Epreuve de force aux frontières du Venezuela

La mort de deux Vénézuéliens sous les balles des militaires venait à peine d’être ébruitée que Nicolas Maduro a affiché par un Tweet, vendredi, son soutien absolu aux forces armées, « garantes de la paix ». « Morale maximale, cohésion maximale, action maximale, nous vaincrons ! », a écrit l’héritier et successeur d’Hugo Chavez.

Vingt-quatre heures avant l’arrivée aux frontières brésiliennes et colombiennes de camions chargés de vivres et de médicaments venus des Etats-Unis, l’opération humanitaire censée faire plier les soutiens militaires du président vénézuélien et ouvrir la voie à son opposant, Juan Guaido, faisait craindre une dangereuse escalade.

Source : Epreuve de force aux frontières du Venezuela