Venezuela: le retour de Guaido espéré mais redouté dans son pays

Le retour de l’opposant Juan Guaido au Venezuela après une mini-tournée en Amérique du Sud est attendu avec ferveur par ses partisans qui redoutent cependant son arrestation par le régime de Nicolas Maduro.

Guaido, autoproclamé président par intérim, pourrait regagner Caracas lundi après avoir été reçu comme un chef d’Etat en Colombie, au Brésil, au Paraguay, en Argentine et en Equateur: son retour met au défi le président Maduro de l’arrêter, au risque de provoquer de fortes réactions internationales, ou de le laisser tranquillement éroder son autorité.

« D’un côté j’ai peur qu’ils l’arrêtent et le jettent en prison et on va se retrouver avec un autre Leopoldo; d’un autre, je veux qu’il rentre pour changer le pays », résume un avocat de 37 ans, Iskia Urdaneta, évoquant le sort de l’opposant Léopoldo Lopez, condamné à 14 ans de prison en 2014 et assigné à résidence.

Source : Venezuela: le retour de Guaido espéré mais redouté dans son pays

Venezuela: 600 officiers de l’armée ont abandonné Maduro

Le chef de file de l’opposition vénézuélienne, Juan Guaido, a affirmé aujourd’hui au cours d’une visite au Paraguay que 600 officiers de l’armée avaient renoncé à servir le régime du président Nicolas Maduro ces derniers jours.

Source : Venezuela: 600 officiers de l’armée ont abandonné Maduro (Guaido)

Crise au Venezuela: la Russie renouvelle son soutien à Maduro

La vice-présidente du Venezuela, Delcy Rodríguez, a quant à elle souhaité un renforcement de la coopération économique entre Moscou et Caracas. Elle a annoncé la fermeture du bureau à Lisbonne du groupe public PDVSA, poids lourd de l’économie vénézuélienne. Un bureau qui va être transféré à Moscou.

Ce déménagement du bureau européen de PDVSA, qui détient les plus grandes réserves de pétrole au monde, n’est pas anodin. Il permet de se prémunir des sanctions américaines et surtout va encore plus accentuer la coopération avec des sociétés russes. Une coopération qui devrait être encore approfondie dans les semaines à venir comme l’a laissé entendre la vice-présidente vénézuélienne.

Source : Crise au Venezuela: la Russie renouvelle son soutien à Maduro – Amériques – RFI

Venezuela: la tournée improvisée de Guaido en Amérique latine

Au Venezuela, l’incertitude règne quant au retour de Juan Guaido, menacé d’arrestation pour avoir outrepassé son interdiction de sortie du territoire. Pour l’instant l’opposant joue la montre en multipliant les rendez-vous avec des chefs d’Etat : au Brésil jeudi, au Paraguay et en Argentine vendredi 1er mars, en Équateur ce samedi et à priori au Pérou dimanche.

Le chef de file de l’opposition vénézuélienne a été reçu vendredi par Mauricio Macri. Le président argentin l’a assuré, comme ses homologues brésilien et paraguayen avant lui, de son soutien face au régime de Nicolás Maduro.

Juan Guaido a de nouveau répété qu’il va revenir au Venezuela, mais il repousse chaque jour l’échéance, rapporte notre correspondant à Caracas, Benjamin Delille. Non seulement, il est très attendu par ses partisans, mais il l’est aussi par les autorités qui rêvent de lui passer les menottes aux poignets.

Juan Guaido est face à un dilemme qu’ont traversé tous les leaders de l’opposition avant lui : rester à l’étranger et devenir un opposant en exil coupé des réalités des Vénézuéliens, ou être arrêté et prendre le risque qu’une fois passée l’indignation, tout l’élan populaire qu’il a créé retombe au profit de Nicolas Maduro.

 

Source : Venezuela: la tournée improvisée de Guaido en Amérique latine – Amériques – RFI