Venezuela : commémoration de la mort d’Hugo Chavez à coup d’exercices militaires

Au son d’une musique martiale, des milliers de soldats ont défilé vendredi dans les rues de Caracas dans le cadre des exercices militaires organisés dans tout le Venezuela pour l’anniversaire de la mort du président Hugo Chavez.

L’opération, baptisée « Bouclier bolivarien – Commandant suprême Hugo Rafael Chavez Frias 2021 », rend hommage au fondateur de la « révolution bolivarienne », président de 1999 à 2013 et décédé le 5 mars 2013. « Chavez vit, la patrie avance ! « , a lancé le ministre de la Défense Vladimir Padrino lors d’un rassemblement. « La patrie se défend aujourd’hui avec plus de férocité et plus de fermeté face à l’impérialisme, c’est la tâche que vous nous avez confiée, mon commandant Chavez, et que nous avons remplie », a ajouté le ministre, en tenue militaire.

Deux groupes de soldats agitant des drapeaux vénézuéliens ont formé des colonnes humaines depuis le Fort Tiuna, la caserne où repose le corps d’Hugo Chavez, et depuis l’hôpital où il est décédé il y a huit ans.

Source : Venezuela : commémoration de la mort d’Hugo Chavez à coup d’exercices militaires

Le Vénézuela mine des Bitcoins dans un bunker militaire pour tenter de sauver son économie

Faute de revenus pétroliers, en novembre dernier, le régime latino-américain s’est mis à miner de la crypto-monnaie… dans un bunker, avec des hommes en treillis.

Quand il n’y a plus de pétrole, il y a les Bitcoins. Ce pourrait être la nouvelle devise du Venezuela socialiste. Dans un reportage, assez surprenant, de la télévision nationale daté de novembre 2020, repéré par Vice News, le gouvernement socialiste inaugure une nouvelle ferme minière de Bitcoin.

Le décor est déconcertant : des ballons d’inauguration, un bunker, des soldats en treillis verts et des ordinateurs. Une manière pour l’actuel président vénézuélien, Nicolás Maduro, de faire de l’argent dans un pays au bord du gouffre depuis l’effondrement du prix du pétrole en 2014.

Source : Le Vénézuela mine des Bitcoins dans un bunker militaire pour tenter de sauver son économie

Même les États se mettent au minage de bitcoins – l’Armée du Venezuela sort l’artillerie lourde

Bitcoin fait son service militaire – Au Venezuela, le régime de Nicolás Maduro tente le tout pour le tout en misant sur les cryptomonnaies. À la vue du faible succès de la cryptomonnaie nationale – le Petro – les autorités vénézuéliennes se mettent maintenant directement au minage du Bitcoin, sans nul doute bien plus prometteur !

Durant l’été dernier, l’armée du Venezuela avait saisi 315 machines de minage ASIC. Difficile de dire s’il s’agit des mêmes machines, mais ce qui est sûr, c’est que la 61e brigade du génie vient d’inaugurer fièrement sa ferme de minage de bitcoins (BTC), vidéo de présentation à l’appui !

On y voit des soldats en uniforme contrôler ces installations de minage stratégique, ainsi que des équipes de techniciens entretenant et réparant des mineurs ASIC.

Source : Même les États se mettent au minage de bitcoins – l’Armée du Venezuela sort l’artillerie lourde – Journal du Coin

Le Venezuela aurait acquis des missiles antinavires C-802A auprès de la Chine

La semaine passée, USNI News a évoqué une vidéo réalisée par Caracas à des fins de propagande et dans laquelle on peut voir le tir d’un missile anti-navire C-802A de facture chinoise. D’une portée de 180 km et emportant une charge militaire de 165 kg, cet engin à guidage radar actif [dans sa phase terminale] afficherait un taux de réussite de 98%. Un dérivé de cette munition a été utilisé à plusieurs reprises en mer Rouge, provoquant notamment de gros dégâts sur une frégate saoudienne et le navire logistique HSV-2 Swift affrété par les Émirats arabes unis.

Le souci est que l’image de ce tir de missile C-802A provient en réalité d’une vidéo de la marine thaïlandaise, prise lors d’un essai de la frégate HTMS Kraburi. Pour autant, cela ne veut pas dire que la Chine n’a pas livré de tels missiles au Venezuela…

Source : Le Venezuela aurait acquis des missiles antinavires C-802A auprès de la Chine | Zone Militaire

« Indépendance ou rien » : Maduro annonce que le Venezuela va commencer à fabriquer ses propres armes

Face à la menace d’une éventuelle invasion militaire en provenance de la Colombie ou du Brésil (deux pays soutenus par les Etats-Unis), Nicolas Maduro n’exclut plus rien pour assurer la souveraineté totale de son pays et éviter un renversement du pouvoir voulu depuis plusieurs années par Washington.

Pour ce faire, il veut que le Venezuela commence à créer dès maintenant ses propres armes pour assurer sa défense. “J’ai ordonné la création immédiate du Conseil Militaire, Scientifique et Technologique pour l’indépendance du système d’armement du Venezuela. Nous avons les professionnels dans le pays et nous pouvons y arriver. Indépendance ou rien”, a-t-il déclaré en marge au 15ème anniversaire du Commandement Stratégique Opérationnel.

Source : « Indépendance ou rien » : Maduro annonce que le Venezuela va commencer à fabriquer ses propres armes – Le courrier du soir

Venezuela: Guaido appelle l’armée à boycotter les législatives de décembre

Le chef de file de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, a appelé lundi l’armée, clef de voute du système politique et soutien du président Nicolas Maduro, à boycotter les législatives de décembre et à «augmenter la pression internationale» contre le gouvernement. Lors d’une intervention sur les réseaux sociaux, Juan Guaido a évoqué un «contrat d’unité» destiné à unifier les forces politiques d’opposition contre le scrutin du 6 décembre et il a appelé les Forces armées à se joindre à ce «pacte».

Source : Venezuela: Guaido appelle l’armée à boycotter les législatives de décembre