La crise prend une tournure dramatique au Venezuela

Y a-t-il deux « premières Dames au Venezuela » ? Telle est l’angoissante question qui a retenti dans la « matinale » de France Culture, où règne la plus grande confusion. « Noooooon ! », a immédiatement fait savoir par communiqué la dirigeante de mouvement de masse Vente Venezuela (dix-sept adhérents) María Corina Machado. Reçue elle aussi dans le Bureau Ovale par George W. Bush, le 31 mai 2005, cette exquise dirigeante radicale exige, au nom de la « responsabilité de (la) protéger » (R2P), une intervention militaire multinationale (sans les Etats-Unis !) et des pressions financières, policières, judiciaires et diplomatiques pour mettre hors d’état de nuire « les deux imposteur.e.s ». Aux dernières nouvelles, après avoir annoncé le début d’une « guerre de libération » du statut de « première Dame », Machado, juchée sur ses talons, les cheveux bruns parfaitement lissés, aurait pris le maquis sur les pentes escarpées du Parc national El Ávila.

Source : La crise prend une tournure dramatique au Venezuela — Mauricio Lemoineau – Agence France Paresse