Venezuela: Maduro prêt à être aidé par le FBI

C’est une présence américaine dans les affaires internes du Venezuela qui, pour une fois, serait la bienvenue selon le président Maduro. Ce dernier a déclaré, samedi 11 août, lors d’une cérémonie devant le Haut Commandement de l’armée à Caracas qu’il serait « d’accord pour que le FBI vienne au Venezuela et participe à l’enquête et aide à démanteler les cellules terroristes qui se trouvent en Floride ». Le président vénézuélien fait référence au principal suspect de l’enquête : Osman Delgado Tabosky, un individu vivant à Miami, en Floride, d’où auraient été activé les drones.

Si pour le moment, les modalités de cette aide sont encore floues, il semble bien que les discussions entre les deux pays existent. Le ministre des Affaires étrangères vénézuélien a ainsi rencontré jeudi l’un des plus hauts diplomates américains en poste à Caracas, James Story, qui selon la chancellerie « a exprimé son inquiétude pour les faits et la volonté de son gouvernement de coopérer ».

Source : Venezuela: Maduro prêt à être aidé par le FBI

Venezuela. Le député arrêté a pu téléphoner à sa famille

Le député de l’opposition vénézuélienne Juan Requesens, accusé d’avoir participé au récent « attentat » qui aurait visé le président du Venezuela Nicolas Maduro, a pu entretenir au téléphone avec sa famille, dimanche 12 août. Ses proches étaient sans nouvelles de lui depuis son arrestation mardi.

« Ce matin, nous avons été contactés au téléphone […] par Juan Requesens », a annoncé cette dernière dans un communiqué, ajoutant que le parlementaire lui avait à cette occasion donné des informations sur « sa situation ».

Sa famille souligne toutefois qu’elle ignore dans quelles « conditions physique, de santé et psychologique » se trouve le député, regrettant de ne pas avoir pu le rencontrer. « Cela confirme simplement que Juan Requesens est un otage du régime de Nicolas Maduro », dit la famille.

Source : Venezuela. Le député arrêté a pu téléphoner à sa famille