Venezuela : le Groupe de Lima demande à Maduro de renoncer à son second mandat

A l’exception du Mexique, les pays formant le Groupe de Lima ont confirmé vendredi 4 janvier 2019 qu’ils ne reconnaîtront pas le nouveau mandat de Nicolás Maduro. Dans une déclaration commune, qui n’a donc pas été unanime, les ministres des Affaires étrangères de 13 pays de la région ont demandé au président vénézuélien de ne pas assumer le pouvoir le 10 janvier prochain.

Pour que leur déclaration ne soit pas que rhétorique, les signataires ont indiqué qu’ils réévalueraient l’état ou le niveau de leurs futures relations diplomatiques avec Caracas quand Nicolás Maduro assumera le pouvoir.

Preuve que les 14 pays membres ne sont pas tous prêts à l’épreuve de force, la formule est suffisamment vague pour offrir des options plus ou moins agressives, par exemple une rupture des relations diplomatiques ou le remplacement d’un ambassadeur par un chargé d’affaires.

Source : Venezuela: le Groupe de Lima demande à Maduro de renoncer à son second mandat – Amériques – RFI