[Vidéo] Terra TV présente : « El Maizal, la bataille pour produire »  (en ligne, sous-titres français)

« Avant de vivre la bataille productive dans la commune d’El Maizal, j’avais peu entendu parler des Equipes de Production Ouvrière. Au boulot, j’avais bien entendu quelqu’un mentionner ces initiatives d’échange de savoirs entre travailleurs compétents en matière de réparation et d’entretien pour améliorer la production communale, mais je n’avais pas approfondi. C’est du 4 au 9 février 2019, aux côtés des compagnes(ons) d’El Maizal, que j’ai compris ce que sont ces équipes, et leur idée centrale: faire face à une guerre non-conventionnelle d’une manière non-conventionnelle.» C’est ainsi que Silvana Solano, qui accompagnait notre équipe de tournage, résume le nouveau film de Terra TV : « El Maizal, la bataille pour produire ».

Source : Terra TV présente : « El Maizal, la bataille pour produire  (en ligne, sous-titres français) | «Venezuela infos

Crise: Nouvelle panne d’électricité au Venezuela

Une nouvelle coupure d’électricité frappait lundi de vastes régions du Venezuela, dont Caracas la capitale, deux semaines après la gigantesque panne du 7 mars qui a paralysé le pays pendant une semaine, a constaté l’AFP.

Le courant s’est interrompu à 13h20 (18h20) dans la plupart des quartiers de Caracas, et la panne touche selon des témoignages sur Twitter plusieurs grandes villes de l’ouest du pays dont Barquisimeto et Barinas, ainsi que la zone frontalière avec la Colombie.

Source : Crise: Nouvelle panne d’électricité au Venezuela – Monde – 24heures.ch

Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas

Suite à l’apparition dans la presse d’informations selon lesquelles deux avions transportant des militaires russes et 35 tonnes de matériel étaient arrivés à Caracas ce samedi, une source diplomatique de la capitale vénézuélienne a détaillé à Sputnik que les soldats avaient prévu de mener plusieurs consultations avec leurs collègues sud-américains.

Des militaires russes sont arrivés à Caracas, ce samedi 23 mars, à bord de deux avions qui ont atterri à l’aéroport international de Maiquetia, selon une source diplomatique de la capitale vénézuélienne qui s’est confiée à Sputnik. En tête de la délégation se trouve le général Vassily Tonkoshkurov, chef d’état-major adjoint de l’armée russe.

Les militaires «sont venus pour participer aux consultations bilatérales», a précisé la source de Sputnik.

Source : Une source diplomatique explique le but de l’arrivée de militaires russes à Caracas – Sputnik France

Des renforts militaires russes arrivent au Venezuela

Le dessin sur le fuselage ne trompe pas, avec ses bandes horizontales blanches bleues et rouges : ce sont bien deux appareils russes qui se sont discrètement posés samedi 23 mars et dimanche 24 mars sur le tarmac de l’aéroport de Caracas. Ces deux appareils militaires portent à eux seuls un message : Moscou soutient le pouvoir en place au Venezuela, deux mois après le début de la contestation dans le pays, qui voit l’opposition menée par le président du Parlement Juan Guaido contester désormais toute forme de légitimité à Nicolas Maduro.

L’information a été confirmée par l’agence de presse russe Sputnik, qui évoque donc deux avions: un Ilysushin qui transportait des troupes, une centaine d’hommes, et un Antonov, qui transportait 35 tonnes de matériel militaire. Les deux appareils auraient fait escale en Syrie, avant de prendre la direction de l’Amérique du Sud. Et le tout sous le commandement du général Tonkoshkurov : à savoir le chef de toutes les forces terrestres russes. L’affaire est donc sérieuse, et confirme l’engagement militaire de Moscou aux côtés du pouvoir vénézuélien.

Source : Des renforts militaires russes arrivent au Venezuela

Venezuela : Jours sombres pour la population

Les racines structurelles de cette crise sont connues : les choix profonds du Chavisme de tout miser sur une économie extractiviste, et des revenus de l’État exclusivement tirés de l’exportation du pétrole. Des choix sans marges de manœuvre par un respect global de la propriété capitaliste intérieure et des mécanismes financiers internationaux, en continuant à payer rubis sur l’ongle les intérêts de la dette.

La corruption, le marché noir et les fuites de capitaux, pratiqués tant par les couches supérieures de la bureaucratie bolivarienne que par les classes toujours possédantes (et jamais dépossédées) de la bourgeoisie, ont accéléré le déclenchement et l’accélération de la spirale de la crise.

Il est par ailleurs évident que la politique de « guerre économique » menée depuis Obama, mais considérablement renforcée par Trump, contribue à en aggraver les conséquences. Le récent hold-up de Trump sur CITGO, la filiale nord américaine de PDVSA, la compagnie pétrolière nationale vénézuélienne, en est une illustration flagrante.

Source : Venezuela : Jours sombres pour la population | NPA

Venezuela : les États-Unis condamnent l’envoi de matériel militaire russe

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a prévenu son homologue russe Sergueï Lavrov que les États-Unis ne resteraient pas « les bras croisés » si la Russie continuait « d’exacerber les tensions au Venezuela ».

Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo a demandé lundi 25 mars à la Russie de « cesser de se comporter de manière peu constructive » par son soutien au président vénézuélien Nicolas Maduro.

Il s’est entretenu avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov par téléphone, a indiqué le département d’État dans un communiqué : « L’intrusion persistante de personnel militaire russe pour soutenir le régime illégitime de Nicolas Maduro au Venezuela risque de prolonger la souffrance du peuple vénézuélien, qui soutient de manière écrasante le président par intérim Juan Guaido ».

Source : Venezuela : les États-Unis condamnent l’envoi de matériel militaire russe