Le Vénézuela et le Nicaragua précipitent la chute du socialisme latino-américain

Le Vénézuela au fond du gouffre depuis 2013, le Nicaragua en proie cette année à la plus grande crise de l’ère sandiniste, les temps sont durs pour le socialisme en Amérique latine. Si Nicolas Maduro a plongé le Vénézuela dans la plus grande crise économique de son histoire, Daniel Ortega s’est engouffré dans une crise politique sans précédent au Nicaragua.

Si certains y voient la fin précoce du dénommé « Socialisme du XXIème siècle », l’enjeu est aujourd’hui bien plus grand. Ce sont en effet cent ans de socialisme au sens propre, c’est à dire au sens communiste, qui s’apprêtent à être aspirés par l’histoire. Et pour une fois, l’impérialisme américain n’y est pas pour grand chose.

Source : Le Vénézuela et le Nicaragua précipitent la chute du socialisme latino-américain | Le Club de Mediapart