« Face au mécontentement général au Venezuela, Nicolas Maduro doit partir maintenant »

La prudence l’a emporté au sein de l’Union européenne sur l’attitude à adopter dans la crise au Venezuela, pour préserver la possibilité d’une solution négociée tout en protégeant ses ressortissants si les événements dégénèrent en violences.

« L’Europe soutient la restauration de la démocratie » au Venezuela et « je salue le courage des centaines de milliers de Vénézuéliens qui marchent pour leur liberté » face à « l’élection illégitime de Nicolas Maduro », a affirmé jeudi le président français Emmanuel Macron.

« Il est évident que Nicolas Maduro n’est pas le dirigeant légitime du Venezuela », a renchéri le chef de la diplomatie britannique Jeremy Hunt depuis les Etats-Unis.

« Face au mécontentement général, Maduro doit partir maintenant », a pour sa part soutenu dans un communiqué le président du Parlement européen Antonio Tajani, membre du Parti Populaire Européen (PPE, conservateur).

Mais aucun dirigeant européen n’est allé jusqu’à reconnaître le président du Parlement du Venezuela Juan Guaido, autoproclamé « président en exercice », contrairement aux Etats-Unis, au Canada et à de nombreux pays d’Amérique latine.

Source : « Face au mécontentement général au Venezuela, Nicolas Maduro doit partir maintenant » – La Libre