Que signifie le rapport de Michelle Bachelet sur les droits de l’Homme au Venezuela ?

La Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme, Michelle Bachelet, a présenté un rapport oral sur la situation au Venezuela, dans lequel elle exprime sa préoccupation pour « l’ampleur et la gravité de l’impact de la crise actuelle sur les droits humains, qui constitue également un facteur inquiétant de déstabilisation régionale ».

Bien que ce ne soit qu’un aperçu du rapport sur le Venezuela qu’elle doit présenter en juin sur mandat du Conseil des droits de l’Homme, ses propos ont dressé un vaste panorama des violations des droits de l’Homme documentées par son bureau en matière d’éducation, de santé, d’atteintes à la liberté d’expression, de criminalisation des manifestations, d’effondrement des services publics, de persécution de la presse, d’exécutions lors d’opérations de police, de torture et de recours à des groupes armés pour attaquer la population.

Source : Que signifie le rapport de Michelle Bachelet sur les droits de l’Homme au (…) – Barril.info

L’éternel retour du régionalisme latino-américain

L’UNASUR est morte, vive PROSUR ? Après l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Paraguay et le Pérou il y a un an, l’Équateur vient d’annoncer son départ de l’UNASUR. L’agonie de l’organisation impulsée par Chávez et Lula témoigne de la crise des structures d’intégration impulsées quand la gauche était hégémonique sur le sous-continent.

Alberto van Klaveren, professeur d’université et ancien sous-secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Chili lors du premier mandat de Michelle Bachelet, dressait il y a quelques mois un état des lieux, alors que vient de se conclure à Santiago le sommet de fondation de PROSUR auquel le Venezuela n’a pas été invité à se joindre.

Source : L’éternel retour du régionalisme latino-américain – Barril.info

Est-il possible de savoir ce qui se passe réellement au Venezuela ?

Cela arrive fréquemment : plus d’une fois je me suis retrouvé décontenancé devant un étranger qui, sachant que je suis vénézuélien, me demande : « Est-ce que c’est vrai tout ce qui se passe là-bas ? ». Le doute me surprend toujours. L’un des principaux obstacles à l’analyse de ce qui se passe au Venezuela est la vérité. Il y en a toujours plus d’une, voulant s’imposer comme la seule, sans appel, empreinte de l’émotion la plus honnête.

J’étais à Caracas à la fin de l’année et pendant presque tout le mois de janvier. A l’intérieur du pays, il n’y a pas beaucoup de place pour le doute. La vérité est une expérience physique. La misère et la faim n’ont pas de nuances. La confusion commence quand cette vérité devient une information.

Source : Est-il possible de savoir ce qui se passe réellement au Venezuela (…) – Barril.info

Cuba – Venezuela : ce que nous ne devons pas oublier

Le rapprochement entre Cuba et le Venezuela semble concilier passé et avenir. Le socialisme du XXIe siècle est venu au secours de celui XXe siècle pour en plus l’améliorer. Mais il n’en fut rien et aujourd’hui, après vingt ans de Révolution bolivarienne, le modèle de populisme pétrolier vénézuélien est en crise et de plus en plus autoritaire . Et Cuba est en train de vivre sa propre forme de restauration capitaliste. Mais Cuba et le Venezuela partagent aussi une certitude : il n’y a pas de paradis où retourner. Ni le Cuba d’avant 59 ni le Venezuela pré-Chávez n’étaient la panacée que certains croient aujourd’hui.

Source : Cuba – Venezuela : ce que nous ne devons pas oublier – Barril.info

Les migrants vénézuéliens entre deux feux

Longtemps sujet d’actualité internationale, le désastre humanitaire vénézuélien est amplement exploité comme un repoussoir par des droites politiques qui ont retrouvé des couleurs après l’hégémonie progressiste du début du siècle. Mais les Vénézuéliens alimentent désormais les colonnes des journaux locaux. Ils apparaissent dans les statistiques du taux de chômage et le coût de leur accueil est calculé en fonction du PIB. On constate leur présence grandissante dans certains secteurs d’activité : de la restauration à la vente de rue en passant par… la prostitution. Le « nouveau continent » ne se distinguant pas du « vieux », crimes, altercations ou simples rumeurs sont montés en épingle par une certaine presse et par des politiciens opportunistes qui alimentent un sentiment xénophobe. Certaines régions frontalières et de transit sont sous pression, les infrastructures étant saturées.

Source : Les migrants vénézuéliens entre deux feux – Barril.info

Venezuela: la voiture de Guaido prise pour cible par des inconnus

En pleine capitale vénézuélienne, la voiture de l’opposant Juan Guaido a été prise pour cible par des inconnus à un feu rouge, comme on le voit sur une vidéo publiée sur le compte Twitter de la chaîne de télévision VPI TV.

Sur celle-ci, on voit que la voiture de Guaido s’arrête à un feu rouge. À cet instant, un homme se rue vers le véhicule, lui assène un coup de pied et tente d’ouvrir la portière. Au moment où la voiture démarre, d’autres inconnus commencent à la bombarder de projectiles divers.

Source : Venezuela: la voiture de Guaido prise pour cible par des inconnus (vidéo) – Sputnik France