Venezuela : la musique pour éviter un bain de sang ?

L’Amérique du Sud va enfin connaître son Woodstock, son concert historique, quelque part à la frontière de la Colombie et du Venezuela. Rappelez-vous ce nom, Cucuta, une ville d’un demi-million d’habitants, choisie par le milliardaire Richard Branson pour devenir le lieu mythique symbolisant la lutte pacifique pour la démocratie sur le continent de Che Guevara. Pas moins.

Les stars de la musique latino, tel Luis Fonti, interprète du tube mondial « Despacito », mais aussi des figures historiques de la pop, comme Peter Gabriel, se produiront sur scène, histoire de marquer leur solidarité avec le peuple vénézuélien.

Source : Venezuela : la musique pour éviter un bain de sang ?