Venezuela. La rébellion d’un groupe de militaires jugulée par les autorités

Ce lundi 21 janvier, avant l’aube, un groupe de militaires s’est présenté à une caserne de la Garde nationale de Caracas, appelant les soldats et les habitants à se rebeller contre le régime. Après plusieurs heures de flottement, les membres du groupe ont été arrêtés.

Ils sont arrivés peu avant trois heures du matin dans deux véhicules et ont investi le poste de commandement de la Garde nationale (police militaire) de Cotiza, dans un quartier au nord de Caracas. Un groupe d’une trentaine ou quarantaine – selon les sources – de militaires a, ce matin, appelé à la rébellion contre le régime, avant d’être arrêté dans la matinée, rapporte le site de la chaîne NTN24.

Des vidéos ont très vite été relayées sur Twitter, montrant l’un des insurgés, qui se présente comme sergent, appeler ses collègues militaires et les habitants à se soulever : « Nous sommes contre ce régime que nous récusons complètement […] et j’ai besoin de votre appui, que vous sortiez dans la rue, nous sommes là.

Source : Venezuela. La rébellion d’un groupe de militaires jugulée par les autorités | Courrier international