous avons reçu des preuves de vie le 9 mai. Nous dénonçons devant la communauté internationale (…) l’infâme enlèvement de ces soldats», a déclaré le ministre Vladimir Padrino Lopez, dans un communiqué lu à la télévision, confirmant l’annonce faite lundi par une ONG de défense des droits de l’Homme.

«Nous exigeons de leurs ravisseurs (…) la préservation et leur vie et de leur intégrité physique (…) Nous avons effectué des contacts conduisant à leur libération prochaine et la Chancellerie (ministère des Affaires étrangères) se coordonne avec le Comité international de la Croix rouge pour faire le lien avec nos frères combattants», a ajouté le ministre.

Source : Le Venezuela dénonce «l’enlèvement» de huit soldats par un groupe armé colombien

Chronologie des actions militaires contre le Venezuela

Le Venezuela est en guerre. Une guerre hybride où se mêle plusieurs fronts: institutionnel, diplomatique, psychologique, économique et militaire. Sur ce dernier front, le Venezuela est constamment harcelé par des groupes irréguliers composés de déserteurs, de mercenaires, de membres de la pègres, et de services spéciaux étrangers.

Nous avons précédemment décrit les stratégies militaires à l’oeuvre au Venezuela depuis quelques années. En complément, nous avons élaboré une chronologie de ces actions militaires visant à renverser le gouvernement de la Révolution bolivarienne. Ce sont ici des faits bruts, incontestables et que vous ne lirez dans aucun média dominant.

Source : Chronologie des actions militaires contre le Venezuela – Romain MIGUS – Les 2 Rives

Venezuela: 8 soldats prisonniers à la frontière colombienne

Huit soldats vénézuéliens ont été «faits prisonniers» par un groupe armé d’irréguliers colombiens dans le sud-ouest du Venezuela, près de la Colombie, une zone où se déroulent des combats avec l’armée depuis le 21 mars, selon une ONG qui a diffusé un communiqué qu’elle présente comme émanant du groupe.

La Croix Rouge dit avoir pris connaissance du texte. Dans ce communiqué, rendu public par l’ONG de défense des droits de l’homme Fundaredes, très critique du pouvoir, un groupe dissident des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) dit avoir «capturé comme prisonniers de guerre» huit soldats dont il donne l’identité. Il en appelle «aux bons offices de la Croix-Rouge» à qui il dit vouloir les remettre.

«Nous confirmons que nous avons pris connaissance de ce communiqué mais nous ne ferons aucune déclaration, notre travail humanitaire étant régi par des principes de neutralité et de confidentialité», a affirmé un membre de la Croix-Rouge à l’AFP.

Sollicitées par l’AFP, les autorités vénézuéliennes n’ont pas réagi.

Source : Amérique latine – Venezuela: 8 soldats prisonniers à la frontière colombienne | 24 heures