Le Venezuela pourra finalement voir les JO de Tokyo à la télévision

« Nous voulons annoncer la première victoire du Venezuela aux Jeux Olympiques. » Le ministre des Sports vénézuélien était ravi d’annoncer, depuis le Japon à la télévision publique nationale jeudi, que les JO de Tokyo (23 juillet – 8 août) seraient bien diffusés à la télévision au Venezuela.

Lundi, le président Maduro avait dénoncé la non-attribution des droits télévisuels au Venezuela malgré le paiement de ceux-ci. « Le Venezuela a payé les droits de retransmission des Jeux Olympiques de Tokyo et aujourd’hui la persécution financière des banques empêche la commission d’organisation d’encaisser l’argent. »

Le Venezuela fait l’objet de sanctions financières imposées notamment par les États-Unis, qui cherchent à évincer Nicolas Maduro du pouvoir, et qui compliquent l’accès du pays au système financier international.

Source : Le Venezuela pourra finalement voir les JO de Tokyo à la télévision – L’Équipe

Venezuela : Deuxième dose des vaccins Sinovac Biotech inoculée aux membres de l’équipe nationale

Les joueurs et entraîneurs de Vinotinto ont reçu la deuxième dose des vaccins Sinovac Biotech dans l’après-midi du mardi 29 juin. Cela a lieu à Quinta Chirimena au siège de la Ligue FUTVE, à Caracas. Les vaccins sont offerts par la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL).

Source : Venezuela : Deuxième dose des vaccins Sinovac Biotech inoculée aux membres de l’équipe nationale | Africa Foot United

Au Venezuela, un gang a construit un terrain de baseball dans une prison

C’est un équipement de bien meilleure qualité que certains de la ligue professionnelle du pays, selon les médias locaux. Un terrain de baseball a été découvert au milieu de la prison de Tocorón, située dans l’État d’Aragua, au Venezuela. Cette installation sportive aurait été construite par des membres du gang Tren de Aragua qui y sont incarcérés, rapporte un article de Vice World News.

C’est également ce que montre une vidéo vite devenue virale sur les réseaux sociaux. On y voit un gazon parfaitement entretenu, un système d’éclairage de qualité et le nom de l’un des plus grands gangs pénitentiaires du pays, Tren de Aragua, peint sur les murs du terrain. «La maison des princes. Le stade, papa. Un vrai stade de nuit», peut-on entendre dans la vidéo.

Si l’auteur de la vidéo n’indique pas la date et l’heure de l’enregistrement, ni même l’emplacement exact, le stade est clairement visible sur Google Maps et se situe bien à l’intérieur de la prison. «Cet espace était auparavant utilisé pour des entraînements de softball, puis a été réaménagé par cette organisation criminelle», confirment des responsables de la sécurité de l’établissement pénitentiaire au site d’actualités vénézuélien, Runrunes, de manière anonyme. «Ils ont même mis du gazon artificiel dessus», ajoute un responsable de la police d’Aragua.

Source : Au Venezuela, un gang a construit un terrain de baseball dans une prison | Slate.fr

Coupe du Monde de la FIFA 2022™ – Infos – Soteldo : sauvé par le ballon, prêt pour la qualification

Du haut de son mètre 58, le Vénézuélien Yeferson Soteldo est, à 23 ans, l’un des rouages essentiels club brésilien de Santos. Le milieu de terrain est aussi l’une des raisons qui permettent au Venezuela de rêver à une première participation à la Coupe du Monde de la FIFA™, au Qatar en 2022.

Lancé en équipe nationale senior sous la houlette de Noel Sanvicente, c’est en sélection de jeunes que Soteldo s’est fait connaître du monde entier, pour son rôle dans l’équipe de Rafael Dudamel qui a signé une performance historique en terminant deuxième de la Coupe du Monde U-20 de la FIFA 2017.

Son parcours jusque-là n’a pas été des plus simples. Ni son enfance, ni ses débuts à Acarigua, dans un quartier difficile, El Muertico, qu’il a quitté pour éviter les mauvaises fréquentations, mais dans lequel il revient depuis des années dès qu’il en a l’occasion.

Soteldo répond aux questions de FIFA.com, et évoque notamment ses débuts, l’influence qu’ont eue Lionel Messi ou Jorge Sampaoli dans sa carrière, ainsi que les qualifications sud-américaines, auxquelles il participe pour la deuxième fois après avoir disputé cinq matches dans la précédente édition.

Source : Coupe du Monde de la FIFA 2022™ – Infos – Soteldo : sauvé par le ballon, prêt pour la qualification – FIFA.com

Mort de Diego Maradona : le Venezuela agacé par l’hommage d’Emmanuel Macron

Président et amateur de football, Emmanuel Macron ne pouvait pas rester silencieux face à la mort de Diego Maradona. Le chef d’Etat français a rendu hommage à la légende du ballon rond dans une lettre rendue publique par l’Elysée ce 26 novembre. Mais les allusions dans celle-ci n’ont pas plus à tout le monde.

En effet, Emmanuel Macron a mis en avant le joueur, mais également le rôle géopolitique qu’il a pu avoir sur le terrain pendant sa carrière. Il y parle notamment de la «revanche» prise par l’Argentine en 1986 lors de la Coupe du monde, lorsque Maradona et ses coéquipiers battent l’Angleterre, 4 ans après la guerre des Malouines. Le Royaume-Uni y avait remporté une victoire militaire. Le président français y voit alors le «match le plus géopolitique de l’histoire du football».

Cependant, le président français critique également les engagements politiques pris par l’Argentin en dehors des stades. «Ses expéditions auprès de Fidel Castro comme de Hugo Chàvez auront le goût d’une défaite amère. C’est bien sur les terrains que Maradona a fait la révolution», écrit-il, lui reprochant d’avoir soutenu des régimes proches du communisme.

Le Venezuela, dirigé Nicolas Maduro, successeur idéologique d’Hugo Chàvez, ne partage sa vision. Dans un tweet repéré par Telesur et relayé par Courrier International, le ministre des Affaires étrangères du pays sud-américain, Jorge Arreaza, écrit : «la seule défaite est celle d’une classe politique qui tremble devant l’uniforme jaune des travailleurs». Une allusion à peine voilée à l’épisode des gilets jaunes en France.

Source : Mort de Diego Maradona : le Venezuela agacé par l’hommage d’Emmanuel Macron | CNEWS

20 cas de coronavirus dans une école de baseball au Venezuela

Vingt personnes parmi lesquelles de jeunes sportifs ont été contaminées au coronavirus dans une école de baseball après avoir enfreint la quarantaine imposée par le Venezuela il y a un mois, a annoncé vendredi le gouvernement.

« Il y a 20 personnes infectées dans cette école », a déclaré le ministre de l’Information, Jorge Rodriguez.

Situé sur l’île touristique de Margarita (État de Nueva Esparta, nord-est), cet établissement accueille 63 personnes parmi lesquelles 35 sportifs âgés de 12 à 19 ans, le reste étant des professeurs et du personnel de maintenance et de cuisine.

Deux personnes de cette école ont contracté le coronavirus lors d’un voyage en République dominicaine, a assuré le ministre.

Cinq personnes ont été interpellées pour non respect du décret présidentiel sur la quarantaine, dont deux directeurs de l’établissement et un entraîneur, a précisé vendredi sur Twitter le procureur général, Tarek William Saab.

Source : Actualités | Coronavirus : 20 cas de coronavirus dans une école de baseball au Venezuela | La Provence