[Vidéo] Venezuela : Peut-on vraiment parler de retour à la normale ?

Le gouvernement vénézuélien l’a annoncé, le pays peut désormais retrouver une activité normale, une semaine après la gigantesque panne d’électricité qui aura paralysé le pays. Un retour à la normale pas si évident ce jeudi dans les rues de Caracas, malgré les interventions rassurantes du ministre de l’Information, Jorge Rodríguez, que ce soit sur le rétablissement du courant sur le territoire national ou sur la reprise du travail ce jeudi dans l’industrie et les services.En revanche, la pénurie d’eau continue d’assoiffer un pays, déjà affamé par des années de crise. Le rationnement reste en place jusque dans la capitale.

Source : Venezuela : Peut-on vraiment parler de retour à la normale ? | Euronews

Au Venezuela, l’inflation annuelle approche les 2,3 millions pour cent

Les proportions sont énormes. L’inflation au Venezuela a atteint 53,7% sur un mois en février, portant le taux sur l’année écoulée à 2,3 millions, selon un rapport du Parlement publié jeudi, qui prévoit déjà de pires statistiques pour mars, après la panne d’électricité. La hausse des prix a enregistré un léger tassement après avoir bondi de 191,6% en janvier, mais selon le député José Guerra, de la Comission des Finances de l’Assemblée nationale, mars devrait marquer «une nouvelle accélération» en raison de la panne qui a frappé le pays depuis le 7 mars et paralysé l’économie.

En raison de la fermeture des banques et du manque de billets de bolivars en circulation pour payer le moindre produit, la plupart des transactions se sont effectuées en dollars, contribuant à dévaloriser la monnaie locale. Alors que la plus grosse coupure est de 500 bolivars, le litre de lait en coûte près de 10 000, un poulet 10 à 12 000.

Source : (20+) Au Venezuela, l’inflation annuelle approche les 2,3 millions pour cent – Libération

Au Venezuela, les conséquences de la fermeture des écoles

Après la panne d’électricité, survenue jeudi 7 mars, le pays a été presque totalement paralysé. À tel point que le gouvernement a dû décréter trois jours chômés cette semaine, ainsi que la fermeture des écoles sur l’ensemble du territoire.

Même si certaines activités ont finalement repris jeudi 14 mars, avec le rétablissement progressif de l’électricité, le ministre de l’information Jorge Rodriguez a déclaré que les activités scolaires ne reprendraient que lundi 18 mars. Le temps pour l’ensemble des établissements de se mettre en état d’accueillir les élèves. Notamment à cause des pénuries d’eau courante qui affectent encore de nombreux quartiers : les pompes du réseau sont en effet particulièrement consommatrices en électricité et leur remise en route prend du temps. Difficile pour une école d’accueillir les enfants dans ces conditions.

Source : Au Venezuela, les conséquences de la fermeture des écoles – La Croix

Pénible reprise de l’activité au Venezuela, les Etats-Unis accentuent la pression

Les Etats-Unis ont accentué leur pression jeudi sur le régime de Nicolas Maduro au Venezuela, où la reprise de l’activité s’avère difficile après la panne de courant qui a paralysé le pays, y compris le secteur pétrolier.

Source : Pénible reprise de l’activité au Venezuela, les Etats-Unis accentuent la pression