Cuba monte au front pour défendre le Venezuela, son plus proche allié

Inquiet de « l’ingérence » des États-Unis au Venezuela, Cuba tente de mobiliser la communauté internationale. Le pays s’inquiète de « perdre un allié majeur » et son principal fournisseur de pétrole si Nicolás Maduro quitte le pouvoir.

« Ne touchez pas au Venezuela » : inquiet pour le gouvernement de Nicolás Maduro, son plus proche allié, Cuba a lancé une vaste mobilisation pour tenter de rallier la communauté internationale contre les pressions « brutales » de Washington.

Partout dans le pays, ces derniers jours, militaires, travailleurs, élèves et étudiants cubains ont été appelés à signer des déclarations de soutien au dirigeant socialiste, selon des images retransmises à la télévision d’État.

Source : Cuba monte au front pour défendre le Venezuela, son plus proche allié