Le plan pour redresser un Venezuela sinistré

L’économiste Ricardo Hausmann, de l’université Harvard, a commencé à travailler il y a trois ans sur un plan de redressement de l’économie vénézuélienne après la chute espérée de Nicolás Maduro. Il l’appelait le  » projet du lendemain « . Depuis, la situation économique du pays s’est considérablement dégradée. En décembre, un groupe d’opposition, responsables syndicaux, hommes d’affaires et universitaires, a rédigé un document s’inspirant des travaux d’Hausmann. Il souligne que l’appareil de production est à terre. Les services de santé se sont effondrés et l’inflation est hors de contrôle. Sous les cinq années de présidence Maduro, le PIB a été divisé par deux. Les dégâts sont pires que ce qu’a subi l’Espagne pendant la guerre civile.

Quelles devront être les tâches prioritaires du nouveau gouvernement ? L’équipe d’Hausmann identifie deux blocages à éliminer : le contrôle des prix et le manque de dollars. Pour relancer l’économie, il faut rétablir la  » main invisible  » en réaffirmant les droits de propriété et en assouplissant les contrôles des prix et des changes. Ces mesures devront s’accompagner d’aides directes pour les plus pauvres. Concernant le manque de devises, le Venezuela ne pourra résoudre seul le problème. Il aura besoin d’une injection massive de dollars, et l’assurance que ses futures recettes à l’export et ses actifs à l’étranger ne seront pas saisis par ses créanciers. Ricardo Hausmann estime enfin que le FMI devra accorder au Venezuela un prêt de plus de 60 milliards de dollars sur trois ans.

Source : Le plan pour redresser un Venezuela sinistré – Challenges