Venezuela : « le silence est total, l’obscurité complète », les citoyens confrontés aux pannes géantes d’électricité

Mardi 26 mars a pris des allures de dimanche, à Caracas et dans la plupart des villes vénézuéliennes qui ont passé la journée sans électricité. Dans les rues de la capitale presque désertes, les rares voitures circulent au ralenti. Tous les feux rouges sont éteints. La plupart des magasins, des restaurants, des cafés sont restés fermés. Le métro s’est arrêté. Un triste dimanche.

Toute la journée, sur les réseaux sociaux, les Vénézuéliens qui ont réussi à recharger leur téléphone portable informent de l’état du réseau électrique et disent leur impuissance rageuse. « Difficile de savoir ce qu’il y a de pire. Ne pas avoir d’électricité et attendre qu’elle revienne ou en avoir et craindre qu’elle reparte ? », interroge Maria T. Menendez. Les hashtags #sinluz (« sans électricité ») et #apagonrojo (« panne rouge ») se sont fait l’écho d’un pays désespéré.

Source : Venezuela : « le silence est total, l’obscurité complète », les citoyens confrontés aux pannes géantes d’électricité