Venezuela : fortement contesté, Nicolás Maduro commence son second mandat

Nicolás Maduro va commencer jeudi son second mandat présidentiel à la tête du Venezuela. Mais il commence sous des auspices négatifs pour un régime soupçonné d’illégitimité. Le grand isolement international se conjugue avec la pire crise économique de son histoire récente.

Nicolás Maduro, 56 ans, prêtera serment devant le Tribunal suprême électoral (TSJ), et non devant le Parlement, la seule institution aux mains de ses opposants, après sa réélection le 20 mai dont les résultats sont contestés par l’opposition et une partie de la communauté internationale. L’Union européenne a une nouvelle fois appelé mardi à des élections « libres » au Venezuela. « Nous considérons que l’élection présidentielle [de 2018] n’a été ni libre ni crédible. L’UE demande une nouvelle élection, libre et juste », a déclaré la porte-parole de la diplomatie européenne, Maja Kocijancic.

La semaine dernière, treize des quatorze pays du groupe de Lima – des États d’Amérique centrale et du Sud ainsi que le Canada –, le Mexique ne s’étant pas joint à eux, avaient déjà exhorté le président socialiste à renoncer à son deuxième mandat et à transférer les pouvoirs au Parlement. Un encouragement à faire un coup d’État, a dénoncé Caracas.

Source : Venezuela : fortement contesté, Nicolás Maduro commence son second mandat – Le Point