Venezuela. Du punitivisme carcéral aux exécutions systématiques

Pour comprendre l’augmentation récente de la violence au Venezuela et plus particulièrement à Caracas dans la période postérieure au décès d’Hugo Chávez, il faut placer au centre de l’analyse les discours et les pratiques étatiques, dans un contexte de baisse des prix du pétrole.

Dans cet article, nous suggérons que cette violence exceptionnelle peut s’expliquer, dans le cadre d’un processus historique de militarisation des politiques de sécurité, par les effets d’une première phase de punitivisme carcéral de masse. Cette phase a commencé en 2009 avec le lancement d’une nouvelle étape d’opérations de police militarisées, et au fil des ans, plus précisément en 2015, a ouvert la voie à une pratique systématique des exécutions extrajudiciaires. Cette dernière est devenue la stratégie fondamentale de contrôle des secteurs populaires, transformant l’État, et notamment des secteurs de l’armée et de la police, en acteur fondamental de la violence létale au Venezuela.

Source : Venezuela. Du punitivisme carcéral aux exécutions systématiques – Barril.info