Venezuela : un chaos migratoire sans précédent

Depuis plus d’un an, confrontés à un véritable désastre économique et social, des centaines de milliers de Vénézuéliens fuient leur pays, créant ainsi une vague migratoire sans précédent dans l’histoire du continent latino-américain, qui devient un véritable problème régional.

Malgré le renforcement des « contrôles migratoires » aux 2.000 kilomètres de frontières communes avec le Venezuela, malgré le déploiement de 2.120 membres supplémentaires des forces de l’ordre à ces frontières, l’agence colombienne en charge de l’immigration, Migración Colombia, vient d’annoncer que, selon un recensement effectué auprès de 413 des 1.200 municipalités colombiennes, plus de 800.000 Vénézuéliens sont entrés depuis seize mois dans le pays, dont seulement 442.462 bénéficiant d’un permis de séjour.

Des chiffres sans aucun doute en deçà de la réalité, puisqu’on vient d’apprendre que, depuis début 2018, plus d’un demi-million (542.000, exactement) de Vénézuéliens sont entrés en Équateur par les frontières colombiennes, à un rythme de 3.000 personnes par jour.

Source : Venezuela : un chaos migratoire sans précédent – Boulevard Voltaire