En 2019, le Venezuela pourrait bien ne plus pouvoir exporter de pétrole

Et si le Venezuela, bénéficiaire des plus importantes réserves pétrolières mondiales, devenait incapable d’exporter du pétrole en 2019 ? C’est un scénario que certains observateurs n’écartent plus désormais.La production de pétrole du Venezuela n’a cessé de baisser depuis l’arrivée au pouvoir d’Hugo Chavez en 1998, avec une accélération de la chute très nette ces trois dernières années.

Alors que le pays produisait plus de 3 millions de barils par jour au début des années 2000, en 2018, sa production est tombée de 1 250 barils/jour en moyenne. La compagnie pétrolière nationale, Petroleos de Venezuela SA (PDVSA), a été déclarée en défaut de paiement sur une partie de sa dette. Si le montant en cause n’a pas été révélé, certains parlent de plus de 1 milliard de dollars. Les chiffres sont difficiles à vérifier, PDVSA ne publiant pas ses bilans comptables depuis plusieurs années.

Source : En 2019, le Venezuela pourrait bien ne plus pouvoir exporter de pétrole