Le Venezuela accorde l’assignation à résidence aux dirigeants de PDVSA accusés de fuite d’informations

Le Venezuela a accordé mercredi l’assignation à résidence à deux dirigeants de la société pétrolière publique PDVSA qui ont été condamnés pour divulgation d’informations confidentielles, a déclaré un comité qui regroupe leurs familles.

Aryenis Torrealba et Alfredo Chirinos, responsables du commerce et de l’approvisionnement de PDVSA, ont été condamnés à cinq ans de prison la semaine dernière. Ils ont été arrêtés en février 2020 sur des accusations de fuite du gouvernement américain, qui un an plus tôt avait sanctionné PDVSA pour faire pression sur le départ du président Nicolás Maduro du pouvoir.

Source : Le Venezuela accorde l’assignation à résidence aux dirigeants de PDVSA accusés de fuite d’informations | Marseille News .net

Venezuela : deux responsables pétroliers emprisonnés pour avoir fourni des informations aux États-Unis

Alfredo Chirinos, chargé des opérations spéciales au sein de la compagnie Petroleos de Venezuela SA (PdVSA), et Aryenis Torrealba, directeur général pour la production de brut, avaient été arrêtés l’an dernier.

Ils « ont été condamnés à cinq ans de prison pour le crime consistant à révéler et fournir des informations », selon un communiqué vendredi signé par le Procureur général de la République, Tarek William Saab. Le verdict s’appuie sur des témoignages et des « documents » présentés comme preuves, sans précision.

Selon les autorités, les deux anciens responsables disposaient d’informations sur les stocks pétroliers du pays ainsi que sur « le système de raffinage et les itinéraires des navires qui commerçaient avec la PDVSA ». « Ces responsables ont fait fuiter des informations confidentielles et sensibles sur l’industrie pétrolière, avec pour résultat l’imposition de sanctions par le gouvernement américain, qui ont causé des dégâts financiers considérables à cette industrie en réduisant la vente de ses produits dans le monde », ajoute le communiqué.

Source : Venezuela: deux responsables pétroliers emprisonnés pour avoir fourni des informations aux États-Unis | JDM

Le président vénézuélien dénonce une attaque terroriste contre un gazoduc de PDVSA

Le président vénézuélien dénonce une attaque terroriste contre un gazoduc de PDVSALe président du Venezuela, Nicolas Maduro, a dénoncé une attaque terroriste contre un pipeline de la société publique Petroléos de Venezuela SA. (PDVSA).

« Aujourd’hui, nous avons subi une attaque terroriste sur le gazoduc dans l’est du pays, ce qui a provoqué un incendie dans la région (…) l’attaque visait à affecter l’approvisionnement en gaz au Venezuela, bien qu’elle n’ait pas réussi », a déclaré le chef de l’État.Le président vénézuélien a déclaré que les autorités enquêtaient déjà sur le fait et que l’incendie était déjà sous contrôle, « nous avons triomphé sur le chemin de la morale et de la vérité », a-t-il ajouté.

Source : Le président vénézuélien dénonce une attaque terroriste contre un gazoduc de PDVSA – Les 2 Rives

«Casus belli» entre le Venezuela et les intérêts pétroliers américains

Le conflit territorial entre le Venezuela et le Guyana s’intensifie. Le Président Maduro revendique la souveraineté de Caracas sur la région de l’Essequibo. Son voisin a signé une alliance militaire avec Washington. Selon Romain Migus, spécialiste du Venezuela, les États-Unis protègent leurs intérêts économiques.

Source : «Casus belli» entre le Venezuela et les intérêts pétroliers américains – Sputnik France

Nicolas Maduro s’engage à quadrupler la production de pétrole du Venezuela

Nicolas Maduro affiche ses ambitions sur le front du pétrole ! Devant le parlement, le président du Venezuela s’est engagé à porter prochainement à 1,5 million de barils la production d’or noir quotidienne du pays, qui dépasse à peine 400.000 barils par jour, pour l’heure !

« Nous sommes prêts (…) à atteindre l’objectif de 1,5 million de barils dans les prochains mois », a déclaré le président socialiste, qui présentait devant l’Assemblée nationale, parlement unicaméral du Venezuela, son rapport annuel de gestion. Lorsque M. Maduro est arrivé au pouvoir en 2013, la production nationale dépassait les 3 millions de barils/jour (mbj).

Selon le dernier rapport de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), le Venezuela, qui dispose des plus importantes réserves de pétrole du monde, produit actuellement un peu plus de 400.000 mbj, ce qui était son niveau pendant les décennies 1930 et 1940. L’offre vénézuélienne, qui était déjà en forte baisse en raison selon des experts d’une mauvaise gestion et d’une corruption massive, a fini de s’effondrer avec l’imposition par les Etats-Unis de dures sanctions visant à provoquer la chute de Nicolas Maduro, non reconnu par Washington qui le qualifie de « dictateur ».

Source : Nicolas Maduro s’engage à quadrupler la production de pétrole du Venezuela – Capital.fr

Repenser l’histoire du Venezuela contemporain (XIXe-XXe siècles) | Institut des Amériques

Périodicité : séminaire mensuel, le lundi de 17h30 à 19h30. Lieu : Institut des Amériques, Campus Condorcet. 5, cours des Humanités, 6ème étage 93322 Aubervilliers cedex

En raison de la situation sanitaire, ce séminaire se réalisera par visioconférence, ou sous un format hybride


Programme de l’année

18 janvier 2021

Carlos Garcia Macias (Univ. Lille, ULR 4074 Cecille)

«Cómo abordar la cuestión petrolera durante la dictadura de Marcos Pérez Jiménez en Venezuela (1948-1958)»

&

Arnoldo Pirela (Institut de Recherche pour le Développement-Ceped- Université Paris Descartes·/ CENDES- UCV)

«Petróleo en Venezuela, ni maldición ni rentismo, tampoco dependencia, es política…»

Documents :