Venezuela : L’aide humanitaire entre en toute discrétion par l’Amazonas

De l’aide humanitaire transportée par camion puis par bateau depuis la Colombie voisine a été acheminée vers une région reculée du Venezuela, avec l’aide de la population indigène locale. Une initiative qui permet de court-circuiter le blocage de la frontière avec la Colombie par Nicolás Maduro.

C’est l’ancien gouverneur de l’État d’Amazonas, au sud du Venezuela, qui l’a annoncé par un tweet cité par le journal El Nacional.

« L’aide humanitaire commence à entrer par l’Amazonas via les fleuves Guainía, Atabapo et Orénoque. Les embarcations, escortées par des Indiens vénézuéliens, apportent de la nourriture aux populations locales, depuis la Colombie. Une aide qui a été mise en œuvre par les ONG, le gouvernement colombien et les organisations indigènes.”

Les messages de ce gouverneur (2001-2017), lui-même indigène, soulignent que les communautés indiennes de la région se sont proposées pour acheminer puis distribuer les cargaisons auprès des populations locales. Outre de la nourriture, les colis contiennent des produits d’hygiène et de première nécessité.

Source : Venezuela. L’aide humanitaire entre en toute discrétion par l’Amazonas