Venezuela : Pour Washington, évincer Maduro n’est qu’un début en Amérique latine

La Maison-Blanche a joué un rôle majeur dans la crise politique vénézuélienne, raconte le Wall Street Journal, allant jusqu’à téléphoner à Juan Guaidó pour l’assurer de son soutien avant qu’il ne se déclare président. Les États-Unis lancent ainsi une offensive plus large visant à faire tomber des régimes “antiaméricains” et à contrer l’influence de la Russie et de la Chine dans la région.

En essayant de pousser le président du Venezuela vers la sortie, le gouvernement Trump vient d’inaugurer sa nouvelle stratégie pour étendre l’influence américaine en Amérique latine – et ce sont de hauts fonctionnaires qui le disent.

Dans le viseur, il y a donc le Vénézuélien Nicolás Maduro, mais aussi Cuba, l’adversaire qui focalise l’attention américaine dans la région depuis plus de cinquante ans, ainsi que les récentes incursions sud-américaines de la Russie, de la Chine et de l’Iran.

Source : Venezuela. Pour Washington, évincer Maduro n’est qu’un début en Amérique latine | Courrier international