L’éternel retour du régionalisme latino-américain

L’UNASUR est morte, vive PROSUR ? Après l’Argentine, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Paraguay et le Pérou il y a un an, l’Équateur vient d’annoncer son départ de l’UNASUR. L’agonie de l’organisation impulsée par Chávez et Lula témoigne de la crise des structures d’intégration impulsées quand la gauche était hégémonique sur le sous-continent.

Alberto van Klaveren, professeur d’université et ancien sous-secrétaire d’État aux Affaires étrangères du Chili lors du premier mandat de Michelle Bachelet, dressait il y a quelques mois un état des lieux, alors que vient de se conclure à Santiago le sommet de fondation de PROSUR auquel le Venezuela n’a pas été invité à se joindre.

Source : L’éternel retour du régionalisme latino-américain – Barril.info