Venezuela : le sélectionneur n’exclut pas de démissionner pour raison politique

Rafael Dudamel n’a pas exclu vendredi de démissionner, affirmant que la sélection vénézuélienne, qui s’est imposée 3-1 face à l’Argentine, était aspirée dans la crise politique qui secoue son pays.

« Aujourd’hui, je m’interroge », a déclaré Dudamel à la fin du match amical à Madrid. « J’ai mis mes fonctions à disposition » de la fédération vénézuélienne, a-t-il ajouté. « Nous avons évolué dans des eaux très troubles car nous sommes très politisés. »

Dudamel a expliqué qu’il s’était entretenu avec le représentant en Espagne du président vénézuélien autoproclamé Juan Guaido, Antonio Ecarri, lequel avait par la suite tweeté un compte rendu de la rencontre.Le sélectionneur a accusé Ecarri d’avoir « politisé sa visite à la sélection nationale ».

« Aujourd’hui nous avons vécu une expérience très amère, je suis très déçu », a-t-il commenté, affirmant avoir reçu le représentant de Guaido par respect pour l’équipe nationale qui « unit tout le pays ».

Il a rappelé qu’à l’occasion d’un précédent match, la sélection nationale avait aussi reçu l’ambassadeur du président vénézuélien Nicolas Maduro.

Source : Venezuela : le sélectionneur n’exclut pas de démissionner pour raison politique – Foot – VEN