Ils fuient la crise au Venezuela et retrouvent leurs racines au Portugal

En quête du soutien de leur famille restée au pays, plus de 10.000 émigrés portugais et leurs descendants ont quitté le Venezuela en crise depuis 2016, et trouvent de l’autre côté de l’Atlantique une solidarité bienvenue.Un tiers d’entre eux a convergé vers la région d’Estarreja (nord-ouest), où les attend un réseau d’entraide qui travaille sans relâche.

Au siège de la SEMA, l’association des entreprises de cette commune du district d’Aveiro, les entretiens d’accueil aux nouveaux arrivants se succèdent, autour de l’imposante table ovale de la salle de réunion.

Source : Ils fuient la crise au Venezuela et retrouvent leurs racines au Portugal – La Croix