« Les États-Unis n’ont aucune envie d’intervenir militairement au Venezuela »

C’était la grande menace de samedi dernier, le 23 février : au moment où l’aide humanitaire devait passer de la Colombie au Venezuela, on redoutait une escarmouche qui aurait pu servir de prétexte aux États-Unis pour lancer l’intervention militaire qu’on les soupçonne de vouloir mener avec impatience. L’aide humanitaire n’est pas passée, les camions ont brûlé, des civils ont été tués à la frontière brésilienne, mais les États-Unis n’ont pas bougé.

Pour Phil Gunson, analyste senior de l’International Crisis Group au Venezuela, c’est tout simplement qu’ils n’en ont pas l’intention. Leur stratégie, qui est loin d’avoir fait ses preuves pour l’instant, est autre. Explications.

Source : « Les États-Unis n’ont aucune envie d’intervenir militairement au Venezuela » – Le Point