Le Venezuela attaqué : les sept-clefs pour comprendre la guerre irrégulière des Etats-Unis

Ces derniers jours, le Venezuela a été victime d’une nouvelle attaque de sabotage, la plus importante de l’histoire du pays, contre la centrale hydroélectrique de Guri à l’aide de virus informatiques mais aussi de bombardements électro-magnétiques contre la téléphonie notamment. Tout cela a privé d’électricité au moins 80% de la population. Même le magazine états-unien Forbes considère comme hautement probable que cette attaque soit l’oeuvre des Etats-Unis.

Le but est de saper toute tentative du gouvernement du Venezuela de stabiliser l’économie et d’initier une séquence de chaos social insurrectionnel (panne d’électricité, panne de télécommunications = pénurie d’essence, d’eau, de nourriture, etc..) que les Etats-Unis et leurs outils comme Juan Guaidó doivent à tout prix organiser dans ce pays. La fausse “aide humanitaire” à la frontière colombienne était peut-être même une manoeuvre secondaire, voire “distractive”, face à ce plan élaboré de phases successives du « coup d’Etat à mèche lente » (Maurice Lemoine).

Source : Le Venezuela attaqué : les sept-clefs pour comprendre la guerre irrégulière des Etats-Unis | Venezuela infos

[Vidéo] Venezuela : la population est à bout

Ils n’ont pas de slogans politiques mais des revendications simples : de l’eau, du courant et à manger. Depuis jeudi, le Venezuela est confronté à une gigantesque panne d’électricité. Les habitants, à bout, descendent dans la rue pour crier leur colère : « Cette manifestation ici, c’est dû à la panne d’électricité explique une jeune femme. Pas à cause de Maduro, ni à cause d’autre chose. Nous sommes calmes ici, c’est pacifique parce que nous voulons de l’électricité. »

Source : Venezuela : la population est à bout | Euronews

Maduro soupçonne les adversaires du Venezuela d’utiliser des armes de haute technologie

Lors de son discours à Caracas, Nicolas Maduro a affirmé que des attaques cybernétiques étaient à l’origine de la panne massive qui avait privé d’électricité presque tout le Venezuela. Il a désigné «des extrémistes de l’opposition» qui, selon lui, avaient utilisé des hautes technologies dont seul le gouvernement étasunien dispose.

Source : Maduro soupçonne les adversaires du Venezuela d’utiliser des armes de haute technologie – Sputnik France

Venezuela: sur l’autoroute en quête de réseau téléphonique

Des familles entières étaient garées samedi le long de l’autoroute Francisco Fajardo, la principale de Caracas, pour y capter un peu de réseau téléphonique, rendu rare dans un Venezuela qui connaît la pire panne de courant de son histoire depuis jeudi.

« Mon fils et mon frères sont hors du Venezuela, et ils veulent avoir de nos nouvelles. Et je veux aussi avoir des informations, parce que nous ne savons pas ce qui se passe dans le pays. Il y a des relais (téléphoniques) par ici et il y a du réseau », a expliqué Bernardette Ramirez, venue avec quelques-uns de ses voisins.

La gigantesque coupure d’électricité, déclenchée jeudi vers 16h50 locales (20h50 GMT), empêche l’usage des téléphones portables et l’accès à internet.

Source : Venezuela: sur l’autoroute en quête de réseau téléphonique

Quels scénarios pour la crise au Venezuela?

L’issue de la lutte pour le pouvoir au Venezuela reste incertaine entre le président en titre Nicolas Maduro et son opposant Juan Guaido, adoubé par une cinquantaine de pays. Mais quel que soit le scénario, l’armée jouera le rôle d’arbitre.

Source : Quels scénarios pour la crise au Venezuela?

Venezuela: début de panique face à la panne d’électricité

Après presque trois jours de paralysie, la panique commence à se faire sentir chez les Vénézuéliens. Non seulement à cause des pénuries qui s’accumulent, mais aussi à cause de l’insécurité. Des pillages auraient eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche. À Caracas, l’électricité revient de manière très partielle dans certains quartiers, toutes les six ou sept heures, mais cela ne dure jamais très longtemps.

Tous les services sont affectés par cette immense coupure : sans électricité il n’y a plus d’eau, plus d’essence non plus, et presque aucun commerce n’est ouvert.

À cause des pénuries d’argent liquide, il n’est plus possible d’acheter quoi que ce soit car les terminaux bancaires ne fonctionnent plus. La nourriture commence aussi à pourrir car il n’y a plus aucun moyen de la garder au frais.

Source : Venezuela: début de panique face à la panne d’électricité – Amériques – RFI