Au Venezuela, l’appel « urgent » des évêques

Alors que la situation humanitaire ne cesse de s’aggraver pour les Vénézuéliens, qui seraient déjà près de quatre millions à avoir quitté le pays, l’Église catholique demande l’ouverture d’un couloir pour l’aide humanitaire.

« Nous, les évêques, sommes souvent accusés par le gouvernement d’être des opposants », a récemment déclaré à la presse Mgr José Luis Azuaje Ayala, président la Conférence épiscopale du Venezuela(CEV), selon une dépêche de l’agence Fides le vendredi 24 mai. « Malheureusement, au Venezuela, tout est polarisé. C’est soit blanc, soit noir. »

Source : Au Venezuela, l’appel « urgent » des évêques

Venezuela : l’Église entre volonté de médiation et prises de position

Cela fait plusieurs mois que les évêques vénézuéliens ont clairement demandé le départ du président Nicolas Maduro. La conférence épiscopale tente cependant de conserver un rôle de médiateur dans un pays polarisé à l’extrême.

« Nous avons toujours utilisé le cadre religieux pour travailler à la paix, explique le père Honegger Molina. Des représentants de partis politiques de l’opposition s’adressent à nous, mais aussi des membres du gouvernement pour essayer d’avoir un espace de dialogue et de rapprochement. »

Malgré tout, le père Honegger Molina dénonce la dictature du régime de Maduro et la misère dans laquelle le chavisme a plongé le pays. « Une prise de position politique inacceptable de la part d’un homme d’Eglise », du point de vue du père Numa Molina, représentant médiatique de la minorité de prêtres défenseurs du chavisme.

Source : Venezuela: l’Église entre volonté de médiation et prises de position – Amériques – RFI

Au Venezuela, une église catholique attaquée par un groupe armé pro Maduro

Une église à San Cristóbal a été prise pour cible par des forces armées lors des mouvements anti Nicolás Maduro du 30 avril.

Source : Au Venezuela, une église catholique attaquée par un groupe armé pro Maduro

Cardinal Urosa : « L’effondrement du Venezuela nous met tous très en colère »

Le cardinal Jorge Urosa, archevêque émérite de Caracas depuis juillet 2018, après treize ans à la tête du diocèse de la capitale vénézuélienne, se réjouit que tous les évêques du pays continuent de défendre le peuple et essayent de promouvoir des solutions pacifiques. Entretien.

Source : Cardinal Urosa : « L’effondrement du Venezuela nous met tous très en colère »

Le Venezuela « menace de dégénérer en une situation sanitaire à caractère catastrophique »

Face à l’extrême situation de crise politique, économique, alimentaire et sanitaire que subit le Venezuela, les évêques du pays ont publié mardi un communiqué, signé par la Présidence de la Conférence épiscopale du Venezuela. Leur volonté est de se placer en tant que « bergers » et de porter « les clameurs et les désirs de nos communautés », pour réclamer « justice », « paix », « liberté » et « vérité ».

Source : Le Venezuela « menace de dégénérer en une situation sanitaire à caractère catastrophique »

Venezuela : l’avertissement des évêques à Nicolas Maduro

« Jusqu’à quand allez-vous recevoir des ordres “d’en haut” messieurs les militaires ? Jusqu’où monte ce “en haut” ? Les ordres “aime ton prochain comme toi-même” et “ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse” ne viennent-ils pas de bien plus haut ? « . Les évêques vénézuéliens ont unanimement condamné la négligence et l’inaction du gouvernement de Nicolas Maduro à la suite de la panne d’électricité qui a laissé le pays dans l’obscurité pendant une semaine et dont les graves conséquences continuent à se faire sentir.

Source : Venezuela : l’avertissement des évêques à Nicolas Maduro