Venezuela. La transe de Donald Trump sur le sentier de la guerre

Devant les Vénézuéliens de Miami, le président des États-Unis a confirmé qu’il était prêt à actionner une « option » militaire pour « dégager » Maduro et éradiquer par la même occasion le socialisme de la région.

Donald Trump s’est lancé dans une danse effrénée à la manière des Indiens d’Amérique célébrant un prochain recours à la force. Il s’est fait plus martial que jamais lundi à Miami devant une foule enthousiaste de « bons » immigrés. Pas de ces exilés, on l’aura compris, qui assaillent aujourd’hui la frontière Sud des États-Unis, mais de personnes dont les parents ou-eux-mêmes ont fui le Venezuela chaviste ou Cuba communiste pour trouver refuge en Floride.

Source : Venezuela. La transe de Donald Trump sur le sentier de la guerre | L’Humanité

Venezuela : les coulisses de l’ascension de Juan Guaido, jeune député devenu visage de l’opposition

Ce tour de force n’a été possible qu’après des mois de tractations en coulisses, de diplomatie secrète, de messages cryptés que « Le Monde » a reconstitués.

Source : Venezuela : les coulisses de l’ascension de Juan Guaido, jeune député devenu visage de l’opposition

Le cas du Venezuela ramène le droit d’ingérence humanitaire sur le devant de la scène

Le droit d’ingérence humanitaire était passé au second plan depuis les attentats du 11 septembre 2001, et c’est au nom de la lutte contre le terrorisme qu’avaient été menées les interventions occidentales des dernières années. Il revient sur le devant de la scène avec la crise vénézuélienne. Proclamé président par intérim par le Parlement, seule instance politique nationale contrôlée par l’opposition, Juan Guaido place la question des aides internationales au cœur de sa stratégie.

Source : Le cas du Venezuela ramène le droit d’ingérence humanitaire sur le devant de la scène

Venezuela: Moscou appelle Guaido à négocier avec Maduro

La Russie a appelé mercredi Juan Guaido, reconnu président par intérim du Venezuela par une cinquantaine de pays, à négocier avec Nicolas Maduro, dans un contexte de bras de fer sur la livraison d’une aide humanitaire.

« Il y a des propositions sur la table des négociations dans le cadre du mécanisme de Montevideo qui suggèrent un dialogue inclusif entre toutes les forces politiques du Venezuela. Nous espérons vraiment que le chef de l’opposition Guaido va y répondre », a déclaré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov.

« Des résultats ne peuvent être obtenus qu’à travers un dialogue inclusif et des compromis. Toute utilisation de la force ne fera qu’aggraver le problème », a-t-il poursuivi, ajoutant espérer que « la prudence l’emportera ».

Source : Venezuela: Moscou appelle Guaido à négocier avec Maduro

Venezuela: confrontation entre transporteurs à Caracas

Au Venezuela, il n’y a plus que deux jours avant la fin de l’ultimatum lancé par Juan Guaido à Nicolas Maduro. L’opposant assure que le 23 février, une « avalanche humanitaire » va déferler sur la frontière pour faire entrer l’aide bloquée notamment en Colombie. Des membres du secteur des transports devaient manifester mercredi matin devant leur ministère pour affirmer leur soutien à cette démarche. Mais les partisans de Nicolas Maduro ne l’ont pas entendu de cette oreille. Reportage.

Source : [Reportage] Venezuela: confrontation entre transporteurs à Caracas – Amériques – RFI

Moscou pose une condition quant à l’élection présidentielle anticipée au Venezuela

La Russie ne s’opposera pas aux résultats d’une élection présidentielle anticipée au Venezuela à la condition que ce soit Nicolas Maduro qui en annonce la tenue, a déclaré l’ambassadeur de Russie à Caracas, Vladimir Zaemski, à qui se réfèrent des médias russes.

Source : Moscou pose une condition quant à l’élection présidentielle anticipée au Venezuela – Sputnik France